Une gerbe de fleurs jetée dans le Rhône en hommage aux Algériens tués en 1961

Une gerbe de fleurs jetée dans le Rhône en hommage aux Algériens tués en 1961
LyonMag

Jeudi, le collectif lyonnais du 17 octobre et le collectif pour la mémoire et la citoyenneté se rassemblaient sur le pont de la Guillotière.

Une centaine de personnes ont ainsi rendu hommage aux centaines d'Algériens jetés à la Seine en 1961. La France était alors en pleine guerre d'Algérie, et les manifestants, sous l'égide du FLN (Front de libération nationale), avaient bravé le couvre-feu instauré par le préfet de police, Maurice Papon. Une gerbe de fleurs a été symboliquement jetée dans le Rhône par le collectif.
A noter que les représentants des deux collectifs lyonnais ont fait applaudir François Hollande, le président de la République ayant reconnu les crimes de 1961.

Tags :

algerie

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Albert le 20/06/2014 à 12:04
clochette a écrit le 20/06/2014 à 11h42

Vous parlez de l'OAS ? Ceux là même qui ont voulu assassiner le Général De gaulle ? Ceux là même qui trouvaient étrange qu'un peuple veuille retrouver son indépendance après 130 ans de joug et d'asservissement ? Ceux là même qui pour empêcher le départ des pieds noirs n'ont pas hésité à bombarder le bâteau sur lequel ils se trouvaient, braillant "la valise ou le cercueil " phrase que l'on a longtemps voulu attribuer au FLN...

Et voilà les nouveaux révisionnistes soutenus pas les socialistes toujours en première ligne pour cracher sur la France comme les supporters de foot algériens. Continuez pendant que les bons français civilisés ne s'adonnent pas à vos loisirs préférés, le mensonge, la manipulation, la trahison et les lynchages ethniques.

Signaler Répondre

avatar
Euh ? le 20/06/2014 à 12:04
clochette a écrit le 20/06/2014 à 11h42

Vous parlez de l'OAS ? Ceux là même qui ont voulu assassiner le Général De gaulle ? Ceux là même qui trouvaient étrange qu'un peuple veuille retrouver son indépendance après 130 ans de joug et d'asservissement ? Ceux là même qui pour empêcher le départ des pieds noirs n'ont pas hésité à bombarder le bâteau sur lequel ils se trouvaient, braillant "la valise ou le cercueil " phrase que l'on a longtemps voulu attribuer au FLN...

Ah oui De Gaulle, qui a placé les pieds-noirs dans des camps à leur arrivée en Provence...
Merci Clochette de répandre la bonne parole partout où vous passez, on rigole bien.

Signaler Répondre

avatar
clochette le 20/06/2014 à 11:42
Euh ? a écrit le 20/06/2014 à 11h22

Le FLN, cette organisation terroriste qui posait des bombes, éventrait les enfants européens, violait les femmes...
Aucun regret.

Vous parlez de l'OAS ? Ceux là même qui ont voulu assassiner le Général De gaulle ? Ceux là même qui trouvaient étrange qu'un peuple veuille retrouver son indépendance après 130 ans de joug et d'asservissement ? Ceux là même qui pour empêcher le départ des pieds noirs n'ont pas hésité à bombarder le bâteau sur lequel ils se trouvaient, braillant "la valise ou le cercueil " phrase que l'on a longtemps voulu attribuer au FLN...

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 20/06/2014 à 11:32

"A noter que les représentants des deux collectifs lyonnais ont fait applaudir François Hollande, le président de la République ayant reconnu les crimes de 1961. "

Tout est dit, inutile d'en rajouter.

Signaler Répondre

avatar
Euh ? le 20/06/2014 à 11:22

Le FLN, cette organisation terroriste qui posait des bombes, éventrait les enfants européens, violait les femmes...
Aucun regret.

Signaler Répondre

avatar
Mémoire le 18/10/2013 à 08:28

Maurice papon qui des années après, à été l'invité d un certain François M. a latché.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.