Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Meltz

Bon anniversaire la Part-Dieu!

Romain Meltz

La Gare de la Part-Dieu a eu 30 ans le 13 juin 2013, et de l’avis de tous c’est une jeune femme très sollicitée.

Quelques problèmes au démarrage

En 1967, le maire Louis Pradel choisit la Part-Dieu plutôt que Confluence pour développer la ville. Son projet comprend un centre culturel (avec une bibliothèque, un Auditorium, une maison de la radio, un théâtre pour Roger Planchon, etc…), un centre commercial, une station de métro, et (après avoir hésité) une gare. La SNCF n’en veut pas. Le projet urbain du quartier Part-Dieu avance donc sans la SNCF. Le centre commercial prend les devants car il se finance sans argent public et sans décision politico-administrative.
Coup de théâtre : la SNCF change d’avis (on vient d’inventer le TGV) : elle veut une gare qui s’invite dans un quartier qui s’est formé sans elle : la station de métro est trop loin (200m), la bibliothèque lui tourne le dos et son parvis est trop petit. Résultat, comme le rappelle Valérie Disdier, urbaniste : "quand on sort et qu’on est jamais venu à Lyon on ne sait pas où se trouve la ville". C’est mal parti pour la gare qui a d’autres défauts : un quai sur deux a été créé simplement pour des bagages, donc trop étroit pour des voyageurs. Il sert aujourd’hui à alimenter en sandwichs les wagons-restaurants des TGV.

Comment ramer pendant 30 ans pour corriger l’erreur du départ ?

a) corriger de "légers" défauts

Des défauts ont été corrigés : l’espace intérieur a été repensé, on a protégé du froid la vente de billets, la bibliothèque municipale a une nouvelle ouverture face à la gare. D’autres vont l’être: l’immeuble place Béraudier (le ‘B10’, "masse insolite et sans caractère" pour Charles Delfante, l’architecte urbaniste du quartier) va être détruit. On a augmenté la capacité de la gare. Un quai K est apparu. Reste le problème de la saturation.

b) se casser la tête sur le problème de la saturation

En 1984, la Part-Dieu accueille déjà 20 000 visiteurs/jours. Elle a été pensée pour 35 000. Elle en accueille 110 000 aujourd’hui avec des pointes à 130 000. En 2035 les études disent que le chiffre sera aux alentours de 220 000. "Les gens veulent des TER. On doit donc doubler leur fréquence d’ici 2035", reconnait Jean-Charles Kohlhaas, élu Verts à la Région. D’où le projet d’aménagement de la gare que mènent actuellement Réseau Ferré de France et la SNCF sous l’égide du Grand Lyon pour essayer d’absorber cette hausse. La Région, aussi, est partenaire du projet de désengorgement de la Part-Dieu. Eliane Giraud, VP transport, rappelle que "la Région a mis en œuvre une politique de "répartition" des TER entre la gare de la Part-Dieu et la gare de Perrache, grâce notamment à la création de la gare de Jean Macé".

Parmi les innovations, une voie "L" desserrera les contraintes en offrant une possibilité supplémentaire aux trains existants d’atteindre un quai.  Pour le reste, François Decoster, l’architecte de l’agence l’AUC (Paris) en charge du projet, veut doubler la surface actuelle de la gare pour atteindre 30 000 m².
Il entend faire une gare plus "lisible" pour ceux qui la traversent sans jamais prendre le train (y acheter des légumes pour ce soir peut-être). Pour les voyageurs, trois séries de nouveaux accès aux voies par l’avenue Georges Pompidou (sous les rails en face des bureaux de France 3) à la place des actuels puits de lumière.
Accompagnant Gérard Collomb au Japon cette semaine – ce n’est pas un hasard – Decoster l’architecte cherche là-bas les idées qui réaliseront à la Part-Dieu la description par le Roland Barthes de L’Empire des Signes d’une gare de Tokyo : "la gare donne au quartier ce repère, qui, au dire de certains urbanistes, permet à la ville de signifier, d’être lisible. La gare japonaise est traversée de mille trajets fonctionnels, du voyage à l’achat, du vêtement à la nourriture : un train peut déboucher dans un rayon de chaussure".
Ce projet à 180 millions d’euros n’est cependant rien à côté du problème posé au-delà de la gare par l’engorgement du nœud ferroviaire lyonnais.

Et maintenant : comment se préparer à faire une nouvelle grosse erreur ?

