Lyon : opération coup de poing de la police pour mettre la pression sur les dealers

Lyon : opération coup de poing de la police pour mettre la pression sur les dealers

Les forces de l’ordre se sont rapidement déployées pour jouer sur l’effet de surprise. 

Ce jeudi, en fin d’après-midi, des dizaines de policiers sont intervenus pour un coup de force dans le 8e arrondissement de Lyon.

C’est le quartier des Etats-Unis qui a été investi pour procéder à des contrôles d’identités, mais aussi de parties communes d’immeubles, notamment pour mettre la pression sur les dealers. 

Selon Le Progrès du jour, des dizaines de piétons ou automobilistes ont été contrôlés lors de l’opération. Deux personnes ont ainsi été interpellées : l’une pour défaut de permis de conduire tandis que l’autre avait sur elle une bombe lacrymogène.

X
34 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Malika le 18/02/2021 à 16:00

Un truc m’échappe, lorsque les gilets jaunes au tout début du mouvement dénonçaient l’injustice fiscale, une grande majorité étaient des ruraux pour qui la voiture n’est pas un luxe ont manifesté, j’ai assisté à un déferlement de violences policières, nous avons donc et clairement une police politique qui sert à sauver l’état et non a protéger les citoyens (?) plus facile de taper sur ses propres citoyens qui dénonçaient une injustice, ensuite nous avons vue une déferlante de tchétchènes, puis les turcs qui massacraient les arméniens, ensuite lés guet-apens tendus aux policiers et pompiers.... et ? Ben rien ! Et on ose nous parler de mettre « sous pression » des dealers ? Je rêve ou on nous prends réellement pour des décérébrés ? Je suis outrée par cette façon qu’a le Président de traiter son propre peuple, doux avec les violents, et d’une extrême violence avec ces pauvres gens qui n’en peuvent plus de trimer pour vivre et qu’en plus on taxe et on tabasse, quelle honte, mais quelle honte !

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 14/02/2021 à 19:54

Formidable.
Ils ont de l argent .
Ils sont libres
Ils font respecter leurs lois .

Signaler Répondre

avatar
Dans l'autre sens..... le 13/02/2021 à 19:40
kikou a écrit le 12/02/2021 à 15h48

Des dealers , j'en ai vu à la station " Mendes France " à 200 mètres du commissariat Marius BERLIET . à Jean MACE, tout proche des flics, à la THIBAUDIERE, Place G. PERI, mais aussi vers le palais de la Mutualité. On se croirait un 1er Mai, où l'on rencontre moult vendeurs de muguet, tout aussi visible que les chromes des bagnoles américaines, et bizarrement, des équipages de police passent et pas un ne s'arrête ....

Il serait peut-être plus simple de se soucier des coins où il n'y a PAS (encore) de trafiquant de drogue ?....

Signaler Répondre

avatar
Réfléchissez le 13/02/2021 à 17:34
Zig a écrit le 12/02/2021 à 18h20

Mais vous croyez que les dealers se laissent intimider comme cela?
Ils se jouent de la police, s'il faut ils se planquent et reviennent quand ils sont partis.

L'autre jour je voyais une patrouille de police papoter avec les "tients le mur" du quartier, présent au même endroit de 16H00 à bien audela de l'heure du couvre feu, et qui dealent en toute impunité.

Le policier s'adressait à l'un deux, 16-17 ans, pour lui dire grosso modo "soyez cool les gars, pensez à porter vos masques et rentrez chez vous après 18h00" puis ils sont repartis.

C'est cela mettre la pression?

Même réponse qu’à artémis, la première ligne en moins.

Signaler Répondre

avatar
Oh non... le 13/02/2021 à 11:46
Zig a écrit le 12/02/2021 à 18h20

Mais vous croyez que les dealers se laissent intimider comme cela?
Ils se jouent de la police, s'il faut ils se planquent et reviennent quand ils sont partis.

