Municipales à Lyon : Gérard Collomb adopte un ton conquérant

Municipales à Lyon : Gérard Collomb adopte un ton conquérant
Gérard Collomb a tenu un discours digne d'un meeting - LyonMag

Gérard Collomb se croit seul.

Près de 400 personnes étaient venus assister à l'évènement - LyonMag
Près de 400 personnes étaient venus assister à l'évènement - LyonMag

Entouré de 400 personnes venues assister à l’inauguration de son local de campagne mardi soir, le maire de Lyon a prononcé un discours très offensif, sans jamais évoquer ses adversaires.

Sur son estrade, devant un petit orchestre et une Caroline Collomb qui le dévore des yeux, le candidat Collomb a tenu le crachoir un quart d’heure, sans jamais adopter de ton monocorde. "Vous êtes ici chez vous, lança-t-il à l’assemblée. Si vous êtes venus, c’est parce que vous avez envie de vous battre et de gagner".
Hourras dans le local et jusque dans la rue. Les forces de l’ordre, venues assurer le bon déroulement de l’évènement, font la circulation car les militants mordent sur la chaussée de la rue de la Ré.

"Une campagne, c’est aussi une signature, un style : ce sera l’esprit d’équipe, embraye le sénateur-maire socialiste. Il reste 55 jours de campagne et ils vont nous permettre de transformer la ville pendant six ans".
En conclusion, Gérard Collomb incitait ses futurs électeurs à lui permettre de réaliser le grand chelem. Il annonçait : "Nous gagnerons dans le 1er avec…" et ainsi de suite. Réalistes, les spectateurs servaient moins d’applaudissements pour le 2e et le 6e, probablement acquis à la droite.

Pas un mot sur le programme, le premier magistrat lyonnais misait davantage sur la démonstration de force. A peine son habit de candidat enfilé, il a déjà marqué des points. Car ses opposants de droite ont beau le railler sur son âge, Gérard Collomb en a encore sous le pied.

Dans l’assemblée, les têtes de liste bien sûr. Mais aussi le président de la Région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne, le député PS Pierre-Alain Muet, le probable futur adjoint Michel le Faou, la prise de guerre Blandine Reynaud, le premier soutien Vincent Carry ou encore le directeur de l’Opéra de Lyon Serge Dorny.

La soirée devait se poursuivre aux Halles Paul Bocuse où Gérard Collomb était invité. Un petit groupe autour du candidat comptait participer aux Roy’Halles de Lyon, une déambulation gourmande facturée 95 euros par tête de pipe. Un after qui sonne davantage Fouquet’s qu’Acteurs de la Ville.

38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cumulus Plancus le 30/01/2014 à 08:43

Sauvons Lyon, virons Collomb.

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 30/01/2014 à 07:41

bien G COLLOMB soit conquerant. Comme ca, ton electorat n'ira pas voter

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 29/01/2014 à 20:19

Voila à quoi en sont réduit les militants de la Havardie.
Triste...

RB quand vous aurez du concret vous nous ferez signe
Boudot aussi fait dans le bobard industriel?

Signaler Répondre

avatar
nard le 29/01/2014 à 19:41
Gérard a écrit le 29/01/2014 à 13h11

Je veux être un Maire de Lyon qui d’abord respecte les Lyonnais, qui les considère.
Moi Maire de Lyon, je ne serai pas le chef de la majorité socialiste du Rhône, je ne recevrai pas les élus socialistes à la Mairie.
Moi Maire de Lyon, je ne traiterai pas mon Premier adjoint de porteur de valises dans les Bermudes.
Moi Maire de Lyon, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour mon propre parti, ou que ce soit.
Moi Maire de Lyon, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
Moi Maire de Lyon, je constituerai une équipe municipale qui sera paritaire, autant de femmes que d'hommes.
Moi Maire de Lyon, il y aura un code de déontologie pour les membres de l’équipe municipale, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts.
Moi Maire de Lyon, les adjoints ne pourront pas cumuler leur fonction avec un mandat national, parce que je considère qu'ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche.
Moi Maire de Lyon, j'engagerai de grands débats, on a évoqué celui du Grand Stade, et il est légitime qu'il puisse y avoir sur ces questions-là de grands débats citoyens.
Moi Maire de Lyon, j'introduirai la représentation proportionnelle pour mon équipe municipale, car je pense qu'il est bon que l'ensemble des sensibilités politiques soient représentées.
Moi Maire de Lyon, j'essaierai d'avoir de la hauteur de vue, pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions, mais en même temps je ne m'occuperai pas de tout, et j'aurai toujours le souci de la proximité avec les Lyonnais.