Comme le dit Gérard Collomb : "Tous les TGV entre le nord et le sud de la France passent par Lyon et ce nœud ferroviaire est complètement saturé".
Le rapport Duron (qui reporte le Lyon-Turin aux calendes grecques) reconnait que "priorité absolue doit être donnée au traitement du nœud ferroviaire lyonnais dont la saturation pénalise la circulation régionale et nationale". Myriam Pellerin, de RFF, connaît les points noirs de son réseau ferré. Sur la portion Saint Clair/Part-Dieu/Guillotière pas moins de trois lignes se rejoignent ; sur celle Saint Fons/Grenay (principalement à deux voies) il faut faire cohabiter une ligne grande vitesse, du fret, et des TER pour Grenoble. Comment faire ?

Gilles Buna, Verts, adjoint à l’urbanisme, a une solution. "Nous avons proposé de créer de nouvelles voies en souterrain, avec une gare en sous-sol à l'aplomb des quais de surface de la gare de la Part-Dieu". Gérard Collomb est d’accord, il l’a redit mardi 16 juillet à Tokyo. En 2011, Marie-Line Meaux, inspectrice générale au ministère des Transports, a étudié les différents scénarios possibles.
Scénario 1 : enfouir des lignes sur 9 km, avec une gare souterraine à la Part-Dieu (coût monstrueux, riverains ravis, problème technique : saura-t-on traverser le marécage tapi sous les Brotteaux ?).
Scénario 2 : créer deux lignes "en surface" supplémentaires entre Ambérieu et Guillotière (moins cher au départ, mais forte oppositions à prévoir des riverains contre ces deux voies bruyantes).
Le coût : 1 ou 2 milliards d’euros suivant le scenario choisi. Mais pour Thierry Philip, maire du 3e et donc partie prenante du projet, cela s’arrête là : "Je fais confiance à la SNCF et à une foule d’experts qui y travaillent. Ils nous disent tous que ce n’est pas possible de faire une nouvelle gare SNCF à Saint-Exupéry". Mais tout le monde n’est pas de cet avis.

Un peu de politique dans ce monde de technique

Christophe Geourjon, élu UDI  du 8e, voudrait encore en parler. Pour lui, on peut combiner Part-Dieu à Saint-Exupéry, faire arriver plus de TGV là-bas et plus de TER en centre ville. Construire ensuite un métro, enterré s’il le faut, entre Saint Exupéry et la Part-Dieu.
Le coût : 1 milliard d’euros certes, mais moitié moins que le projet de gare enterrée à la Part-Dieu, et une desserte en 10 minutes. Techniquement, Christophe Geourjon le reconnait, les passagers en provenance de Nantes préfèreront toujours arriver à la Part-Dieu, et ne pas avoir à reprendre un métro pour y arriver (la fameuse "rupture de charge").
Pourquoi défendre l’option nouvelle gare à Saint Exupéry ? Pour acter que le centre de gravité de la métropole lyonnaise se déplace vers l’est, l’ouvrir vers Chambéry, Grenoble, et donner une chance supplémentaire à l’aéroport de Lyon de plaire. Un choix politique donc.

Top départ : la concertation

Alors si c’est politique le peuple peut parler : les Lyonnais participent à la concertation jusqu’en octobre. A l’accueil de la gare de la Part-Dieu, l’hôtesse, souriante mais perdue, me propose d’écrire une lettre à Thierry Grosbois, directeur des travaux, et me note son adresse sur un morceau de papier (qui s’avère être celle de la gare de la Part-Dieu où je me trouve). Plus de succès à la mairie du 3e, promesse de Thierry Philip, où une hôtesse vous conduit au 2e étage pour vous laisser tout votre temps avec le cahier de remarques déjà à demi-rempli.
Allez-y aussi. Ils vont faire une grosse erreur : autant la faire ensemble.

Romain Meltz

@lemediapol



Tags : Romain Meltz |

Commentaires 22

Déposé le 23/07/2013 à 07h58  
Par @lemediapol Citer

Kilo a écrit le 22/07/2013 à 11h33

Quand on voit les écarts de budget pour un bâtiment comme le Musée des Confluences, ça ne présage rien de bon pour une nouvelle gare sous terre. J'imagine mal le carnage.
1/ Remettre des trains à Perrache. Et pour les correspondances, il faudra penser transports en commun. Comme à Paris quand vous devez changer entre la gare de Lyon et celle de Montparnasse.
2/ Cesser ce hold-up qu'est Rhône-Express, et en faire une ligne "normale", à coût accessible. Et balancer des TGV à St Ex. Elle est quasiment vide, ce serait bête de se passer de sa capacité. Par contre oui il faut diminuer le temps de transport entre St Ex et le centre-ville.
3/ Pourquoi pas réhabiliter quelques quais aux Brotteaux ou à Saint Clair ? Quand un TER part vers Moulins ou Roanne, pourquoi le faire partir de Perrache et passer par la Part-Dieu ?
4/ Jean-Macé est une excellente initiative. Pourquoi les trains pour Grenoble n'en partent pas systématiquement ?