L'autre jour je voyais une patrouille de police papoter avec les "tients le mur" du quartier, présent au même endroit de 16H00 à bien audela de l'heure du couvre feu, et qui dealent en toute impunité.

Le policier s'adressait à l'un deux, 16-17 ans, pour lui dire grosso modo "soyez cool les gars, pensez à porter vos masques et rentrez chez vous après 18h00" puis ils sont repartis.

C'est cela mettre la pression?

Tu te rends compte que tu réponds encore une fois complètement à côté ??

Signaler Répondre

avatar
Zig le 12/02/2021 à 18:20
Réfléchissez a écrit le 12/02/2021 à 08h30

Il ne s’agissait pas d’interpeller des dealers, mais bien de leur mettre la pression en faisant une démonstration de force et en les obligeant à déserter.

Défaut de permis, ça craint. Lacrymo, faut voir qui est le possesseur. Je crois pas qu’ils aient interpellé Madame Michu, qui flippe ou qui s’est déjà fait agresser.

S’ils veulent interpeller des dealers, ils s’y prennent évidemment autrement. Planques, témoignages de consommateurs, perquisitions... Ils débarquent pas à plusieurs dizaines en plein jour, bien visibles...

Mais vous croyez que les dealers se laissent intimider comme cela?
Ils se jouent de la police, s'il faut ils se planquent et reviennent quand ils sont partis.

L'autre jour je voyais une patrouille de police papoter avec les "tients le mur" du quartier, présent au même endroit de 16H00 à bien audela de l'heure du couvre feu, et qui dealent en toute impunité.

Le policier s'adressait à l'un deux, 16-17 ans, pour lui dire grosso modo "soyez cool les gars, pensez à porter vos masques et rentrez chez vous après 18h00" puis ils sont repartis.

C'est cela mettre la pression?

Signaler Répondre

avatar
yfoyaka le 12/02/2021 à 17:30

Je pense que cela devient de la pub politique Sur lecture des médias tous les jours on peut lire arrestation de go fast traficants dealers dans toutes les villes et campagnes de France.Ce qui veut dire que notre France est bien pourrie par ce trafic qui nous vient souvent du Maroc traverse l'Espagne voir par camion.Les élections arrivent alors faut montrer à l'opinion que notre gouvernement s'en occupe!!!!Toujours est il que les dealers que je vois depuis plus d'un an et qui exercent a la vue des habitants de ce quartier ne sont pas du tout inquiètes et ont une grosse clientèle peut être qu'ils ont des clients policiers.Quelle fumisterie enfumage que de nous faire croire au nettoyage

Signaler Répondre

avatar
kikou le 12/02/2021 à 15:54
Réfléchissez a écrit le 12/02/2021 à 15h08

Pourquoi vous m’apostrophez comme ça ?
Si vous êtes insatisfait, adressez vous à qui de droit. Je ne suis ni responsable des stratégies des fdo, ni de leurs éventuels succès ou échecs. Y’en a marre des gens qui déforment, extrapolent ou font des raccourcis pour mieux passer leur agressivité sur les premiers venus !

Bref, à moins de recommencer plusieurs fois par semaine pendant un certain temps, au risque que les habitants qui n’ont rien à se reprocher se sentent assiégés et traités en criminels, non je ne crois pas que ça dissuade les dealers. L’alternative est donc sûrement l’interpellation des têtes de réseau au terme d’enquêtes qui sont forcément de plus longue haleine.

Par contre, rappeler qui fait la loi, et les faire déguerpir comme des rats, ne serait-ce que quelques heures, c’est toujours ça de pris.

On peut évidemment regretter la politique du chiffre mise en place par Sarkozy et l’abandon de la police de proximité.

