Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bientôt 300 000 chômeurs dans la Région - Photo LyonMag

Chômage : le Rhône, mauvais élève de la Région (+1,4%)

Bientôt 300 000 chômeurs dans la Région - Photo LyonMag

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 1,4% dans le département en novembre.

C'est beaucoup plus qu'au niveau régional et qu'au niveau national (+0,9%). En Rhône-Alpes, seule l'Ardèche a vu cette hausse être plus forte que dans le Rhône (+1,8) le mois dernier. En Savoie l'augmentation est de +1,1%, elle s'élève à 0,3% dans l'Ain.
Selon la préfecture, "toutes les catégories de demandeurs d'emploi sont concernées par cette hausse, surtout les hommes (+ 1,2 % contre + 0,5 % pour les femmes). Après deux mois de très forte aggravation du chômage des jeunes (+ 2,7% en septembre et + 1,9 % en octobre), le nombre des demandeurs d'emploi de moins de 25 ans (catégorie A) a faiblement augmenté en novembre (+ 0,2 %). Les récents emplois d'avenir devraient contribuer à ralentir encore ce mouvement dans les prochains mois. En revanche, la progression est plus marquée pour les demandeurs d'emplois plus âgés, qu'il s'agisse de la tranche d'âge des "25-49 ans" (+1,0 %) ou celle des « 50 ans et plus » (+ 0,9 %)".
En un an, le nombre de chômeurs sans emploi (catégorie A) a augmenté dans la région de 12,1 % (+ 31 330) et de 10,7 % en incluant les personnes cumulant des situations de chômage et d'emploi (B et C).
Rhône-Alpes compte 290 218 chômeurs sans aucune activité.



Tags : chomage | pole emploi | rhône | rhône-alpes |

Commentaires 8

Déposé le 29/12/2012 à 20h08  
Par Mireille Citer

Un permanent du Régime financé par nos impôts qui fait de la propagande le samedi après 17 h.
Au moins, on sait où passe nos impôts.

Déposé le 29/12/2012 à 17h17   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par fini Citer

Mireille au royaume des illusions. C'est pas demain que sa vas changer car 80% des français vivent très bien, je reviens de la montagne et le taux de remplissage est exceptionnelle. Les restaurants sont pleins de français moyens et sa consomme allongé sur un transat au soleil. C'est vrai qu'il reste 20% de français dans la dèche, mais pas assez pour changer les choses ma pauvre Mireille. Les français moyens c'est l'avenir de la France. Ils travaillent il paient des impôts sans rien dire, font des enfants, partent en vacance, consomme, épargnent et en plus ils ferment leurs geules, eux au moins.

Déposé le 29/12/2012 à 09h11  
Par Mireille Citer

Une république mafieuse qui rackette et vit grassement de l'argent des français, de l'emprunt encore remboursé par les français se doit d'inquiéter ses concitoyens pour que les mesures d'austérité soient admises par les payeurs.
Les riches eux s'en foutent, ils continuent de vivre comme ils en ont l'habitude.

Déposé le 28/12/2012 à 22h48  
Par jm Citer

La seule vérité qui tienne est ce que dit le service de com du régime.

Déposé le 28/12/2012 à 21h33   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par kim Citer

Ou est la crise? Des stations de skis bondées de français moyens, des appartements en bord de mer complets des le mois de mai. Des appartements a 3500 du m² a Lyon qui se vendent sans grandes difficultés, des queues a n'en plus finir au caisses des grandes surfaces. Enfin bref que du bonheur cette crise.

Déposé le 28/12/2012 à 16h02  
Par dino Citer

En tous cas les prix des appartements continues a grimper.
Vive la crise!

Déposé le 28/12/2012 à 10h54  
Par kacelanetienne Citer

pauvre JEAN MIMI !

Déposé le 28/12/2012 à 09h50  
Par Antiol Citer

Heureusement que Jean Mimi oeuvre pour l'emploi, il faudrait construire plus de stades, plus de routes et augementer les impôts des pauvres pour financer Jean Mimi, qui n'a toujours pas trouvé les sous sous!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.