Si j'ai bien compris, ce sont les marécages sous les Brotteaux qui posent le plus de problème technique à l'arrivée des éventuelles lignes souterraines.

Déposé le 23/07/2013 à 07h56  
Par @lemediapol Citer

l'existant a écrit le 20/07/2013 à 07h34

L'avenir c'est Perrache.

On a dépouillé cette gare de la pluspart de ses lignes ou avec arret systématique à Part-Dieu.

Perrache c'est loin d'être saturé. Il suffirait de refaire des lignes directes depuis Perrache, ca eviterait les stationnements à quai à Part-Dieu et tout le monde y gagnerait.

Certes, mais là il faut vraiment espérer que le plan présenté le mois dernier par Gérard Collomb pour la rénovation de l'espace de la gare soit mis en oeuvre parce qu'en l'état...

Déposé le 23/07/2013 à 07h54  
Par @lemediapol Citer

Georges Lyon a écrit le 22/07/2013 à 09h39

Mouais.. La critique est aisée, mais l'art difficile. Finalement, ce n'est ici que du Lyon Bashing.
Pour la fréquenter souvent, je trouve la Part Dieu plutôt bien conçue. On accède à tous les quais rapidement et facilement. Alors oui, il y a parfois du monde, mais c'est le prix du dynamisme économique.

Un peu trop facile de critiquer sans rien proposer.

Oui mais je ne suis pas architecte-urbaniste, Inspecteur général au ministère des transports etc etc.
Il me semble que l'article dit plutôt que traiter des pbs de la gare de la Part-Dieu sans penser à régler le pb du Noeud Ferroviaire Lyonnais n'est pas le bon angle. Je pense comme vous que la gare de la Part-Dieu n'est pas dans une situation dramatique. Après, si les prévisions sont justes, 200.000 personnes au lieu de 100.000 personnes par jour je reconnais qu' il est difficile de nier que ça posera des problèmes de partage du peu d'espace dans la joie et la bonne humeur.

Déposé le 22/07/2013 à 22h16  
Par Stanis Citer

Comment pouvez-vous dire MR Blacjier que personne ne veut de la gare de saint EX? J'ai habite 5 ans dans l'Est LYonnais,j'allais a paris tres souvent et a chaque fois via SAint EX. La gare est facilement accessible,toujours de la place sur le parking et jamais de cohue comme a la part dieu ou perrache.
Et les TGV etaient aussi pleins que ceux du centre ville,preuve que les gens utilisent cette gare.
Bien plus pratique (mais totalement vide de "vie") je suis persuade qu'elle a de l'avenir. Tout le monde n'habite pas en centre ville, et tous les parisiens ne souhaitent pas focement se rendre en centre ville . Il faut penser aglomeration et pas uniquement centre ville. Ce n'est pas de la politique ,c'est du bon sens.

Déposé le 22/07/2013 à 11h33  
Par Kilo Citer

Quand on voit les écarts de budget pour un bâtiment comme le Musée des Confluences, ça ne présage rien de bon pour une nouvelle gare sous terre. J'imagine mal le carnage.
1/ Remettre des trains à Perrache. Et pour les correspondances, il faudra penser transports en commun. Comme à Paris quand vous devez changer entre la gare de Lyon et celle de Montparnasse.
2/ Cesser ce hold-up qu'est Rhône-Express, et en faire une ligne "normale", à coût accessible. Et balancer des TGV à St Ex. Elle est quasiment vide, ce serait bête de se passer de sa capacité. Par contre oui il faut diminuer le temps de transport entre St Ex et le centre-ville.
3/ Pourquoi pas réhabiliter quelques quais aux Brotteaux ou à Saint Clair ? Quand un TER part vers Moulins ou Roanne, pourquoi le faire partir de Perrache et passer par la Part-Dieu ?
4/ Jean-Macé est une excellente initiative. Pourquoi les trains pour Grenoble n'en partent pas systématiquement ?

Déposé le 22/07/2013 à 10h21  
Par Unlyonnais bricoleur du dimanche matin ! Citer

Unlyonnais a écrit le 20/07/2013 à 15h47

donc il faut faire le projet de l'élu Emmanuel Hamelin !

Yakafokon oui oui oui !

