Injures publiques : le préfet du Rhône n'est pas mis en examen

Injures publiques : le préfet du Rhône n'est pas mis en examen
Jean-François Carenco - LyonMag

Jean-François Carenco n'est finalement pas mis en examen dans l'affaire d'injures publiques qui l'oppose aux nationalistes, Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti.

Le préfet du Rhône a cependant été placé sous le statut de témoin assisté après avoir été convoqué par un juge ce vendredi au tribunal de grande instance de Lyon.

Le dossier doit être maintenant transmis au procureur, et le juge décidera ensuite si cette affaire est renvoyée devant le tribunal correctionnel. Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti reprochent au préfet du Rhône de les avoir traités d' "imbéciles" le 18 avril dernier lors d'un reportage sur France 3. Les deux nationalistes ont également porté plainte contre Albert Doutre, le Directeur départemental de la Sécurité publique, qui avait lui employé le terme de "nervis". Ce dernier sera convoqué lundi au tribunal.

Tags :

carenco

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
plop le 23/11/2013 à 22:24
RB a écrit le 23/11/2013 à 12h55

Donc puisque ce monsieur qui occupe de hautes fonctions, n'est pas mis en examen pour des insultes publique.

Donc tout citoyen lambda, pourra maintenant qualifier d'imbécile ou de nervi n'importe qui.
Y compris ce monsieur, sans encourir les foudres de la justice socialiste.

Ah non dans ce sens la, ça ne marche pas :-)

Signaler Répondre

avatar
simplet le 23/11/2013 à 19:31
RB a écrit le 23/11/2013 à 12h55

Donc puisque ce monsieur qui occupe de hautes fonctions, n'est pas mis en examen pour des insultes publique.

Donc tout citoyen lambda, pourra maintenant qualifier d'imbécile ou de nervi n'importe qui.
Y compris ce monsieur, sans encourir les foudres de la justice socialiste.

RB ou la déchéance de la pensée...

A l heure actuelle aucunes décisions de justice n'a été prononcée sur ce dossier.

C'est bientôt noël essaye le"droit pour les nuls"

Signaler Répondre

avatar
éléphant69 le 23/11/2013 à 15:07

et pour les éléphants ????

Signaler Répondre

avatar
RB le 23/11/2013 à 12:55

Donc puisque ce monsieur qui occupe de hautes fonctions, n'est pas mis en examen pour des insultes publique.

Donc tout citoyen lambda, pourra maintenant qualifier d'imbécile ou de nervi n'importe qui.
Y compris ce monsieur, sans encourir les foudres de la justice socialiste.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.