Construisons des prisons, des centres d'éducation pour les ados, et si ..........................un jour .......................... l'ensauvagement est éradiqué ....... l'état pourra les revendre ...... cela fait un beau parti pour les hôtels , les restaurants . A LYON, saint Paul et saint Joseph, reconnaissons que cela à un certains cachet.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 12/02/2021 à 15:48

Des dealers , j'en ai vu à la station " Mendes France " à 200 mètres du commissariat Marius BERLIET . à Jean MACE, tout proche des flics, à la THIBAUDIERE, Place G. PERI, mais aussi vers le palais de la Mutualité. On se croirait un 1er Mai, où l'on rencontre moult vendeurs de muguet, tout aussi visible que les chromes des bagnoles américaines, et bizarrement, des équipages de police passent et pas un ne s'arrête ....

Signaler Répondre

avatar
Réfléchissez le 12/02/2021 à 15:08
artémis a écrit le 12/02/2021 à 10h23

je m'adresse au pseudo " réfléchissez " : donc vous pensez que cette mascarade va dissuader les dealers ? Vous n'étes pas sérieux ! Ce ne sont pas des gamins qui jouent dans une cours de récréation !!!

Pourquoi vous m’apostrophez comme ça ?
Si vous êtes insatisfait, adressez vous à qui de droit. Je ne suis ni responsable des stratégies des fdo, ni de leurs éventuels succès ou échecs. Y’en a marre des gens qui déforment, extrapolent ou font des raccourcis pour mieux passer leur agressivité sur les premiers venus !

Bref, à moins de recommencer plusieurs fois par semaine pendant un certain temps, au risque que les habitants qui n’ont rien à se reprocher se sentent assiégés et traités en criminels, non je ne crois pas que ça dissuade les dealers. L’alternative est donc sûrement l’interpellation des têtes de réseau au terme d’enquêtes qui sont forcément de plus longue haleine.

Par contre, rappeler qui fait la loi, et les faire déguerpir comme des rats, ne serait-ce que quelques heures, c’est toujours ça de pris.

On peut évidemment regretter la politique du chiffre mise en place par Sarkozy et l’abandon de la police de proximité.

Signaler Répondre

avatar
Julius le 12/02/2021 à 13:19

Poudre aux yeux?Pour empêcher que ça se voit sous les narines...! Je pe.se que ça sera vain malgré tout le travail de la police tant que la justice restera l arme aux pieds

Signaler Répondre

avatar
Jade412 le 12/02/2021 à 13:11

On verra au prochaine élections présidentielle en 2022........ ,si tous les français mécontents vont allez voter !
Ca c'est moins sur ,c'est tellement plus facile derrière des écrans.

Signaler Répondre

avatar
Jeep le 12/02/2021 à 13:01

Autrefois, les opérations "coup de poing" servait à arreter les dealer, aujoyrd'hui, c'est juste leur mettre la pression ...par contre, les coups de poings sur les gilets jaunes, ç'est telkement plys facile. .

Signaler Répondre

avatar
bouledego le 12/02/2021 à 12:41

Et mermoz? haut lieu du trafic de drogue ? pas d operation?

Signaler Répondre

avatar
Abraracourcix le 12/02/2021 à 12:29

Opération coup d'épée dans l'eau !
La prohibition aux USA faisait la fortune des "dealers" tant qu'elle était la loi, puis, ce fut la fin et les réfractaires ne se firent plus d'argent.
Je pense en réalité qu'en ce qui concerne la drogue douce "cannabis", l'état ne souhaite pas sa vente légale car cela alimente une économie et maintien une certaine "paix" dans les quartiers.
Les opérations sont : de la poudre aux yeux !

Signaler Répondre

avatar
ouaf ouafouaf ouaf le 12/02/2021 à 12:10

" La pression sur les dealers" .....c'est une blague ?

Signaler Répondre

avatar
Com com com..... le 12/02/2021 à 11:56

Toujours de la com'. Ils reviennent quand ?...Dans une dizaine d'années ?....
D'ici là, on continuera à voir les flics passer Bd des Etats sans s'arrêter. "Pas de vague" m'ont-ils dit le jour où je les ai interpellés !....

