Grogne des patrons lyonnais : le ministre du Budget leur répond

Grogne des patrons lyonnais : le ministre du Budget leur répond
Les patrons avaient adressé un carton jaune au gouvernement - LyonMag

Bernard Cazeneuve a bien pris connaissance du rassemblement de 2000 chefs d'entreprises mardi à la Salle 3000 de la Cité Internationale.

Averti d'un carton jaune, il s'est défendu : "Contrairement à ce que j'entends, les entreprises bénéficieront en 2014 d'une baisse des prélèvements obligatoires". Les impôts sur les entreprises baisseront également "à hauteur de 10 milliards d'euros avec le crédit d'impôt compétitivité emploi, qui correspond à une baisse de 4% du coût du travail en 2013, à hauteur de 2 milliards pour des mesures prises l'an dernier et non-reconduites cette année".

Le ministre du Budget a également précisé qu'il "tendait la main mais pas la joue" et qu'il lançait un appel "pour passer en France de la culture de la confrontation à celle du compromis".
Mardi, Pierre Gattaz, président du Medef et Jean-François Roubaud, son homologue de la CGPME, avaient mené la fronde à Lyon, se plaignant d'une politique fiscale non adaptée au recrutement de salariés.

Tags :

patrons

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
JCB le 11/10/2013 à 21:51

Faut 'il croire aux patrons ou au gouvernement....
il vaut mieux attacher plus d'importance à ceux qui vivent l'économie sur le terrain plutôt qu'à ceux qui la découvrent du haut de la tour d'ivoire de la Haute Administration en donneur de leçon et d'hypocrisie:tous les mois le gouvernement invente un impôt pour compenser leur résignation à vouloir baisser les dépenses publiques superflues et cherche aujourd'hui se faire pardonner de ne pas avoir assez jouer le compromis avec les employeurs en commençant à comprendre que le salut pour réduire le chômage passe avant tout par l'entreprise et non par des faux emplois financés par les contribuables

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 11/10/2013 à 21:42

Il répond avec le mensonge qui lui a valu son carton jaune :-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.