Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Blachier - DR

Douze manières d’avoir vécu 2013 à Lyon

Romain Blachier - DR

On trouvera ici le récit d'une année en quelques lignes, le sourire bikini de Miss Lyon, le futur du même  Lyon en une poignée de signes, une grue, des chevaux,des urgences à divers titres, des élus parisiens agacés... Bon en fait il est question de Lyon surtout. Et un souhait. Des souhaits.

- Janvier 2013 : Période traditionnelle des vœux, période traditionnelle des vieux quelque soient leur âge physique. Je me retrouve à me plaindre sur d'une certaine élite lyonnaise qui peut sentir la naphtaline et finalement très homogène. Gare à celui qui vœux, pardon qui veut (l'erreur était involontaire) en dépasser la tête et jouer d'autres chants. Goût des autres toujours, l'Etat joue à l'école des fans en attribuant à la moitié de la France dont Lyon, la Cité de la gastronomie. Ou comment dissoudre une bonne idée par le saupoudrage. Niveau poudre (à canon) le LOU claque Albi et se refait un peu une santé dans une saison moins prometteuse que l'actuelle.

-Février 2013 : Élections en Italie, avec une majorité quasi introuvable, entre les Berlusconistes en plein doute, un centre-gauche constitué pour gouverner et qui ne gouverne jamais et des populistes qui annoncent toutes les contradictions d'une société dépolitisée qui veut tout et son contraire. La politique n'est décidément pas un diner de Gala.

A propos de contradictions, c'est l'annonce des différentes candidatures UMP à Lyon, pour une compétition qui, sans être aussi sanglante qu'un Copé/Fillon à noix de COCOE, sera plus virulente entre eux qu'ils ne l'auraient souhaité. Pour éviter ces luttes fratricides qui les déchirent encore à l'heure où j'écris, je propose dans Lyon Mag une solution pour l'UMP. Tout cela pour éviter de retrouver Nora Berra, Michel Havard, Emmanuel Hamelin, Myriam Pleynard ou Georges Fenech à se plaindre sur une grue.
Comme ce douteux père divorcé, visiblement porteur, derrière une cause intéressante, de manipulation et de sexisme. Mouvements toujours le Harlem Shake devient le Lip-Dub 2.0 et fait beaucoup pour relancer la vente de masque de plongée en hiver. De quoi oublier le temps froid, les lasagnes dans le cheval ou l'inverse.Pour ma part, mauvais danseur, je parle de l'attention démesurée de la centralisation en France dans Libé, m'attirant une volée de bois verts d'élus parisiens.

- Mars 2013 : Décentralisation toujours, on en est aux premières bisibilles région/métropoles. Et je pense dans Lyon Mag que les Municipales ne sont pas des élections gagnées d'avance. Embrouilles encore, manif spontanée et virulente de jeunes UMP et de divers groupes d'extrême-droite devant l'opéra de Lyon,où Taubira est allée soigner son impressionnante culture, si rare chez les politiques locaux comme nationaux. Culture encore, il faudra que je signale à France 5 qu'ils font involontairement la promo du livre d'un Waffen SS pour qu'ils le retirent des images. Des chiffres après les lettres, les différents candidats de l'UMP de Lyon essaient de se départager dans un sondage. Hélas, une fois sorti, celui-ci fait l'objet d'intenses tractations de la part des possibles postulants. Qui se mettent à décider alors de ne rien décider et de changer encore leur mode de procédure pour se désigner. Plus sérieux, Innorobo, soutenu fortement par le Grand Lyon et les acteurs locaux, installe définitivement notre ville dans le domaine porteur de la robotique pendant que niveau émotion le roi se meurt espace 44 par Nolokingdom Théâtre est d'une qualité aussi indiscutable que la salle dans laquelle la pièce est jouée est petite.

- Avril : Les assises de l'entrepreneuriat montrent le possible d'un pays dynamique sur le plan de l'entreprise, après des années de sarkozysme sclérosant. Pour prendre un peu d'air et parler numérique, je suis reçu à l'Elysée. Retour à la bêtise ambiante, le Député-Maire de Caluire et chef de l'UMP du Rhône Phillipe Cochet affirme en assemblée nationale que la gauche assassine des enfants. Cahuzac désillusionne durement. Mais c'est le vote du mariage pour tous et on peut faire un peu la fête à Bellecour pour cela. Même si la police est obligée de nous protéger des nervis de droite et d'extrême-droite qui tournent. De quoi prier, comme je l'évoque dans Lyon Mag, pour plus de douceur.

- Mai : Quelques vacances personnelles mais studieuses à Taiwan (et qu'on se rassure à mes frais), endroit évoqué dans Lyon Mag : rencontre avec des entrepreneurs de la-bas, des journalistes toujours de la-bas, des gens encore de là-bas mais attentifs à ici et aux perspectives pour Lyon. Monde chinois toujours, on renforce les relations entre Lyon, la Chine populaire, le Japon.. Juste avant on a fêté, après l'ouverture de plusieurs projets dans mon quartier, la charte Sapaudine. Celle qui, en gros, fait des lyonnais une composante de la riche et variée nation française. Identité toujours, je décroche mon premier portrait de presse nationale. Et puis c'est le bilan pour les clubs sportifs : le volley monte au filet de la pro A, le handball met ses mains dans une division moins méconnue.Les filles du foot sont encore championnes, les garçons non. Ca n'empêche pas Lacombe de déraper. Ca n'empêche pas non plus les Nuits Sonores d'être une vraie réussite plus belles que bien des jours.

