Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Hausse de la taxe foncière : Dominique Nachury perd également sa délégation

Dominique Nachury - DR

Il ne fait pas bon s'opposer à Danielle Chuzeville.

Car après Eric Poncet, vice-président du Conseil Général, c'est au tour de Dominique Nachury de perdre sa délégation du logement et de la rénovation urbaine. Le tort de la député UMP ? D'avoir voté contre la hausse de 16% de la taxe foncière dans le Rhône et donc de s'être opposée à sa majorité.
Dans un communiqué, Dominique Nachury s'explique : "voter une telle hausse, qui s’ajoute à celle, mécanique, des bases, est pour moi impossible : - parce qu’il faut mettre fin à la fâcheuse habitude d’adapter sans limite les recettes (donc les impôts) aux dépenses ; - parce qu’il est nécessaire de revoir notre fiscalité pour plus d’équité et plus de transparence ; - parce qu’il est urgent de réfléchir à notre conception et à l’organisation de la décentralisation."
Comme Eric Poncet, Dominique Nachury ne perd pas sa vice-présidence. Cette dernière pourrait lui être retirée lors d'un futur vote de l'assemblée.
En tout, ils sont trois élus de la majorité à s'être opposés à l'augmentation de la taxe foncière. Selon eux, le Département a mis le doigt dans un engrenage qui le poussera à poursuivre l'augmentation en 2014.
Peu de temps après son élection en remplacement de Michel Mercier, Danielle Chuzeville marque déjà son mandat d'une main de fer.



Tags : nachury | taxe foncière |

Commentaires 16

Déposé le 15/04/2013 à 15h39  
Par Nounou69 Citer

Nounou69 a écrit le 09/04/2013 à 21h05

Je remercie "Lyon Mag" de m'avoir permis de m'exprimer.Je ne cherche pas à polémiquer mais il me parait essentiel que les élus respectent notre vote en nous écoutant et en n'abusant pas de leurs pouvoirs. S'ils veulent que nous leur accordions notre confiance, il faut qu'ils écoutent aussi nos doléances. Si notre société doit progresser, c'est dans le respect de notre constitution.
"Paix aux hommes de bonne volonté" Jules Romain

Si vous voulez connaître la profession que j'ai exercé avec "beaucoup de convictios pendant 20 as, je vous invite à consulter mon blog .
A bien^tot! Nounou69
http://blogs.mediapart.fr/blog/free69

Déposé le 12/04/2013 à 16h08  
Par Nounou69 Citer

Nounou69 a écrit le 09/04/2013 à 21h05

Je remercie "Lyon Mag" de m'avoir permis de m'exprimer.Je ne cherche pas à polémiquer mais il me parait essentiel que les élus respectent notre vote en nous écoutant et en n'abusant pas de leurs pouvoirs. S'ils veulent que nous leur accordions notre confiance, il faut qu'ils écoutent aussi nos doléances. Si notre société doit progresser, c'est dans le respect de notre constitution.
"Paix aux hommes de bonne volonté" Jules Romain

Bonjour, Je vous transmets le mail qui dénonce mon indignation d'avoir été sciamment censurée et interdite de commentaires par Mr RUFFIER et Mr BELFILS, (Lyon Capital.)Vous remerciant d'avance de votre attention, cordialement.M.F.
--------------------------------------------------------------------------
Monsieur,
Par la présente ,je vous fais part de mon indignation concernant l’invalidation de mon identifiant et de mon mot de passe. J’en conclus que mes commentaires vous dérangent et que vous avez été les responsables d’une censure au service des institutions de cette ville et du département.
Croyez bien que je ne vais pas renoncer et je me ferai un devoir citoyen, d’en dénoncer vos atteintes à la déontologie de votre profession.
Salutations, M. F.
---------------------------------------------------------------------
De : webmaster [mailto:webmaster@lyoncapitale.fr]
Envoyé : mardi 9 avril 2013 10:35
À : freedom.fr@orange.fr
Cc : Raphael Ruffier-Fossoul Capitale; Steven Belfils
Objet : Vos commentaires sur LyonCapitale.fr
Bonjour,
Vos commentaires sur notre site n'ayant aucun lien avec le sujet, nous les avons modérés.
Nous vous proposons de soumettre votre tribune libre à l'adresse suivante :
Steven Belfils
Cordialement
webmaster
LYON CAPITALE
113 av. Sidoine Apollinaire
69?256 Lyon CEDEX 09
http://www.lyoncapitale.fr

