Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

Pose du pont Raymond Barre : la circulation perturbée jusqu’à mardi

Photo d'illustration - LyonMag.com

L'opération, qui devait normalement avoir lieu à la fin du mois de juillet, a officiellement commencé.

En effet, le futur pont Raymond Barre a été placé jeudi sur des kamags qui l'ont ensuite fait doucement rouler vers le Rhône. La barge qui transporte la structure de 2500 tonnes et de 170 mètres de long devrait se positionner devant le Musée des Confluences dimanche matin aux alentours de 8h30.

En vue de cette arrivée, la circulation sur le pont Pasteur sera réduite sur une seule voie dans chaque sens à partir de samedi après-midi 14h. Le retour à la normale n'est prévu que mardi à 8h. Les automobilistes devant se rendre dans le quartier devront donc certainement faire face à des bouchons à partir de ce week-end. Pour les curieux souhaitant assister à la pose du pont, il est possible de suivre l'avancée des travaux ce week-end sur le site internet du SYTRAL.

Le gros de l'opération se déroulera tout de même lundi de 10h à 18h avec en début de matinée la barge qui pivotera pour mettre le tronçon du pont en position puis en début d'après-midi la descente de l'ouvrage sur les piles et enfin aux alentours de 17h30 l'ajustement et la pose du tronçon du pont. Des animations seront proposées au public avec notamment au programme des zones d'observations ouvertes aux spectateurs sur le pont Pasteur et dans les jardins de Sanofi-Pasteur, une exposition, des films et des interventions des techniciens.

Le pont Raymond-Barre sera livré fin 2013, pour une mise en service prévue en février 2014 avec au bout l'extension de la ligne de tramway T1 entre le quartier de Confluence et le 7e arrondissement. Pour rappel, ce projet avait été approuvé par le Sytral en octobre 2009. Après une période de concertation publique, l'architecte Alain Spielmann a été choisi parmi cinq projets. La première pierre a été posée le 24 novembre 2011 marquant le début du chantier. Le projet aura coûté 64 millions d'euros, dont 19 millions uniquement pour le pont.



Tags : pont raymond barre | pose | pont pasteur | circulation |

Commentaires 6

Déposé le 01/09/2013 à 15h17  
Par cahvabien Citer

Unlyonnais a écrit le 01/09/2013 à 14h43

ça va le guignol de Collomb Gérard ?
Plus dure sera sa chute !

Plus de doute pour le coup : vous êtes réellement malade !
Je n'aime pas personnellement ce maire et je lui adresse même des reproches assez durs, mais j'affirme que ce n'est pas lui qui fait se lever le soleil .....Consultez mon bon , consultez ! !

Déposé le 01/09/2013 à 14h43  
Par Unlyonnais Citer

Chavabien a écrit le 01/09/2013 à 13h31

Vous êtes difficile à comprendre. Si pour vous le fait de critiquer sans cesse, à tous propos et sans jamais amener de rationnel constitue un besoin, alors cela est par essence personnel et ressort de la psychanalyse, a minima ....
En général les gens atteints d'une fixette ne sont pas méchants, on se consolera avec ce constat . Mais je vous plains quand même , ça doit être un sacré bo... dans votre tête, non ?

ça va le guignol de Collomb Gérard ?
Plus dure sera sa chute !

Déposé le 01/09/2013 à 13h31  
Par Chavabien Citer

Unlyonnais a écrit le 01/09/2013 à 11h31

La pose du pont semble être retarder car le niveau du Rhône a baissé depuis hier.

Le simplet de Césarius Collomb n'avait que le construire sur place comme l'on fait d'habitude, pauvre de lui.

Surtout, je plains ceux qui ont voté durant 12 ans pour le plus mauvais maçon que Lyon est eut entre ces mains.

Vous êtes difficile à comprendre. Si pour vous le fait de critiquer sans cesse, à tous propos et sans jamais amener de rationnel constitue un besoin, alors cela est par essence personnel et ressort de la psychanalyse, a minima ....
En général les gens atteints d'une fixette ne sont pas méchants, on se consolera avec ce constat . Mais je vous plains quand même , ça doit être un sacré bo... dans votre tête, non ?

Déposé le 01/09/2013 à 11h31  
Par Unlyonnais Citer

La pose du pont semble être retarder car le niveau du Rhône a baissé depuis hier.

