Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Lyon : les indemnités des élus d’arrondissement en question

LyonMag

En théorie les élus d'arrondissement ne perçoivent aucune rémunération au titre de leur mandat.

En théorie seulement, puisque la plupart d'entre eux reçoivent tout de même des indemnisations, nommée péréquation. Des sommes qui peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros par mois. Une pratique tout à fait légale, mais qui n'est pas encadrée par la loi, comme le démontre une enquête du Progrès.

A Lyon, depuis 1995, chaque élu qui reçoit une indemnité d'élus en verse une partie à un conseiller délégué qui lui ne perçoit rien. Une obligation qui est toutefois seulement morale. Chaque mois ou tous les deux mois, des enveloppes sont distribuées dans plusieurs arrondissements lyonnais. A l'intérieur des sommes en liquide pouvant aller généralement jusqu'à 400 euros mensuels, c'est notamment le cas dans le premier arrondissement de Nathalie Perrin-Gilbert.
Dans d'autres mairies, le transfert d'argent s'opère par virement ou chèque, comme dans le troisième arrondissement de Thierry Philip. Les arrondissements détenus par la droite n'échappent pas à la règle. Les conseillers du deuxième de Denis Broliquier (UDI) perçoivent aussi des indemnités de la sorte. Dans le sixième arrondissement du maire UDI Jean-Jacques David, la péréquation peut même atteindre 800 euros par mois.

Des rétributions qui ne coûtent toutefois aucun euro de plus aux Lyonnais, mais qui peut parfois engendrer quelques tensions entre les élus. Le quotidien régional s'est notamment procuré un mail d'un conseiller du premier arrondissement qui menace de ne pas participer "aux conseils d'élus tant qu'en premier lieu, la péréquation n'est pas versée".
Cette pratique a donc encore un bel avenir devant elle.



Tags : conseil municipal | indemnites | elu d'arrondissement |

Commentaires 11

Déposé le 23/09/2013 à 05h26  
Par alain Citer

quand je pense que la revalorisation des retraites va etre decalee !

faites comme je dis ne faites pas pas comme je fais voila leur devise

et bien aux municipales de 2014 ont fera comme on voudra, vous allez comprendre messieurs les elus que profiter sur le dos du peuple ne dure q'un temps !!

Déposé le 21/09/2013 à 09h21  
Par fisc Citer

eh ben c'est du propre ça !!!

Déposé le 19/09/2013 à 20h47  
Par question Citer

euh en quoi c'est mal que des élus donnent librement et officiellement des sous à d'autres qui ne sont pas indemnisés? Faudrait qu'ils gardent tous pour eux? J'ai bon?

Déposé le 19/09/2013 à 18h37  
Par Cumulus Plancus Citer

On ne parle pas des avantages liés au activités associatives ? Dommage, c'est le gros morceau...

Déposé le 19/09/2013 à 18h12  
Par erty Citer

de l'argent, toujours de l'argent
ah lles âmes pures où sont-elles ?
il n'y a que le pognon qui compte

Déposé le 19/09/2013 à 17h00  
Par glu3 Citer

cette pratique n'est pas encadrée par la loi alors comment peut-on dire qu'elle est légale? Les conseillers municipaux ont déjà des défraiements prévus dans le cadre de leurs missions par les mairie d'arrondissement, cette commission n' est rien d'autre que de l'argent de poche. Or, à part les enfants, quels adultes touchent de l'argent de poche sans avoir à le déclarer au fisc ou à devoir le justifier? Cette pratique obscure permet tous les excès et surtout comme on le voit sur Lyon permet de museler la parole de certains...

Déposé le 19/09/2013 à 16h44  
Par Robespierre Citer

Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,
Le peuple en ce jour sans cesse répète,
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira,

Déposé le 19/09/2013 à 16h30  
Par vgl Citer

Du liquide et des réclamations d'élus dans le 1er avec le maire (suis sympa j'aurais pu écrire mairesse mais non) Nathalie Perrin Gilbert , des chèques et des virements ailleurs. Chercher l'erreur et ça dure depuis 15 ans...

Déposé le 19/09/2013 à 15h45  
Par Catherine de M. Citer

Quel journaliste osera adresser un mail à tous les élus lyonnais afin de connaître les sommes perçues par chacun? Voilà une rétribution par des deniers publics qui mérite de la transparence..

N'oublions pas également la pratique légale mais amorale de l'écrêtement dont profite de nombreux élus et qui consiste à voir verser à certains les rétributions dépassant le plafond des cumulards.
Ces sommes pourraient servir à des associations ou au renflouement des caisses.
Quel journaliste osera-t-il pointer ces dépenses et demander leur restitution par les élus bénéficiaires?

Voilà un autre scandale à mes yeux plus grave encore.

Déposé le 19/09/2013 à 15h04  
Par Mouton Citer

Pour les élus, être indemnisé en espèces, pas de soucis.
Pour les élus, ne pas justifier ses frais (IRFM), c'est normal.
Pour les élus, la prise illégale d'intérêts et/ou le conflit d'intérêts, la routine.
Pour les élus, vendre le bien collectif à titre privé, c'est un complément de revenus.
Pour les élus, ne pas tenir leurs promesses de campagne, rien d'illégal.
Pour les élus...

Déposé le 19/09/2013 à 14h47  
Par voleurs? Citer

les plus gros voleurs autorisés en France:élus intouchables

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.