Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

Pic de chaleur dans le Rhône : tout le monde s’adapte aux fortes températures

Photo d'illustration - LyonMag.com

Le thermomètre va grimper ces prochains jours dans l'agglomération lyonnaise avec un mercure qui pourrait l'après-midi atteindre les 35 degrés et ce jusqu'à mercredi.

Pour rappel, le Rhône est actuellement placé en vigilance jaune canicule. Le niveau maximum n'est donc pas atteint mais chacun doit prendre ses dispositions pour éviter de prendre un coup de chaud.

C'est notamment le cas dans les centres de loisirs. A la Maison de l'enfance du 3e est à Lyon, les activités en extérieur sont limitées : "On fait attention à ce que les enfants ne fassent pas d'activité sportive, on va les protéger du soleil et les faire boire au maximum". La Maison de l'enfance du 6e indique également prendre "les précautions d'usage : aérer correctement les locaux, faire boire les enfants...". Dans tous les cas, les animateurs restent vigilants en cette période de fortes chaleurs.

Concernant les personnes travaillant en extérieur comme les jardiniers, il faut savoir que les employés des espaces verts de la Ville de Lyon ont des horaires adaptés depuis début juin : ils travaillent entre 6h30 et 14h. Ces horaires sont toutefois liés aux chaleurs de l'été, mais aussi à leurs tâches et pour ne pas gêner les usagers qui sont plus nombreux l'été dès le matin. "Ils adoptent eux aussi des mesures de précaution, comme boire beaucoup, porter une casquette", nous explique-t-on à la Ville de Lyon. "Ceux qui ne sont pas loin de leurs locaux travaillent en extérieur tôt le matin et font ensuite du travail administratif s'ils en ont à leur bureau". La Ville de Lyon rappelle par ailleurs que les personnes âgées isolées peuvent être inscrites sur un registre des personnes vulnérables. En cas d'alerte canicule, déclenchée à partir d'une vigilance orange, ces personnes sont appelées tous les jours à leur domicile. Elles peuvent aussi se rendre en journée dans les espaces rafraîchis des résidences pour personnes âgées de la Ville de Lyon. Début juillet, 800 personnes étaient déjà inscrites sur ce registre.

Du côté de la SNCF, un dispositif canicule est aussi mis en place à la SNCF en Rhône-Alpes. Des opérations de maintenance spécifiques ont été réalisées avant l'été. En cas de très fortes chaleurs, la vitesse de circulation des trains peut être réduite afin de ménager les rails et de ne pas endommager le matériel. Le programme SNCF Assistance permet par ailleurs d'approvisionner les usagers en eau en cas d'aléas et de prendre en charge les personnes incommodées dans les gares.

Les hôpitaux sont également concernés par ce pic de chaleur qui va durer plusieurs jours. Les HCL restent en veille car l'alerte canicule n'a pas été donnée par la préfecture et l'Agence Régionale de Santé. Ainsi, des mesures estivales ont été prises au sein de toutes les unités de soins ; les pièces sont rafraichies par la climatisation et quand c'est possible par des ventilateurs. Les soigneurs font également des tours de boissons régulièrement.

Même si la situation n'est pas semblable à celle de l'été 2003 et où la canicule avait fait près de 15 000 morts en France, la vigilance reste le maître-mot durant tout l'été.



Tags : pic de chaleur | centres aérés | hopitaux | SNCF |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.