Le simplet de Césarius Collomb n'avait que le construire sur place comme l'on fait d'habitude, pauvre de lui.

Surtout, je plains ceux qui ont voté durant 12 ans pour le plus mauvais maçon que Lyon est eut entre ces mains.

Déposé le 01/09/2013 à 07h46  
Par Chavabien Citer

Jean François DUFOUR a écrit le 31/08/2013 à 13h32

Il faut prévoir la possibilité d'utiliser SYSTÉMATIQUEMENT chaque poteau du SYTRAL, sans aucune exception, comme un lampadaire, pour réduire le nombre de poteaux sur les trottoirs.

Pour cela, il faut d'ores et déjà prévoir une gaine annelée rouge, dans les 12 m3 de béton du massif de chaque poteau, pour rejoindre l'intérieur du poteau.

La maîtrise d'œuvre SYSTRA a oublié de prévoir cette gaine annelée rouge pour chaque poteau des lignes de trolleybus C3, C11, C13, ...

Les lampadaires qui sont proches des poteaux du SYTRAL vont continuer à rouiller, dans quelques années il faudra les remplacer.

Il faut donc prévoir de les supprimer et d'accrocher le lampadaire après le poteau du SYTRAL qui est situé tout près, souvent à moins de 3 m de distance.

Ce n'est pas possible de continuer à rajouter indéfiniment des poteaux sur les trottoirs, qui sont autant d'obstacles pour les modes doux.

Est-ce que la maîtrise d'œuvre SYSTRA, est-ce que le maître d'ouvrage SYTRAL, est-ce que le maître d'ouvrage associé KÉOLIS, ont bien donné l'ordre au maçon MDTP, de mettre systématiquement un fourreau annelé rouge dans chaque massif de 12 m3 de béton, pour permettre dans 2 ans, dans 5 ans, dans 10 ans, d'utiliser le poteau du SYTRAL comme lampadaire ?

C'est quand même con, de ne pas pouvoir utiliser le poteau de la SERP, qui supporte les câbles de suspente des LAC (lignes aériennes de contact), installés par l'entreprise mandataire CEGELEC, comme lampadaire, parce que la maîtrise d'œuvre SYSTRA, n'a pas demandé au maçon MDTP, de prévoir un fourreau annelé rouge, dans les 12 m3 de béton du massif de TOUS les poteaux des lignes de trolleybus C3, C11, C13, ...

Par exemple, place Henri, dans le 3e arrondissement, le poteau du SYTRAL pour électrifier la ligne de BUS C13, a été planté à moins de 3 m de distance du lampadaire existant.

Aucun fourreau annelé rouge n'a été inséré dans les 12 m3 de béton du massif, pour permettre de rejoindre l'intérieur du poteau du SYTRAL, afin de l'alimenter en électricité, pour s'en servir comme lampadaire.

Il faut prévoir la possibilité, à terme, lors du remplacement des lampadaires rouillés, de fusionner les lampadaires avec les poteaux du SYTRAL, qui supportent les câbles de suspente des lignes aériennes de contact.

Il faut absolument réduire le nombre de poteaux sur les trottoirs (SYTRAL, lampadaires, feux de passages piétons, panneaux sens interdit, ...).

Il y en a trop, ils sont trop rapprochés, il faut fusionner les poteaux du SYTRAL avec les lampadaires.

Alors si la MDTP ne met pas un fourreau annelé rouge dans le béton, pour rejoindre l'intérieur du poteau, qu'est-ce qu'on fait, le jour où on décidera de se servir du poteau comme lampadaire, on prend une LIEBHERR 954 litronic de 90 tonnes, pour arracher le bloc de 12 m3 de béton de chaque poteau, pour lequel la gaine annelée rouge a été oubliée ?

Et on coule un nouveau massif de 12 m3 de béton, en y insérant la gaine annelée rouge qui a été oubliée, pour rejoindre l'intérieur du poteau en acier, et alimenter le lampadaire en électricité ?

C'est quand même con, alors que chaque poteau du SYTRAL coûte 15.000 € aux contribuables du GRAND LYON, et qu'un fourreau annelé rouge, ne coûte qu'une poignée d'euros.

Sans compter que chaque poteau du SYTRAL, devrait permettre d'assurer SYSTÉMATIQUEMENT la fonction lampadaire, et donc d'économiser le coût d'un lampadaire !!!

