Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Lisandro Lopez - LyonMag.com

OL : “Licha devrait rester” selon Aulas

Lisandro Lopez - LyonMag.com

Les beaux jours arrivés, la saison terminée et le mercato débuté, Jean-Michel Aulas n'en finit plus de tweeter.

Très à l'aise sur le réseau social, le président de l'Olympique Lyonnais gratifie chaque jour ses followers d'informations tantôt croustillantes tantôt apathiques. La dernière en date concerne le possible transfert de ses deux principaux attaquants, Lisandro et Gomis.
JMA a confirmé que seul l'un des deux partirait, et qu'il devrait très probablement s'agir de Bafétimbi Gomis. "C'est l'un ou l'autre exclusivement. Licha devrait rester" peut-on lire sur le compte Twitter du patron de l'OL.

Aulas ne semble d'ailleurs pas apprécier le comportement de l'international français, qu'il refuse de voir partir gratuitement en juin 2014. "Comment vous mesurez l'envie de Bafé ? répond le président olympien à un de ses abonnés. Car il ne fête même plus ses buts avec le groupe et ne salue pas son coach qd il sort", avant de poursuivre via un nouveau message de moins de 140 signes : "Il avait promis de ne pas arriver en fin de contrat car nous lui avons permis de partir de l'Asse pour près de 15 m€ !!!!" Joueur à la plus grande valeur marchande de l'effectif de Rémi Garde, l'ancien stéphanois devrait donc quitter le Rhône à en croire son président, qui multiplie les prises de parole le poussant vers la sortie. Mais même si la manière se révèle être peu habile, elle ne s'avère pas pour autant efficace.



Tags : Jean-Michel Aulas | twitter | lisandro | bafétimibi Gomis | ol | mercato été 2013 |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.