Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Mark Schapiro - LyonMag.com

Mark Schapiro, Consul des USA à Lyon : “On travaille sur le retour de la ligne directe entre Lyon et New York”

Mark Schapiro - LyonMag.com

Mark Schapiro, le Consul des Etats-Unis à Lyon, était l’invité ce lundi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

C’est ce lundi que Barack Obama va prêter serment pour son second mandat de président des Etats-Unis. La France et plus particulièrement la région Rhône-Alpes sont-elles encore des partenaires des Etats-Unis ? "Absolument. Nous sommes la première puissance étrangère en matière d’économie. Il y a plus de 800 entreprises américaines dans la région Rhône-Alpes. Je dirais que la France reste notre première et plus vieille amie au monde".

Qu’est ce qui attire les entreprises américaines dans la région Rhône-Alpes? "Je pense que c’est la diversité de l’économie dans la région. Ce n’est pas pour rien que Rhône-Alpes est la première région industrielle en France surtout dans les nouvelles industries comme la biotechnologie, la nanotechnologie, les énergies renouvelables… Ce sont aussi des secteurs clés pour nous".

Il y a un savoir-faire reconnu puisque j’imagine que ce n’est pas la fiscalité qui attire ? "Il y a des qualités ici dans la région qui sont connues partout dans le monde sur ces secteurs là".

Et à l’inverse, est-ce qu’il y a beaucoup d’investisseurs lyonnais qui vont aux Etats-Unis ? "La première part, c’est l’exploitation. Ils cherchent à vendre mais on les encourage à faire un pas de plus et implanter pour créer quelque chose. C’est assez facile. On a plusieurs témoignages de petits entrepreneurs qui ont réussi. C’est une question de quelques jours pour lancer une start-up".

C’est pour faciliter ces échanges que Mark Shapiro est à l’origine de la maison des Etats-Unis à Lyon. Quelle est d’ailleurs sa vocation réelle ?
"Il y a trois missions pour la Maison des Etats-Unis. D’abord la promotion de l’enseignement supérieur aux Etats-Unis ; les étudiants veulent faire quelque chose mais ils ne savent pas où aller. Et puis il y a l’innovation, l’entrepreneuriat et l’économie en facilitant les démarches et en assistant les entrepreneurs à prendre des parts aux Etats-Unis mais aussi aider les entreprises françaises à trouver des fournisseurs américains. Troisièmement, c’est un centre culturel classique. Il y a déjà une série d’évènements : des expositions, des vernissages, des formations à la langue anglaise".

Cela fait deux mois et demi que cette Maison des Etats-Unis est ouverte à Lyon. Est-ce que cela fonctionne ? "Ça marche. C’est encore jeune comme association. Elle a le soutien de l’Hôtel de Ville et la région l’encourage aussi tout comme des universités".

Beaucoup d’Américains aujourd’hui à Lyon ? "C’est difficile à dire précisément car les ressortissants ne sont plus obligés de s’inscrire  au consulat comme c’était le cas à l’époque. On estime tout de même qu’il a 14 000 voire 15 000 familles. La plus grande concentration se trouve dans le Grand Lyon et autour de Grenoble en Isère. Les deux pays sont étroitement entrelacés. On trouve des familles qui viennent vers nous pour les passeports, la naissance des enfants, les mariages…"

Il y a quand même une faiblesse au niveau des échanges entre la France et les Etats-Unis, c’est l’absence d’une ligne directe entre Lyon et New-York par les airs. Où est ce qu’on est de ce dossier là ? "On travaille dessus. Il y a un peu de mouvement maintenant vu ce lien Lyon-Dubaï qui existe. Le rayonnement de Lyon Saint-Exupéry monte. On travaille main dans la main avec les aéroports de Lyon pour essayer d’encourager cette démarche. Les lignes aériennes prendront leur décision sur la base d’une analyse économique qui pour eux sera assez objective. On fait un peu du cheerleading pour les attirer ici et pour qu’on puisse faire un acte de séduction partagée avec les acteurs politiques et économiques de la région".



Tags : ça jazz à lyon | Mark Shapiro | Etats-Unis |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.