- Juin : Le Sucre met de la saveur dans les nuits de Confluence alors que les opposants au mariage pour tous troublent une cérémonie en faveur du résistant au nazisme Jean Moulin. Pierre Mauroy meurt, trop tôt pour voir qui sort vainqueur de l'affrontement entre les composantes de la droite à Lyon. Karim Benzema est le jeune patron lyonnais le plus rentable. Londres est superbe alors que j'y vais pour quelques jours, encore plus studieux qu'à Taiwan. Je parle d'ailleurs là-bas, comme sur Lyon Mag, des qualités de nos métiers de bouche. Sinon bravo à Célie Porte, Miss Lyon, dont les images en bikini chauffent sans doute les moteurs de recherches situés dans notre région. Quelques jours à peine après l'anniversaire du bonheur.

- Juillet : Nouvelles du monde parallèle: alors que la foule se presse pour écouter aux Terreaux une représentation de la Flute Enchantée, la candidate aux primaires UMP Pleynard évoque, pendant que ses collègues se déchirent, un complot gay et franc-maçon. 37 clous sur mon cercueil désormais. Les jeux handisport parfument d'un parfum d'exploits les terres lyonnaises.Je participe d'ailleurs de sensibiliser les commerces à l’accueil des handicapés au quotidien.

- Aout : Scission chez les élus verts qui se partagent en deux groupes d'élus. Je lance dans les colonnes de Lyon Mag l'idée d'un label made in Lyon qui va buzzer et dont l'aventure commence à peine. Mugabe se faire réélire façon Copé. Un facho essaye de tirer sur une mosquée à Vénissieux, je félicite la police qui l'a arrêté avant qu'il ne tue des hommes, des femmes et des enfants. Cela m'attire une agression sur les réseaux sociaux par des militants de droite lyonnais. On en est là en 2013.

-Septembre : Si il n'y avait que la droite pour dire des bêtises! Le maire PS de Villeurbanne, élu depuis 1978 (c'est son droit et celui de ses électeurs) trouve que son opposant UMP est trop jeune...misère de la gérontocratie française. Douleur des ans, toujours, le formidable et pourtant plein de vie Henri Hugon nous quitte. Les bouchons sont en deuil. Autre deuil, celui de l'intelligence, l'élu UMP de Lyon Hamelin dérape pendant les cérémonies de la libération de notre ville en comparant une éventuelle victoire de la droite lyonnaise face à Gérard Collomb au triomphe contre le nazisme. Aucun rapport avec cet opérateur e porcheries de Lons-le-Saunier condamné pour le bruit de ses cochons. Plus rassembleur Gérard Collomb inaugure le Pont Raymond Barre, la première tranche du parc Blandan, le début des Rives de Saone etc...

- Octobre : Mois de compétition : L'OL souffre dans son jeu, le LOU rugby gagne dans le sien, le concours de baguette du Rhône est remporté avec mérite par la Boulangerie d'Ainay, le traditionnel mâchon simultané fait assaut de gourmandise,DJ Fly redonne à Lyon un second titre de champion du monde, le Lyon Web Blend Mix mélange risqueurs, innovateurs et chercheurs du numérique avec talent. Sur Lyon Mag je suis pris d'assaut. J'ai osé dire du mal de Dieudonné.

- Novembre : Je m'engueule dans un cabinet qui veut faire des commodités avec moi, comme il en a avec d'autres. Lou Rugby contre Bourgoin, La Duchère contre l'OL, l'OL contre l'ASSE, c'est d'ailleurs le mois des derbys. Des médias nationaux me demandent de faire connaître la dyspraxie, un des maux trop méconnus dont j'ai mal. La liste ps aux européennes est épouvantable, impossible de voter pour lorsqu'on me demande mon avis. Alors je préfère proposer sur Lyon Mag la création d'un Conseil Métropolitain du Numérique.

- Décembre : L'institut Montaigne, qui pourtant fait ses créneaux d'un bord opposé à la majorité lyonnaise, adresse ses félicitations à l'équipe de Gérard Collomb. Moins tendre, Sébastien Chabal sort la boite à baffes ovales. Le 8 décembre et les jours autour scintillent de notre fête nationale locale. Le tunnel modes doux qui s'ouvre à la Croix-Rousse me laisse moins de prétexte pour prendre le bus et plus pour faire du sport en prenant une bicyclette matinale. Mandela, immense humain, rentre dans sa dernière demeure. Et moi dans Lyon Mag je fais ma dernière chronique de 2013.

Tous mes souhaits, qui que vous soyez,  de bonne année à tous et toutes. Pour Lyon et pour notre métropole.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier est blogueur, militant et élu local lyonnais dans la majorité de Gérard Collomb



Tags : blachier |

Commentaires 4

Déposé le 27/12/2013 à 15h58  
Par Gérard TROLLOMB Citer

Une magnifique écriture d'une rétrospective d'une merveilleuse année.
Juste un peu trop critique envers l'action de Gérard Collomb.

Déposé le 27/12/2013 à 09h59  
Par Berjalien Citer

J'aime bien la façon que c'est écrit, bravo, je vais suivre plus assidument vos interventions désormais.

Meilleurs voeux d'un lyonnais "exilé" en Berjalie

Déposé le 27/12/2013 à 08h39  
Par Puch Citer

J'étais passé à côté de plusieurs de vos écrits ! au plaisir de vous relire l'an prochain
Marc

Déposé le 26/12/2013 à 15h58  
Par Alain du 8e Citer

Belle rétrospective et une année 2014 qui s'annonce croustillante !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.