Ah au fait, M.Hamelin n'est pas élu :)

Déposé le 22/07/2013 à 09h39  
Par Georges Lyon Citer

Mouais.. La critique est aisée, mais l'art difficile. Finalement, ce n'est ici que du Lyon Bashing.
Pour la fréquenter souvent, je trouve la Part Dieu plutôt bien conçue. On accède à tous les quais rapidement et facilement. Alors oui, il y a parfois du monde, mais c'est le prix du dynamisme économique.

Un peu trop facile de critiquer sans rien proposer.

Déposé le 21/07/2013 à 10h22  
Par Afibres Citer

Cher mediapol merci pour ces articles aussi brillants que pertinents, liltteraires autant que scientifiques, du grand journalisme, un eclairage lyonnais incontournable, je suis fan, merci!
PS
N'enlevez pas les voyelles ce serait trop dommage

Déposé le 20/07/2013 à 15h48  
Par eilage Citer

Au passage, très très bon article, complet et qui raconte bien l'historique du/des problèmes !!
Bravo !

Déposé le 20/07/2013 à 15h47  
Par Unlyonnais Citer

eilage a écrit le 20/07/2013 à 15h44

Si la gare de St Ex était effectivement à 10 min de métro, pas sûre que personne "n'en voudraient" !

Quitte à dépenser deux milliards autant le mettre dans un métro, Est-Ouest, qui puisse desservir St-Ex / OL land / HEH / Part-dieu / Préfecture / Presqu'île / Gare St Paul ...
Plutôt que de saturer d'avantage le hall de gare actuel.

Mais le problème du noeud ferroviaire lyonnais serait il résolu, si tout les TGV transitaient par St Ex ??!!

donc il faut faire le projet de l'élu Emmanuel Hamelin !

Déposé le 20/07/2013 à 15h44  
Par eilage Citer

romainblachier a écrit le 19/07/2013 à 18h05

On peut faire des formules si vous le souhaitez sont des gares pas des équations abstraites. Pour l'instant Saint-Exupéry n'est pas pratique et les voyageurs n'en veulent pas.

Si la gare de St Ex était effectivement à 10 min de métro, pas sûre que personne "n'en voudraient" !

Quitte à dépenser deux milliards autant le mettre dans un métro, Est-Ouest, qui puisse desservir St-Ex / OL land / HEH / Part-dieu / Préfecture / Presqu'île / Gare St Paul ...
Plutôt que de saturer d'avantage le hall de gare actuel.

Mais le problème du noeud ferroviaire lyonnais serait il résolu, si tout les TGV transitaient par St Ex ??!!

Déposé le 20/07/2013 à 07h34  
Par l'existant Citer

L'avenir c'est Perrache.

On a dépouillé cette gare de la pluspart de ses lignes ou avec arret systématique à Part-Dieu.

Perrache c'est loin d'être saturé. Il suffirait de refaire des lignes directes depuis Perrache, ca eviterait les stationnements à quai à Part-Dieu et tout le monde y gagnerait.

Déposé le 19/07/2013 à 22h57  
Par romainblachier Citer

@lemediapol a écrit le 19/07/2013 à 19h03

merci pour ce commentaire mais "raisonnable" à 1,7 milliards d'euro la gare enterréee, ça fait cher du raisonnable.

Sauf que c'est dans le scénario où l'on enterre tout qui n'est pas ce que je dis, d'autre part que la solution du tout Saint Exupery est globalement contredite par la faiblesse de cette gare dont personne ne veut et qui nécessitera elle aussi bien des frais (je serais curieux de voir le chiffre)
et pour ne pas être fréquentée elle...mais bon on aura l'occasion d'en reparler. À bientôt romain

Déposé le 19/07/2013 à 19h03  
Par @lemediapol Citer

romainblachier a écrit le 19/07/2013 à 18h15

Pour ma part la solution de la gare enterrée semble la plus raisonnable.

Si je ne crois pas à une troisième gare complétement à St-Exupéry, il y a encore des possibilités de rajouter quelques trajets à la guillotière, et, à condition d'accepter enfin de relier parfois certains trains de l'aéroport au centre (je dis certains parce que encore une fois je ne crois pas à une solution miracle de ce côté, sans compter que je ne voudrais pas fâcher Geourjon et la collectivité locale dont il est proche qui a créé le Rhône express) d'en mettre quelques uns vers St-Ex, gare qui est, je le répétE, un échec depuis sa création en 1994 et que la SNCF essaie de remplir à coup de tgv low-cost pour en faire quelque chose tellement personne ne veut y aller.

Mais les deux dernières solutions sont marginales, c'est d'abord les lignes enterrées qui résoudront le souci.

