Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Reppelin - LyonMag

Michel Reppelin, vice-président du Grand Lyon : “40% des Grands Lyonnais exposés à une pollution au dessus des seuils”

Michel Reppelin - LyonMag

Michel Reppelin, vice-président du Grand Lyon en charge de la qualité de l’air était l'invité ce jeudi de Jazz Radio pour l'émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

L’agence régionale de l’air a publié son rapport pour la période hivernale en Rhône-Alpes. Les épisodes de pollution restent élevés sur plus de quatre semaines entre novembre et avril. Pourtant la situation s’améliore.
"C’est pas étonnant car il y a toujours des progrès qui se font dans certains domaines. En dix ans, les motoristes ont fait des progrès pour limiter les émissions de polluants. Les transports en commun ont augmenté sur l’agglomération lyonnaise de 10% environ dans le même temps. Même si la situation s’améliore, il y a à peu près 40% des Grands Lyonnais, surtout ceux situés en bordure de voie routière, qui sont exposés au dessus des seuils européens".

Cette année, l’idée des ZAPA a été abandonnée. Elles consistaient à interdire l’accès au centre-ville aux véhicules trop polluants. Le Grand Lyon était pourtant volontaire. Est-ce difficile à admettre ?
"Au Grand Lyon, on était motivés et leaders dans ce domaine. Beaucoup trainaient un peu des pieds mais c’était une action volontariste. La ministre, Delphine Batho a dit qu’il ne fallait pas entrer dans ce système là, et qu’il fallait essayer de mettre en place quelque chose de plus ‘vert’".

Tout n’est perdu car un comité interministériel de la qualité de l’air se penche actuellement sur le cas de la France. Une première réunion a eu lieu en mars dernier. Est-ce que ces mesures préconisées pour tout le pays seront efficaces dans le Grand Lyon ? Parce que l’on sait que vous êtes déjà en avance sur plusieurs points.
"On est certainement en avance sur les autres villes. Donc on ne marche pas tous à la même vitesse, puisque l’on a eu une politique de transports en commun très électrifiés, de parkings relais, de l’onde verte c’est-à-dire faire rouler les voitures à un rythme doux, sans à-coup. La prochaine et dernière réunion, le mois prochain, se penchera plutôt sur le système d’informations les jours de dépassement du seuil. Un certain nombre de petits pas a déjà été faits avec certains moyens.
Sur Lyon, nous avons l’habitude de travailler en collectif, c’est-à-dire entre les industriels, les collectivités, l’Etat et les habitants. Nous avons beaucoup de billes dans notre musette et on va continuer à les utiliser. On ne baisse pas les bras. Et si l’Etat ne favorise pas des mesures, on verra. Mais c’est un sujet qu’on a pris à bras le corps. Le problème c’est que ça tombe en pleine période électorale, ça veut dire qu’il va y avoir des frileux et de la surenchère. Je ne veux pas mettre l’air au centre d’une politique politicienne. C’est bien trop grave quand on parle de la santé et de l’exposition des habitants aux polluants".


Un PPA, plan de protection de l’atmosphère, est en cours de préparation dans le département. Il devrait être voté cet automne dans le Grand Lyon. Que pouvez-vous nous dire sur son contenu ?
"C’est le deuxième plan, puisque le premier n’a pas eu beaucoup d’effets. Mais celui-ci, avec un préfet qui a plus la hargne pour progresser, va sortir en septembre. Il va reprendre un peu le premier et va donner des clés. C’est un résumé de fiches-actions, pour les maires, les collectivités qui ont en charge l’urbanisme. Par exemple, comment construire en se rapprochant des gares ?
Le plan local d’urbanisme qui est en cours de préparation sur le Grand Lyon et qui va sortir en 2016 va tenir compte de tout ça. C’est comme ça que l’on fera des grands progrès, par l’urbanisation future qui sera respectueuse des déplacements".


Et c’est important, puisqu’en 2014 la France sera sous le coup d’une amende de la Commission européen de 100 millions d’euros si notre pays ne respecte pas les valeurs limites fixées pour les particules fines. Le ministère de l’écologie vous met-il la pression ?
"Il nous a mis une pression sympathique puisque c’est lui a qui la grosse responsabilité. Ce n’est pas l’agglomération qui sera condamnée. A un moment on a eu peur, mais la ministre nous a dit qu’on assumera la condamnation au niveau national. Mais elle met une petite pression en obligeant les préfets à sortir les PPA le plus rapidement possible, les collectivités à faire des choses innovantes aussi. Il faut aussi qu’elle nous donne des règles du jeu. Qu’on ait une approche nationale pour un problème national".

La qualité de l’air reste la principale préoccupation des habitants du Grand Lyon, pour 66% d’entre eux selon une étude menée par la communauté urbaine. Ce sera forcément le prochain cheval de bataille du prochain président du Grand Lyon ?
"Je le pense. Il ne faut pas avoir honte de ce que l’on a fait. Il faut dire que l’on s’en préoccupe. Je pense que la campagne se fera sur du concret. J’espère grandement ce système là".



Tags : air | reppelin |

Commentaires 2

Déposé le 16/05/2013 à 11h26  
Par Gérard Dutal Citer

Le conseil de quartier Carnot-Bellecour et d'autres associations (CERA) demandent depuis longtemps à Air-Rhone-Alpes la mise en place d'une borne fixe d'analyse de l'air ,place Gensoul,! Aucune réponse!! .Il n'y a pas de borne sur l'axe le plus pollué Cours de Verdun-Quai Perrache! Incroyable ,mais vrai, Ils ont trop peur d'avoir en face d'eux les vrais taux de pollution . C'est tellement mieux de parler de moyenne! Ça fait moins peur aux Lyonnais!

Déposé le 16/05/2013 à 11h18  
Par Gérard Dutal Citer

Personne n'ose parler de la pollution engendrée par le passage de l'autoroute au cœur de Lyon! C'est vraiment désespérant ! Le préfet n'est même pas capable de faire respecter ses propres arrêtés d'interdiction des P.L. de + 7,5T sur le Cours de Verdun, alors que l'on ne nous parle pas de vouloir vraiment améliorer la qualité de l'air! Les 40% dont on parle sont les seuls bernés et ils n'ont qu'à respirer la pollution et se taire!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.