Déposé le 09/04/2013 à 21h05  
Par Nounou69 Citer

Je remercie "Lyon Mag" de m'avoir permis de m'exprimer.Je ne cherche pas à polémiquer mais il me parait essentiel que les élus respectent notre vote en nous écoutant et en n'abusant pas de leurs pouvoirs. S'ils veulent que nous leur accordions notre confiance, il faut qu'ils écoutent aussi nos doléances. Si notre société doit progresser, c'est dans le respect de notre constitution.
"Paix aux hommes de bonne volonté" Jules Romain

Déposé le 08/04/2013 à 04h27  
Par Nounou69 Citer

Texte inspiré de la chanson de Boris VIAN " Le Déserteur"

A Monsieur le Président de la République
Lyon le 21 Février 2013

Lettre recommandée A.R.
Objet : Retrait d’agrément – Profession : Assistante Maternelle à domicile

Monsieur Le Président,
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
On m’a notifié un retrait d’agrément le 27Juillet 2012
Et sommer de cesser mon activité
à la date citée ci-dessus

Monsieur le Président
Je suis innocente
Et réfute toutes ces accusations mensongères
Qui me causent un préjudice moral, professionnel et financier et cela depuis 8mois
C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
J’ai intenté une action en justice mais cette instance est profondément dévouée au Conseil Général

Depuis 20 ans que j’exerce
Je n’ai eu de cesse de subir les attaques insidieuses des services concernées
A savoir que les parents étaient satisfaits de mes services
Les enfants ont souffert de cette situation
Ne comprenant pas cet harcèlement

On m'a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je transmettrai aux organes de presse
mon courrier afin que la lumière et la justice me soit rendue.

A savoir que j’avais transmis à Mmes M........T......., D...... N............., le 19 Juillet 2012, un dossier complet mais je suis toujours dans l’attente d’une réponse???
De même que j’ai adressé un courrier à Mmes N......V.....-B......., D.....C......., Présidente du Conseil Général du Rhône. Je suis dans l’attente d’une réponse???

« Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me traduire en cour d'assises et que l'enquête ait lieu au grand jour !
J'attends. » Emile ZOLA

Vous remerciant par avance de votre attention, veuillez agréer, Monsieur le Président, l'assurance de mon profond respect.
M. F.

