Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-Marie Vezzani, le directeur départemental de l'Association Prévention routière- Photo LyonMag.com

Jean-Marie Vezzani, Prévention Routière : “Les gens ne sont pas piégés par les radars dans le Rhône”

Jean-Marie Vezzani, le directeur départemental de l'Association Prévention routière- Photo LyonMag.com

Jean-Marie Vezzani, président départemental de l’association Prévention Routière, était l'invité ce jeudi matin de l'émission Ça jazz à Lyon sur Jazz Radio en collaboration avec LyonMag.com.

L’association 40 millions d’automobilistes a dévoilé une liste de 72 radars dits « pièges » sur la foi de témoignages d’automobilistes. Ils ne comprennent pas l’implantation de ces appareils. Quel est votre sentiment face à cette enquête ?
Si l’on regarde bien, il y a un mot qui revient à chaque fois. C’est le mot « ressenti ». Les gens pensent être dans un système répressif qui vise les points et l’argent. Ils ne voient pas le lien avec l’accident.

Les automobilistes pensent qu’il y a des excès, des radars qui sont cachés…
Pour moi, généralement, il n’y a pas de problème. A part un ou deux discutables où l’on peut ouvrir la discussion sur ces radars dits « tirelires ». Il y a des radars qui ont été enlevés, il faut automatiquement que les autorités prennent des décisions.
Pour les radars en descente, dans le Rhône, celui d’Ecully qui fait partie des 3 radars pièges de l’enquête, je le connais. J’ai été gendarme sur le secteur juste au dessus d’Ecully. Pour moi, il est utile. J’ai constaté de nombreux accidents, il y a eu des morts à cet endroit là. Je pense que la personne qui passe là en excès de vitesse est aussi en vitesse excessive. Elle arrive dans un goulet, sur des bouchons et se met en danger et met en danger les autres.


Les deux autres radars pointés du doigt dans le Rhône sont le radar du boulevard Laurent-Bonnevay limité à 70km/h au niveau de la sortie pour aller à Gerland et  l’autre se situe juste avant le virage de la femme morte. Ils sont utiles également ?
Oui. La preuve en est que je suis passé encore le weekend dernier et il y avait de la poudre qui indiquait qu’il y avait eu un accident et que les pompiers étaient intervenus.
Depuis quelques mois, pour le département, il y a une harmonisation des vitesses. Les gens ne sont pas piégés parce que c’est du 70km/h depuis la sortie du tunnel.


Vous estimez donc que ces enquêtes là ne vont pas dans le bon sens ?
Ca conforte ceux qui n’ont pas envie de changer de comportement.

Vous qui allez dans les écoles et les entreprises, vous sentez une prise de conscience ?
Il y a une prise de conscience, surtout au niveau de l’Education Nationale où l’on intervient à tous les niveaux.
Mais pour moi, les jeux vidéo formatent les enfants à avoir plusieurs vies.
Il n’y a pas de prise de conscience sur la vitesse. Dans la vie, on est tout le temps en train de courir.


Les radars ont-ils fait baisser la vitesse et les comportements à risque ?
Ça a fait baisser la vitesse, c’est sûr. Mais ils sont là pour rappeler, pour moi c’est juste une notion de rappel.

Vous comprenez le ressenti des automobilistes qui se disent qu’il y a beaucoup de radars ?
Ça va se stabiliser. Si vous regardez les circulaires de l’Etat, il reste quelques radars encore. On va être à la limite, on ne peut pas en mettre de partout.
Et les radars tronçons qui vont arriver vont faire changer le comportement sur une zone accidentogène d’un point A à un point B.


L’Etat veut baisser d’ici à 2020 le nombre de tués sur les routes, passer de 4000 à 2000. Dans le Rhône, c’est réalisable ?
Si on regarde les chiffres du mois de mars, on a une grande baisse, -28% par rapport à mars 2012. Faut espérer que ça continue. Tous les jeunes que je côtoie ont envie de changer.



Tags : radar |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.