Signaler Répondre

avatar
Connor McLeod le 12/02/2021 à 11:36

Opération coup de poing !
Résultat : 3 personnes rappelées qu'il faut porter le masque sur le nez, un papi aidé à traverser la route.
Vivement la prochaine fois !

Signaler Répondre

avatar
Nino 69 le 12/02/2021 à 11:18

Bravo continuez comme ça et dans tous les quartiers mêmes chez les bourgeois eux aussi fourguent

Signaler Répondre

avatar
Terminator le 12/02/2021 à 11:00

Et les trafiquants de drogues ils ont été arrêté
Pensez vous ? Et tout ça pour faire croire aux lyonnais que le parisien DOUCET et le préfet font leurs travails..... S V P arrêter de nous prendre pour des benets sans dents... Merci...

Signaler Répondre

avatar
artémis le 12/02/2021 à 10:23
Réfléchissez a écrit le 12/02/2021 à 08h30

Il ne s’agissait pas d’interpeller des dealers, mais bien de leur mettre la pression en faisant une démonstration de force et en les obligeant à déserter.

Défaut de permis, ça craint. Lacrymo, faut voir qui est le possesseur. Je crois pas qu’ils aient interpellé Madame Michu, qui flippe ou qui s’est déjà fait agresser.

S’ils veulent interpeller des dealers, ils s’y prennent évidemment autrement. Planques, témoignages de consommateurs, perquisitions... Ils débarquent pas à plusieurs dizaines en plein jour, bien visibles...

je m'adresse au pseudo " réfléchissez " : donc vous pensez que cette mascarade va dissuader les dealers ? Vous n'étes pas sérieux ! Ce ne sont pas des gamins qui jouent dans une cours de récréation !!!

Signaler Répondre

avatar
lol9784 le 12/02/2021 à 10:19

j'ai 35 ans, ça fait 35 ans que ça dure, mais je me souviens que dans les années 90 c'était bien pire, à cause de la prostitution devant rosset il y'a eu 5 morts parmi les éleves et la police se contentait de patrouiller en dévalant à 100km/h la grande avenue, quand on sait que les gosses des gendarmes du qg frère y allaient... c'est toujours le cordonnier qui est le plus mal chaussé comme on dit ...

Signaler Répondre

avatar
Zone de non droit ! le 12/02/2021 à 10:19

Et oui Kikou, les commerces... parlons-en ! Carrefour avenue Berthelot route de Vienne, que penser des commerces et des commerçants. Complicité ? Racket ? Menaces ? Difficile de savoir... Mais toujours est-il que le trafic de stupéfiants se fait devant la porte des commerces et aussi dedans !
Comment tolérer ces comportements ? En plus de cette prise de pouvoir sur les trottoirs, certains squattent les entrées d'immeubles, ils obtiennent même les codes d'entrée. Pour les riverains qui refusent... les menaces sont réelles tout comme les agressions. A savoir que les papiers d'identité sont demandés dans les halls d'immeubles et qu'il faut justifier le fait de pouvoir entrer.
Attendre la police ? Oui mais jusqu'à quand? Et puis, les policiers interpellent les dealers par leur prénom. Quelle autorité !!!
Attendre la justice ? Là il ne faut pas rêver !
Inadmissible pour ceux qui se comportent civiquement lorsque ces dealers sont payés en plus des revenus de leur trafic avec les allocs auxquels les riverains honnêtes ont contribué avec leurs impôts. STOP !!!

Signaler Répondre

avatar
ziech 5 le 12/02/2021 à 10:16
tuctuc a écrit le 12/02/2021 à 10h10

Ah bin ça c'est du coup de poing sur les dealers !!! Une blague ! 2 personnes interpellées et rien à voir avec la drogue , Bravo les gars vous étes très forts !!!! Mr le Préfet vous pouvez leur remettre une médaille !