Déposé le 07/04/2013 à 23h42  
Par Nounou69 Citer

Je n’ai pu lire cette lettre faute d’avoir eu le temps et l’opportunité de le faire lors de l’audience du Tribunal Administratif (17 Octobre 2012. )Audience au cours de laquelle j’ai perçu une entente tacite entre l’avocate du Conseil Général et la juge qui présidait l’audience. Mon avocate n’ayant eu qu’un temps de parole très limité
Madame le Juge ,
Si vous décidez de me condamner, il faut me déclarer coupable :
- Coupable d’aimer mon travail et d’en parler avec d’autres mots que ceux préconisés par les personnes chargées de mon suivi professionnel.
- Coupable de n’avoir pas eu la « Science infuse » mais le profond désir de me construire une vie professionnelle avec un regard humain accompagné de sourires d’enfants.
- Coupable de ne pas avoir mis en danger les enfants. (les mesures de sécurité étant respectées)
- Coupable de les avoir Soigner. De les avoir inviter à un petit déjeuner le matin en ma compagnie. Ils aimaient les boudoirs, les tartines de beurre et de confiture…
- Coupable de les avoir fait Chanter, Danser, Rire ,Consoler, ……
- Coupable de Fêter leurs Anniversaires, les Fêtes des Mamies, les Fêtes des Papas et des Mamans.
- Coupable d’avoir organiser le goûter de Noël en compagnie de leurs parents.
- Coupable de les avoir surveiller pendant leurs siestes (9H30 -10H30) (13H45 -16H15)
- Coupable de les avoir emmener à la bibliothèque
- Coupable d’avoir jouer au foot avec eux au square à des heures (11H30-12H00) où ils pouvaient courir sans risquer d’être renversé par un vélo, voire importuner par des enfants « turbulents », ou par des S.D.F. avinés, ou par des campeurs inopinés.
- Coupable d’avoir fait le petit train pour les conduire à table !
- Coupable d’avoir signé 7 contrats tout en respectant le nombre légal de l’agrément.
- Ces contrats n’étaient que des temps complets (2-3-ou 4 jours) ou ½.journées ou des périscolaires le soir après 18H- ou uniquement durant la période des vacances. A savoir qu’ il m’aurait été impossible de garder plus de quatre enfants !
- Coupable de leur avoir appris à être Propres , Polis, Solidaires entre eux.
Jamais de coups ! Jamais de mots méchants ! Mais toujours des conversations qui feraient pâlir de regrets tout adulte en manque !
Ex. : C..... à L.....! Dis, tu veux bien être ma copine et L.....répondait gentiment Oui !
Ces moments là, m’appartiennent et ne pourront s’effacer devant l’adversité. Tout comme je regrette que le dialogue ne fut pas orienté sur l’évolution culturel et morale de l’enfant.
J’aurais apprécié que les personnes chargées de mon suivi professionnel me demandent :
-Qu’elle étaient mes options musicales.
-De leur montrer les dessins que les enfants effectuaient pour chaque évènements
-De leur démontrer qu’ils savaient danser ! (vidéo à l’appui)
-De leur parler de leurs parcours culinaires.
Mais leurs désirs ne s’est fixé qu’à l’écriture d’un planning souvent bouleversé par les préoccupations professionnelles, morales et financières des Parents.
Je n’ai pas su cacher « d’enfant dans les placards » (dixit : Propos de la puéricultrice (Novembre 2006). Ces meubles étant prévus pour un autre usage
Victime, je l’ai été devant l’agressivité, le harcèlement, les propos tendancieux. Malheureusement je n’ai pas su gérer cette situation. C’est le prix de mes convictions et de mon honnêteté.
J’avais construit un monde pour les enfants qui rentrait pas dans le format A4 du Conseil Général.
Et si j’en appelle à votre justice, c’est que je pense que je suis innocente des accusations lancées contre moi.
Jamais je ne serais permis de dénoncer une sanction si j’avais commis une faute grave.
D’autre part, je vous informe que cette sanction a aussi porté préjudice à la moralité des Parents. Ils auraient apprécié que la P.M.I. les contacte et qu’elle prenne en compte leurs attestations.

Et je suis indignée par le faite que le Conseil Général prenne en considération les propos de Mr B.... et Mme G....., qui ont été condamnés par le Conseil des Prud’hommes et qui n’ont à ce jour pas répondu à ma demande de mise en conformité de mes deux derniers bulletins de salaire.
En effet depuis quatre ans, je n’est eu de cesse de réclamer ces documents en ayant écrit à Pajemploi, aux Ministères de la Justice, Ministère du Travail, des Relations Sociales et de la Solidarité et d’autres instances mais en vain…..
D’ailleurs les services de P.M.I. ne m’ont pas informé de ce courrier.
Tout comme ils ne m’ont pas informé du courrier de Mr L….. en Janvier 2009, m’autorisant l’extension au nombre de 4.
Tout comme, je n’ai jamais reçu la visite de Mme V……. , remplaçante de Mme M……(Courrier de Janvier 2011).
Je l’avais invité à me rencontrer en Avril 2012. mais en vain…..Je note que notre conversation fut positive et m’incita à coopérer. Mais le dossier fut confié à Mme N………que je ne connaissais pas ????
M’étant inscrite sur le site RHONE.FR , j’avais besoin d’un formulaire. « Mme N………. me répondit que je n’étais pas sa priorité » Vous serez à même de comprendre ma réserve vis-à-vis de ces personnes. Je reçus ce document au bout de dix jours d’attente…..
Il y aurait tant de choses à dire mais ……

Mme le Juge
Vous avez entre vos mains ma destinée, que j’avais envie d’entériné en renouvelant une dernière fois mon agrément (Juillet 2013) . Et d’arriver à l’âge de la retraite avec des merveilleux souvenirs d’enfants heureux plein la tête.
Je vous prie de croire, Mme le Juge , en l'expression de mes sincères salutations.M. F.

« Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me traduire en cour d'assises et que l'enquête ait

Déposé le 07/04/2013 à 23h42  
Par Nounou69 Citer

Je n’ai pu lire cette lettre faute d’avoir eu le temps et l’opportunité de le faire lors de l’audience du Tribunal Administratif (17 Octobre 2012. )Audience au cours de laquelle j’ai perçu une entente tacite entre l’avocate du Conseil Général et la juge qui présidait l’audience. Mon avocate n’ayant eu qu’un temps de parole très limité
Madame le Juge ,
Si vous décidez de me condamner, il faut me déclarer coupable :
- Coupable d’aimer mon travail et d’en parler avec d’autres mots que ceux préconisés par les personnes chargées de mon suivi professionnel.
- Coupable de n’avoir pas eu la « Science infuse » mais le profond désir de me construire une vie professionnelle avec un regard humain accompagné de sourires d’enfants.
- Coupable de ne pas avoir mis en danger les enfants. (les mesures de sécurité étant respectées)
- Coupable de les avoir Soigner. De les avoir inviter à un petit déjeuner le matin en ma compagnie. Ils aimaient les boudoirs, les tartines de beurre et de confiture…
- Coupable de les avoir fait Chanter, Danser, Rire ,Consoler, ……
- Coupable de Fêter leurs Anniversaires, les Fêtes des Mamies, les Fêtes des Papas et des Mamans.
- Coupable d’avoir organiser le goûter de Noël en compagnie de leurs parents.
- Coupable de les avoir surveiller pendant leurs siestes (9H30 -10H30) (13H45 -16H15)
- Coupable de les avoir emmener à la bibliothèque
- Coupable d’avoir jouer au foot avec eux au square à des heures (11H30-12H00) où ils pouvaient courir sans risquer d’être renversé par un vélo, voire importuner par des enfants « turbulents », ou par des S.D.F. avinés, ou par des campeurs inopinés.
- Coupable d’avoir fait le petit train pour les conduire à table !
- Coupable d’avoir signé 7 contrats tout en respectant le nombre légal de l’agrément.
- Ces contrats n’étaient que des temps complets (2-3-ou 4 jours) ou ½.journées ou des périscolaires le soir après 18H- ou uniquement durant la période des vacances. A savoir qu’ il m’aurait été impossible de garder plus de quatre enfants !
- Coupable de leur avoir appris à être Propres , Polis, Solidaires entre eux.
Jamais de coups ! Jamais de mots méchants ! Mais toujours des conversations qui feraient pâlir de regrets tout adulte en manque !
Ex. : C..... à L.....! Dis, tu veux bien être ma copine et L.....répondait gentiment Oui !
Ces moments là, m’appartiennent et ne pourront s’effacer devant l’adversité. Tout comme je regrette que le dialogue ne fut pas orienté sur l’évolution culturel et morale de l’enfant.
J’aurais apprécié que les personnes chargées de mon suivi professionnel me demandent :
-Qu’elle étaient mes options musicales.
-De leur montrer les dessins que les enfants effectuaient pour chaque évènements
-De leur démontrer qu’ils savaient danser ! (vidéo à l’appui)
-De leur parler de leurs parcours culinaires.
Mais leurs désirs ne s’est fixé qu’à l’écriture d’un planning souvent bouleversé par les préoccupations professionnelles, morales et financières des Parents.
Je n’ai pas su cacher « d’enfant dans les placards » (dixit : Propos de la puéricultrice (Novembre 2006). Ces meubles étant prévus pour un autre usage
Victime, je l’ai été devant l’agressivité, le harcèlement, les propos tendancieux. Malheureusement je n’ai pas su gérer cette situation. C’est le prix de mes convictions et de mon honnêteté.
J’avais construit un monde pour les enfants qui rentrait pas dans le format A4 du Conseil Général.
Et si j’en appelle à votre justice, c’est que je pense que je suis innocente des accusations lancées contre moi.
Jamais je ne serais permis de dénoncer une sanction si j’avais commis une faute grave.
D’autre part, je vous informe que cette sanction a aussi porté préjudice à la moralité des Parents. Ils auraient apprécié que la P.M.I. les contacte et qu’elle prenne en compte leurs attestations.

