Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Le procès de l’explosion du cours Lafayette débute ce lundi à Lyon

LyonMag

C'était il y a presque six ans jour pour jour.

Le 28 février 2008, vers midi, la rupture d'une canalisation provoquait une violente explosion au gaz au 119 cours Lafayette, dans le 3e arrondissement de Lyon. Une explosion meurtrière puisqu'elle a coûté la vie à Stéphane Abbès, un sapeur-pompier professionnel. Une quarantaine de personnes avaient été blessées et des centaines d'autres avaient du quitter leur logement, fragilisés par la déflagration.

C'est ce volumineux dossier que les juges du tribunal correctionnel de Lyon vont devoir juger à partir de ce lundi. Cinq entreprises ont été mises en examen pour homicide et blessures involontaires, Veolia Eau, GrDF, GDF Suez, mais aussi les sociétés de travaux publics (Gauthey et Roche). Des dizaines de sinistrés demandent à présent à être indemnisés pour le préjudice subi.

L'association des victimes du cours Lafayette et de la rue Barrier s'est notamment constituée partie civile. "Aujourd'hui l'association demande la pleine réparation tant des dommages matériels, dont certains n'ont toujours pas été réglés au bout de six ans, que des préjudices immatériels", explique Vincent Delattre, président de l'association. Les victimes espèrent aujourd'hui que tout la lumière soit faite "sur un sinistre qui a causé la mort d'un soldat du feu et blessé près de quarante personnes", mais aussi "d'indemniser intégralement les sinistrés", continue Vincent Delattre. Le père de Stéphane Abbès sera défendu par l'avocat et député Gilbert Collard.
Le procès doit durer jusqu'au 14 février.



Tags : procès | cours lafayette |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.