A bientôt et merci pour ce billet Romain

merci pour ce commentaire mais "raisonnable" à 1,7 milliards d'euro la gare enterréee, ça fait cher du raisonnable.

Déposé le 19/07/2013 à 18h15  
Par romainblachier Citer

Pour ma part la solution de la gare enterrée semble la plus raisonnable.

Si je ne crois pas à une troisième gare complétement à St-Exupéry, il y a encore des possibilités de rajouter quelques trajets à la guillotière, et, à condition d'accepter enfin de relier parfois certains trains de l'aéroport au centre (je dis certains parce que encore une fois je ne crois pas à une solution miracle de ce côté, sans compter que je ne voudrais pas fâcher Geourjon et la collectivité locale dont il est proche qui a créé le Rhône express) d'en mettre quelques uns vers St-Ex, gare qui est, je le répétE, un échec depuis sa création en 1994 et que la SNCF essaie de remplir à coup de tgv low-cost pour en faire quelque chose tellement personne ne veut y aller.

Mais les deux dernières solutions sont marginales, c'est d'abord les lignes enterrées qui résoudront le souci.

A bientôt et merci pour ce billet Romain

Déposé le 19/07/2013 à 18h05  
Par romainblachier Citer

@lemediapol a écrit le 19/07/2013 à 17h32

En fait la gare de la Part-dieu marche trop par rapport aux prévisions et celle de saint ex pas assez par rapport aux prévisions et vous ne voulez pas faire la moyenne ? Dommage

On peut faire des formules si vous le souhaitez sont des gares pas des équations abstraites. Pour l'instant Saint-Exupéry n'est pas pratique et les voyageurs n'en veulent pas.

Déposé le 19/07/2013 à 17h32  
Par @lemediapol Citer

romainblachier a écrit le 19/07/2013 à 14h28

Biller intéressant comme toujours. Mais justement, faire une grosse erreur, ce serait continuer et renforcer la gare à St-Exupéry: la question de la rupture de charge est importante quand on pense la problématique environnementale et même tout simplement pratique (arriver de nantes à lyon puis prendre une voiture ou un rhonexpress pour rejoindre le centre bof bof).

Et puis la gare de st-exupéry ( sise à Colombier-Saugnieu) marche déjà pas super par rapport aux prévisions faites il y a de cela un bon bout de temps sous michel noir et doit pour décoller un peu faire du train discount. Rajouter de nouveau de l'échec dessus serait dommage.

En fait la gare de la Part-dieu marche trop par rapport aux prévisions et celle de saint ex pas assez par rapport aux prévisions et vous ne voulez pas faire la moyenne ? Dommage

Déposé le 19/07/2013 à 17h31  
Par @lemediapol Citer

Kestionkon a écrit le 19/07/2013 à 14h04

Dire qu'ils veulent enterrer la Part-Dieu, c'est quand même un chantier pharaonique. Moi qui n'y connait rien en ingénierie, je sais quand même que ca va coûter une blinde. Pourquoi ne se contente-t-on pas de construire d'autres gares comme celle de Jean-Macé ?

Oui mais il y a aussi le problème des lignes de chemin de fer qui ne peuvent plus recevoir plus de train

Déposé le 19/07/2013 à 17h30  
Par @lemediapol Citer

Ca glisse a écrit le 19/07/2013 à 16h00

Pas un mot sur les éclisses. Je suis déçu, j'adore ça !

Total eclipse of the heart

Déposé le 19/07/2013 à 16h00  
Par Ca glisse Citer

Pas un mot sur les éclisses. Je suis déçu, j'adore ça !

Déposé le 19/07/2013 à 14h28  
Par romainblachier Citer

Biller intéressant comme toujours. Mais justement, faire une grosse erreur, ce serait continuer et renforcer la gare à St-Exupéry: la question de la rupture de charge est importante quand on pense la problématique environnementale et même tout simplement pratique (arriver de nantes à lyon puis prendre une voiture ou un rhonexpress pour rejoindre le centre bof bof).

Et puis la gare de st-exupéry ( sise à Colombier-Saugnieu) marche déjà pas super par rapport aux prévisions faites il y a de cela un bon bout de temps sous michel noir et doit pour décoller un peu faire du train discount. Rajouter de nouveau de l'échec dessus serait dommage.

Déposé le 19/07/2013 à 14h04  
Par Kestionkon Citer

Dire qu'ils veulent enterrer la Part-Dieu, c'est quand même un chantier pharaonique. Moi qui n'y connait rien en ingénierie, je sais quand même que ca va coûter une blinde. Pourquoi ne se contente-t-on pas de construire d'autres gares comme celle de Jean-Macé ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.