Et je suis indignée par le faite que le Conseil Général prenne en considération les propos de Mr B.... et Mme G....., qui ont été condamnés par le Conseil des Prud’hommes et qui n’ont à ce jour pas répondu à ma demande de mise en conformité de mes deux derniers bulletins de salaire.
En effet depuis quatre ans, je n’est eu de cesse de réclamer ces documents en ayant écrit à Pajemploi, aux Ministères de la Justice, Ministère du Travail, des Relations Sociales et de la Solidarité et d’autres instances mais en vain…..
D’ailleurs les services de P.M.I. ne m’ont pas informé de ce courrier.
Tout comme ils ne m’ont pas informé du courrier de Mr L….. en Janvier 2009, m’autorisant l’extension au nombre de 4.
Tout comme, je n’ai jamais reçu la visite de Mme V……. , remplaçante de Mme M……(Courrier de Janvier 2011).
Je l’avais invité à me rencontrer en Avril 2012. mais en vain…..Je note que notre conversation fut positive et m’incita à coopérer. Mais le dossier fut confié à Mme N………que je ne connaissais pas ????
M’étant inscrite sur le site RHONE.FR , j’avais besoin d’un formulaire. « Mme N………. me répondit que je n’étais pas sa priorité » Vous serez à même de comprendre ma réserve vis-à-vis de ces personnes. Je reçus ce document au bout de dix jours d’attente…..
Il y aurait tant de choses à dire mais ……

Mme le Juge
Vous avez entre vos mains ma destinée, que j’avais envie d’entériné en renouvelant une dernière fois mon agrément (Juillet 2013) . Et d’arriver à l’âge de la retraite avec des merveilleux souvenirs d’enfants heureux plein la tête.
Je vous prie de croire, Mme le Juge , en l'expression de mes sincères salutations.M. F.

« Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n'est que le cri de mon âme. Qu'on ose donc me traduire en cour d'assises et que l'enquête ait

Déposé le 06/04/2013 à 11h47  
Par Gil Citer

C'est ce qu'on appel du totalitarisme !!
Ils n'ont aucune fierté ces gens là !
Comment voulez-vous que les Français cautionnent toutes ces mascarades !!

Déposé le 06/04/2013 à 11h37  
Par Nounou69 Citer

Ne votez plus pour aucuns candidats et apprenez à vous gérer vous-même. Cela vous coûtera moins cher et rendra un visage humain à notre cité qui a connu des heures glorieuses sous des mandats plus compétents. (Edouard HERRIOT- Louis PRADEL- Raymond BARRE…. ) Je salue au passage, Mme DESBAZEILLE qui fut une excellente Maire et qui respectait ses administrés.
Une lyonnaise nostalgique.

Déposé le 06/04/2013 à 11h36  
Par Nounou69 Citer

A l'attention de Mme NACHURY,
Vous ayant à plusieurs reprises rencontré dans le cadre de ma profession, Assistante Maternelle, j’avais apprécié vos qualités d’écoute et de conseil. Mais je dois avouer que depuis votre élection à la Députation, je suis attristée voire désemparée devant votre silence à mes courriers.
J'avais fait une pétition concernant la fréquentation du square prévu pour les enfants en bas âge et qui dénonçait l'incivisme, l'insalubrité et la délinquance latente et j'en passe...Que ce soit le Conseil Municipal (Grand Lyon et Arrondissement), Le Conseil Général (Mr PONCET) ,je n'ai reçu aucun soutien.Du fait d'avoir dénoncé les manquement professionnels de cette instance m'en a coûté mon agrément...Si les Lyonnais veulent en finir avec cette politique guignolesque,R.V.en 2014 -2015.

Déposé le 29/03/2013 à 09h14  
Par marion Citer

Poncet + Charmot + Guilloteau + Jean-Jacques David + nachury + Thien = 6 élus de la majorité qui n'ont pas voté la hausse des impôts, et non pas trois comme écrit dans votre article

Déposé le 29/03/2013 à 07h59  
Par sans souci Citer

suspendue donc ????

Déposé le 29/03/2013 à 07h43  
Par nonmaiscepaspourdire Citer

Bel exemple de démocratie, mais il faut bien rembourser les erreurs de nos élus.

Déposé le 28/03/2013 à 21h36  
Par dous Citer

des indemnités en moins, c'est agaçant enfin !!

Déposé le 28/03/2013 à 20h42  
Par DGP Citer

Choix courageux !

Déposé le 28/03/2013 à 20h00  
Par De Droite Citer

Pauvre Chuzeville. Elle a voté Hollande qu elle aille augmenter les impôts avec les Socialistes.

Déposé le 28/03/2013 à 18h30  
Par ronchon Citer

Bravo Dominique , continue !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.