Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Aéroport Saint-Exupéry - DR

Aéroport Lyon Saint-Exupéry : une légère croissance du trafic attendu pour 2013

Aéroport Saint-Exupéry - DR

Après une année 2012 plutôt stable en terme de fréquentation (+0,2% par rapport à 2011, soit 8 451 039 passagers), Aéroports de Lyon anticipe une faible croissance du trafic en 2013.

"2012 a été une année de consolidation, estime Philippe Bernand président du directoire d’Aéroports de Lyon. On espère approcher des onze millions de passagers d’ici 2016". Un objectif réalisé grâce notamment aux onze nouvelles lignes ouvertes récemment. 14 autres viendront s’ajouter au cours de l’année 2014, à destination par exemple de Manchester, Reykjavik, Dakar ou encore Dubaï. Le président du directoire n’espère toutefois pas une croissance trop rapide, "sinon nous n’aurions pas les infrastructures pour accueillir les passagers".

Le chiffre d’affaires d’Aéroports de Lyon augmente lui de 4,1%, approchant les 153 millions d’euros. "Ces résultats nous permettent d’assurer nos investissements sur cinq ans, avec notamment la construction d’un nouvel aérogare, le projet T1-T3", explique Philippe Bernand.


260 millions d’euros d’investissement sur cinq ans


Le plus gros projet de l’aéroport est cette extension, créant un nouveau terminal 3. Livré en 2017, il devrait accueillir près de trois millions de passagers. Coût des travaux : 120-30 millions d’euros.

Près de 20 millions d’euros seront ensuite consacrés à l’amélioration du système de piste. Durant l’été 2013, trois branches de dégagement des pistes seront ainsi créées. Elles seront utilisées en cas de fortes affluences.

Enfin ce sont douze millions d’euros par an qui sont investis pour renouveler les infrastructures existantes et dix millions par an pour des petits investissements, notamment sur l’aéroport de Bron.


Aéroports de Lyon, aéroport cinq étoiles


Début 2013, la société a obtenu un diplôme Reconnaissance de l’Excellence cinq étoiles EFQM (European Foundation for Quality Manangement). Un prix plutôt flou, basé sur des critères complexes tels que "créer de la valeur pour ses clients", "contribuer à un avenir durable" ou encore "réussir par le talent du personnel". Un diplôme honorable aussi puisque seules 20 entreprises françaises le possèdent. Et pourtant Philippe Bernand ne souhaite pas s’arrêter là.  "On a pour objectif d’aller chercher un prix européen à l’horizon 2016", a-t-il affirmé.



Tags : aeroports de lyon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.