Bonne explication, technique et documentée qui à l'évidence vient de quelqu'un de '' l'intérieur '' qui connait les détails de la réalisation de cet ouvrage .
Essayez-vous de nous dire qu'une grossière erreur a été commise dans le déroulement du chantier et que celle-ci ne serait plus '' réparable '' , sauf à coûter encore une fortune dans les années qui viendront ? ? ?

Déposé le 31/08/2013 à 13h32  
Par Jean François DUFOUR Citer

Il faut prévoir la possibilité d'utiliser SYSTÉMATIQUEMENT chaque poteau du SYTRAL, sans aucune exception, comme un lampadaire, pour réduire le nombre de poteaux sur les trottoirs.

Pour cela, il faut d'ores et déjà prévoir une gaine annelée rouge, dans les 12 m3 de béton du massif de chaque poteau, pour rejoindre l'intérieur du poteau.

La maîtrise d'œuvre SYSTRA a oublié de prévoir cette gaine annelée rouge pour chaque poteau des lignes de trolleybus C3, C11, C13, ...

Les lampadaires qui sont proches des poteaux du SYTRAL vont continuer à rouiller, dans quelques années il faudra les remplacer.

Il faut donc prévoir de les supprimer et d'accrocher le lampadaire après le poteau du SYTRAL qui est situé tout près, souvent à moins de 3 m de distance.

Ce n'est pas possible de continuer à rajouter indéfiniment des poteaux sur les trottoirs, qui sont autant d'obstacles pour les modes doux.

Est-ce que la maîtrise d'œuvre SYSTRA, est-ce que le maître d'ouvrage SYTRAL, est-ce que le maître d'ouvrage associé KÉOLIS, ont bien donné l'ordre au maçon MDTP, de mettre systématiquement un fourreau annelé rouge dans chaque massif de 12 m3 de béton, pour permettre dans 2 ans, dans 5 ans, dans 10 ans, d'utiliser le poteau du SYTRAL comme lampadaire ?

C'est quand même con, de ne pas pouvoir utiliser le poteau de la SERP, qui supporte les câbles de suspente des LAC (lignes aériennes de contact), installés par l'entreprise mandataire CEGELEC, comme lampadaire, parce que la maîtrise d'œuvre SYSTRA, n'a pas demandé au maçon MDTP, de prévoir un fourreau annelé rouge, dans les 12 m3 de béton du massif de TOUS les poteaux des lignes de trolleybus C3, C11, C13, ...

Par exemple, place Henri, dans le 3e arrondissement, le poteau du SYTRAL pour électrifier la ligne de BUS C13, a été planté à moins de 3 m de distance du lampadaire existant.

Aucun fourreau annelé rouge n'a été inséré dans les 12 m3 de béton du massif, pour permettre de rejoindre l'intérieur du poteau du SYTRAL, afin de l'alimenter en électricité, pour s'en servir comme lampadaire.

Il faut prévoir la possibilité, à terme, lors du remplacement des lampadaires rouillés, de fusionner les lampadaires avec les poteaux du SYTRAL, qui supportent les câbles de suspente des lignes aériennes de contact.

Il faut absolument réduire le nombre de poteaux sur les trottoirs (SYTRAL, lampadaires, feux de passages piétons, panneaux sens interdit, ...).

Il y en a trop, ils sont trop rapprochés, il faut fusionner les poteaux du SYTRAL avec les lampadaires.

Alors si la MDTP ne met pas un fourreau annelé rouge dans le béton, pour rejoindre l'intérieur du poteau, qu'est-ce qu'on fait, le jour où on décidera de se servir du poteau comme lampadaire, on prend une LIEBHERR 954 litronic de 90 tonnes, pour arracher le bloc de 12 m3 de béton de chaque poteau, pour lequel la gaine annelée rouge a été oubliée ?

Et on coule un nouveau massif de 12 m3 de béton, en y insérant la gaine annelée rouge qui a été oubliée, pour rejoindre l'intérieur du poteau en acier, et alimenter le lampadaire en électricité ?

C'est quand même con, alors que chaque poteau du SYTRAL coûte 15.000 € aux contribuables du GRAND LYON, et qu'un fourreau annelé rouge, ne coûte qu'une poignée d'euros.

Sans compter que chaque poteau du SYTRAL, devrait permettre d'assurer SYSTÉMATIQUEMENT la fonction lampadaire, et donc d'économiser le coût d'un lampadaire !!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.