Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Havard remporte la primaire le 9 juin dernier - LyonMag

Rétro : les faits marquants de l’actualité politique à Lyon en 2013

Michel Havard remporte la primaire le 9 juin dernier - LyonMag

2014 pointe le bout de son nez ; l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée. De nombreux évènements politiques ont en effet marqué les douze derniers mois. LyonMag vous propose un petit retour en arrière.

Danielle Chuzeville - LyonMagDanielle Chuzeville - LyonMag
Danielle Chuzeville élue présidente du Conseil général du Rhône
Date : 21 janvier
Suite à la démission de Michel Mercier le 5 janvier, Danielle Chuzeville devient la première présidente du département du Rhône et la sixième femme à occuper ce poste en France. Originaire de la commune d’Amplepuis, Danielle Chuzeville a gravi les échelons et est parvenue à se faire respecter des autres élus du Département. "Je n'ai pas le droit de me planter. La chose la plus dure va certainement d'apprendre à dire non et ce sera difficile", a-t-elle déclaré à l’issue de son élection.

Michel Havard le soir du second tour de la primaire - LyonMagMichel Havard le soir du second tour de la primaire - LyonMag
Michel Havard remporte la primaire UMP
Date : 9 juin
Après plusieurs semaines de campagne et deux tours marqués par des alliances surprenantes, l’ancien député de la première circonscription du Rhône est élu à 54% face à Georges Fenech. C’est donc à lui que revient l’honneur et la charge d’affronter Gérard Collomb en vue des élections de mars prochain. Michel Havard a déjà présenté ses futurs maires d’arrondissement en collaboration avec l’UDI. Le programme complet sera quant à lui dévoilé au mois de janvier.

Emeline Baume et Etienne Tête - LyonMagEmeline Baume et Etienne Tête - LyonMag
Emeline Baume et Etienne Tête conduiront la liste EELV pour les municipales
Date : 29 juin
La conseillère du 1er arrondissement et l’avocat des opposants au Grand Stade de l’OL mèneront les Verts dès le premier tour des élections municipales bien à l’écart de Gérard Collomb et de ses troupes.
En présentant en novembre dernier 40 propositions (logement, transports en commun, qualité de l’air…) et des têtes de liste, EELV a rattrapé son retard dans la course et veut montrer que le parti a une place dans le paysage politique lyonnais.

Aline Guitard a été désignée leader du parti pour les municipales - LyonMag.comAline Guitard a été désignée leader du parti pour les municipales - LyonMag.com
Les communistes se détachent de Collomb en vue des municipales
Date : 25 octobre
Eux aussi ont décidé de faire bande à part en mars prochain ; les adhérents avaient comme choix : "un rassemblement au Front de Gauche" ou "un rassemblement avec la majorité sortante".
Et alors que les communistes s'étaient toujours retrouvés aux côtés de Gérard Collomb depuis 1995, ils ont choisi à 52,9% de se rassembler avec le Front de Gauche. Un nouveau revers donc pour l’actuel maire de Lyon qui a fait face ces dernières semaines à la dispersion des forces de gauche.

Nathalie Perrin-Gilbert à la sortie de sa garde à vue - LyonMagNathalie Perrin-Gilbert à la sortie de sa garde à vue - LyonMag
Nathalie Perrin-Gilbert en garde à vue
Date : 19 décembre
Une élue en garde à vue pour "complicité de violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique" et "incitation à la rébellion" ? La photo de la maire du 1er arrondissement sortant de l’Hôtel de Police a tout simplement fait le tour des médias nationaux.
Nathalie Perrin-Gilbert  a été entendue dans le cadre des incidents qui sont survenus sur les pentes de la Croix-Rousse. 300 personnes avaient tenté de réquisitionner le collège Truffaut pour y loger des familles de sans-abris. Une action qui s'était terminée par l'intervention des forces de l'ordre, l’élue avait alors reçu du gaz lacrymogène.

Michel Mercier et Gérard Collomb  - LyonMagMichel Mercier et Gérard Collomb - LyonMag
La métropole de Lyon définitivement adoptée par le Parlement
Date : 19 décembre
Après plusieurs mois de débats, l'Assemblée nationale et le Sénat ont entériné le projet de loi de décentralisation qui prévoit la création d'une douzaine de métropoles dont celle de Lyon. Ainsi, au premier janvier 2015, la communauté urbaine de Lyon et de la portion du département du Rhône situé sur le périmètre urbain fusionneront comme le voulait Gérard Collomb et Michel Mercier. Cette grande métropole disposera de compétences très étendues, comme le logement ou l'action sociale pour un budget d'environ trois milliards d'euros.


A suivre en 2014 : le rendez-vous incontournable de l’année prochaine sera incontestablement la tenue des élections municipales. Qui occupera l’Hôtel de Ville au soir du 30 mars ? Réponse dans quelques semaines.



Tags : rétro | Politique | 2013 |

Commentaires 3

Déposé le 28/12/2013 à 16h27  
Par Sturlapitude Citer

Qui va donc nettoyer les écuries d'Aulas à Lyon et dans les villes de l'Est (Décines, Chassieu, St Priest, Bron..) et nous débarasser du Parti des Stades asservi au foot business
Qui sont ces libérateurs?

Déposé le 27/12/2013 à 17h35  
Par Toto la panure Citer

Michel Bobard a écrit le 27/12/2013 à 14h23

Vous oubliez une date...

Edouard Josse prend le pouvoir
Date : 26 décembre

On le cherchait depuis des années.
Il ne lui a fallu qu'un seul communiqué pour s'affirmer, 13 petites lignes pour renvoyer les éléphants de la droite lyonnaise (Berra; Fenech; Hamelin et Havard) à leurs chères études
En taclant hier sèchement l'équipe rapprochée du candidat à la mairie centrale et en se positionnant de force au sein de ses listes : Edouard Josse (22 ans seulement) est devenu le leader tant recherché de la droite et de l'UMP locale.

Pff c'est du baratin!

Les lyonnais et lyonnaises ne sont pas dupes, ils voient que j'ai un total contrôle sur mes équipes.
Ils savent que j'ai cette capacité à être respecté des jeunes comme des vieux.
Prend garde à toi Gégé!

Arrête le chichon

Déposé le 27/12/2013 à 14h23  
Par Michel Bobard Citer

Vous oubliez une date...

Edouard Josse prend le pouvoir
Date : 26 décembre

On le cherchait depuis des années.
Il ne lui a fallu qu'un seul communiqué pour s'affirmer, 13 petites lignes pour renvoyer les éléphants de la droite lyonnaise (Berra; Fenech; Hamelin et Havard) à leurs chères études
En taclant hier sèchement l'équipe rapprochée du candidat à la mairie centrale et en se positionnant de force au sein de ses listes : Edouard Josse (22 ans seulement) est devenu le leader tant recherché de la droite et de l'UMP locale.

Pff c'est du baratin!

Les lyonnais et lyonnaises ne sont pas dupes, ils voient que j'ai un total contrôle sur mes équipes.
Ils savent que j'ai cette capacité à être respecté des jeunes comme des vieux.
Prend garde à toi Gégé!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.