Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Marine Le Pen - DR

Marine Le Pen va-t-elle perdre son immunité pour des propos tenus à Lyon ?

Marine Le Pen - DR

La présidente du Front National sera fixée sur son sort ce mardi.

Le Parlement européen doit en effet se prononcer sur la levée de l'immunité d'eurodéputée. Marine Le Pen est poursuivie par le Parquet de Lyon suite à une plainte déposée par le Mrap (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples). Lors d'un meeting à Lyon le 10 décembre 2010, la députée européenne, en pleine campagne pour la présidentielle, dénonçait les prières de rue des musulmans en les comparant à l'occupation nazie. "Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde Guerre mondiale s'il s'agit de parler d'occupation, on pourrait en parler là pour le coup. Certes, il n'y a pas de blindés, pas de soldats, mais c'est une occupation tout de même", avait-elle assuré.

En cas de levée de son immunité parlementaire, Marine Le Pen pourrait être mise en examen pour "incitation à la haine raciale". Lundi, la principale intéressée semblait convaincue sur la suite de cette affaire. "Ma levée d'immunité parlementaire sera votée par mes adversaires politiques, cela ne me pose aucun problème (...) J'irai devant e tribunal correctionnel tête haute pour leur expliquer qu'il faut bien qu'il y ait des gens dans notre pays qui disent la vérité aux Français", a déclaré la présidente du Front National sur LCI.



Tags : marine le pen | immunité | propos | prières de rue |

Commentaires 12

Déposé le 02/07/2013 à 14h10  
Par Deux poids deux mesures! Citer

Le Parlement Européen sans surprise à levée l'immunité parlementaire de Marine Le Pen...il n'y a pas lieu de s'en offusquer!

Ce qui est scandaleux c'est le deux poids deux mesures!

Et ce n'est pas parce que son immunité parlementaire est levée que ça vaut condamnation!

Il est fort probable qu'elle bénéficiera d'un non lieu, car ces propos de faisait que refleter la réalité : l'occupation illégale d'une partie du territoire français sous protection policière de la part d'une certaine population sous pretexte religieux!

Qu'ils condamnent Marine Le Pen et ce sera un peu plus de voix pour elle!

L'année prochaine auront lieu les élections Européennes, les français vont avoir le choix, nous verrons bien le résultat!

Déposé le 02/07/2013 à 13h42  
Par Et Claude découvrit l'internet... Citer

Claude a écrit le 02/07/2013 à 13h32

Merci à Lyon Mag de nous laisser nous exprimer!!

Merci à Lyon mag de vous laisser vous ridiculiser. Et par nous, vous entendez les militants xénophobes, racialistes, la France aux français et celle du pain en chocolat ?
Ahahaha...pauvre de vous.

Déposé le 02/07/2013 à 13h39  
Par attention Citer

Claude a écrit le 02/07/2013 à 13h26

Nos rues ne sont pas occupées pendant la période de prière????

L'occupation au sens juridique de l'espace public, n'est pas comparable à l'occupation nazi des années quarante.
Là est toute la nuance de ces propos outranciers.

Déposé le 02/07/2013 à 13h35  
Par Claude Citer

PS-UMP : vraiment des incapables!! étant un peu votre employeur, je vous licencie sans aucune prime!!!

Déposé le 02/07/2013 à 13h32  
Par Claude Citer

Merci à Lyon Mag de nous laisser nous exprimer!!

Déposé le 02/07/2013 à 13h26  
Par Claude Citer

Nos rues ne sont pas occupées pendant la période de prière????

Déposé le 02/07/2013 à 13h24  
Par Claude Citer

Qu'on me prouve ce qu'elle dit n'est pas vrai?!?!?

Déposé le 02/07/2013 à 12h30  
Par Marine dehors ! Citer

La France au respect et à la tolérance des différences, des origines et des cultures !

Déposé le 02/07/2013 à 11h20  
Par lucpo Citer

On va en faire une martyre une fois de plus?? " Le FN, on en parle il monte, on n'en parle pas il monte aussi"

Déposé le 02/07/2013 à 11h19  
Par Catherine de M. Citer

Les journalistes de gauche comme le MRAP font vraiment tout pour faire monter le Front National.

A l'évidence, Madame LE PEN ne sera pas condamnée du fait de qualifier "d'occupation" les prières de rue d'extrémistes musulmans.

En effet, de telles prières constituent juridiquement une "occupation illégale du domaine public" : n'importe quel journaliste pourrait se le faire confirmer par des professeurs de droit.

En somme, Marine LE PEN appelle un chat, un chat.

L'UMP ferait bien de condamner de la même manière ces occupations (cela a d'ailleurs été fait par de nombreux élus UMP mais il est temps de "hausser" le ton médiatique) et surtout de se désolidariser de cette demande de levée d'immunité en définitive "publicitaire".

Déposé le 02/07/2013 à 11h06  
Par okilele@voila.fr Citer

Rappelons également que dans un pays laïc, la prière de rue n'est pas acceptable et qu’elle est une occupation au sens juridique du terme. Il s'agit, en ce sens, d'une atteinte à la liberté d'aller et venir.
On compte faire tomber Maître Marine Le Pen sur un terme de droit ?
Ce serait drôle si ce n'était pas aussi ridicule.

Déposé le 02/07/2013 à 10h35  
Par jipi Citer

Pourquoi la perdrait-elle ? Le dossier est vide. Par ailleurs, il y a bien "occupation" et ce n'est pas une insulte, juste un constat.
Il est curieux de constater que depuis cette affaire, nombre de médias ne disent plus "Marine Le Pen", mais "Le Pen" comme pour rappeler le temps de la diabolisation du papa qui faisait les gorges chaudes de l’époque.
Aujourd'hui, des membres du FN sont en tête dès le premier tour, alors, on ne rigole plus !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.