Les gadjos tremblent ! Deux types gaulés !? Quelle " prouesse " Mdrrrr......

Signaler Répondre

avatar
tuctuc le 12/02/2021 à 10:10

Ah bin ça c'est du coup de poing sur les dealers !!! Une blague ! 2 personnes interpellées et rien à voir avec la drogue , Bravo les gars vous étes très forts !!!! Mr le Préfet vous pouvez leur remettre une médaille !

Signaler Répondre

avatar
De Lyon le 12/02/2021 à 09:59

Oui bon... un coup de comm' pour rassurer (un peu) les habitants du quartier et montrer qu'il n'est pas abandonné des forces de l'ordre.
Ca me rappelle la Guillotière/place Péri où les policiers municipaux viennent tous les jours, mais où tous les trafics subsistent...

Signaler Répondre

avatar
shit ! le 12/02/2021 à 09:55

Les cons-ommateurs sont les premières victimes financières des réseaux mafieux !

Signaler Répondre

avatar
mwai5646 le 12/02/2021 à 09:30

Il n'y a pas que les dealers qui posent pb il y'a aussi sfr qui volent ses abos en les augmentant de manière forcé en les faisant souscrire à des options inutiles. Et si on allaient dans leurs boutiques prendre l'argent sans rien demander comme ils font ?
C'est légal pour eux, ça l'est pas pour nous, bizarre bizarre cette logique ...

Signaler Répondre

avatar
kikou le 12/02/2021 à 09:07

Quartier des Etats-Unis ? C'est immense !!! Que 2 interpellés, c'est pas bezef !!! La police devrait visiter les épiceries et certains commerces, avec leurs chiens " sniffers " . La police a-t-elle procédé à des examens salivaires, à moins qu'elle pas tout dit à la presse. Monsieur Olivier Berzane était présent, ce bon maire , samaritain d'un monde étrange, qu'il dénonce en justice et qu'il défend après le sentence.

Signaler Répondre

avatar
allane le 12/02/2021 à 09:02

il y en a qui dealent sous les caméras de surveillance.

Signaler Répondre

avatar
Réfléchissez le 12/02/2021 à 08:30
Zig a écrit le 12/02/2021 à 07h30

Quelle pression... sur les dealers !

"... Deux personnes ont ainsi été interpellées : l’une pour défaut de permis de conduire tandis que l’autre avait sur elle une bombe lacrymogène..."

Il ne s’agissait pas d’interpeller des dealers, mais bien de leur mettre la pression en faisant une démonstration de force et en les obligeant à déserter.

Défaut de permis, ça craint. Lacrymo, faut voir qui est le possesseur. Je crois pas qu’ils aient interpellé Madame Michu, qui flippe ou qui s’est déjà fait agresser.

S’ils veulent interpeller des dealers, ils s’y prennent évidemment autrement. Planques, témoignages de consommateurs, perquisitions... Ils débarquent pas à plusieurs dizaines en plein jour, bien visibles...

Signaler Répondre

avatar
bolkian le 12/02/2021 à 08:13

J'aurais plutôt dit : aux États-unis, une horde de justiciers a envahi les rues pour faire respecter la fermeture des saloons et remettre de l'ordre dans la ville. 2 desperados ont été mis hors d'état de nuire. On ne rigole pas avec la loi à l'est du Pecos.

Signaler Répondre

avatar
Zone de non droit ! le 12/02/2021 à 07:45

Le quartier de la route de Vienne dans le 7 et donc pas très loin semble avoir été encore oublié.... Les dealers teneurs de murs sont encore bien présents. Les riverains marchent tête basse...

Signaler Répondre

avatar
Zig le 12/02/2021 à 07:30

Quelle pression... sur les dealers !

"... Deux personnes ont ainsi été interpellées : l’une pour défaut de permis de conduire tandis que l’autre avait sur elle une bombe lacrymogène..."

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.