moi Maire de LYON qui vais assidument à chaque séance du Sénat, d'ailleurs l'huissier me reconnait !

et quand j'y vais, c'est pour voter les lois pour moi rien que pour moi et mes frères maçons grands électeurs, pour qu'ils me réélisent

http://iakito-jv.blogspot.fr/2013/10/les-elus-et-les-gueux.html

Signaler Répondre

avatar
nard le 29/01/2014 à 19:35
AAA a écrit le 29/01/2014 à 15h42

Pour détendre un peu l'atmosphère, je vous propose https://www.facebook.com/EmmanuelHamelinLyon2014

je complète :

... et de la dictature

Signaler Répondre

avatar
RB le 29/01/2014 à 19:08
Michel Bobard a écrit le 29/01/2014 à 18h14

Je conseille à la Havardie de lire les articles du monde et de Lyon Capitale sur le marché de bureaux.

Ceux du monde

Lyon, une ville plébiscitée pour sa vie étudiante
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/29/lyon-une-ville-plebiscitee-pour-sa-vie-etudiante_4356258_3234.html

Dans le sillage des frères Lumière, Lyon mise sur l'image
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/29/dans-le-sillage-des-freres-lumiere-lyon-mise-sur-l-image_4356249_3234.html

Ceux de Lyoncapitale

Immobilier d'entreprises en 2013 : Lyon devant Barcelone

Lyon, plus attractive que Barcelone, Amsterdam, Milan ou Manchester ? Selon une étude de la FNAIM/Cécim présentée ce mercredi, 252 000 m2 de bureaux ont été investis par des entreprises l'an dernier dans l'agglomération - qu'elles soient locataires ou propriétaires - contre 177 420 m2 à Barcelone, 221 730 m2 à Amsterdam, 227 290 m2 à Milan ou encore 150 420 m2 à Manchester.

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Immobilier/Immobilier-d-entreprises-en-2013-Lyon-devant-Barcelone

Alors la Havardie, on dit merci qui ?
Merci Collomb évidemment !

La Havardie se moquait quand Collomb disait que Lyon était devant Barcelone; Milan; Amsterdam sur certains preuves.
On en a la preuve.

Depuis 2006 et malgré la crise, Lyon ne cesse de cumuler les records sur le marché de bureaux, dans l'immobilier d'entreprise.

Collomb est le maire qui a fait le plus pour le développement économique de la ville et de l'agglomération.

A votre bilan orienté, pour les intérêts de votre poulain et par-là même désinformer il y a aussi les dossiers pourris suivants:

Faits présumés de corruption au grand lyon révélés par le seul mensuel d'investigation libre du pouvoir actuel a savoir Lyon capitale.

L'opacité sur les conditions de la vente du quarter Grôlée...

L'utilisation des moyens de la ville a des fins personnelles...

La tentative d'assassinat de Baby et Népal...

La violation régulière de textes du statut de la fonction publique territoriale, notamment en ce qui concerne les agents contractuels...

Etc.

J'espère que les successeurs diligenterons un audit des comptes sur les deux derniers mandats.

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 29/01/2014 à 18:14

Je conseille à la Havardie de lire les articles du monde et de Lyon Capitale sur le marché de bureaux.

Ceux du monde

Lyon, une ville plébiscitée pour sa vie étudiante
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/29/lyon-une-ville-plebiscitee-pour-sa-vie-etudiante_4356258_3234.html

Dans le sillage des frères Lumière, Lyon mise sur l'image
http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/01/29/dans-le-sillage-des-freres-lumiere-lyon-mise-sur-l-image_4356249_3234.html

Ceux de Lyoncapitale

Immobilier d'entreprises en 2013 : Lyon devant Barcelone

Lyon, plus attractive que Barcelone, Amsterdam, Milan ou Manchester ? Selon une étude de la FNAIM/Cécim présentée ce mercredi, 252 000 m2 de bureaux ont été investis par des entreprises l'an dernier dans l'agglomération - qu'elles soient locataires ou propriétaires - contre 177 420 m2 à Barcelone, 221 730 m2 à Amsterdam, 227 290 m2 à Milan ou encore 150 420 m2 à Manchester.

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Immobilier/Immobilier-d-entreprises-en-2013-Lyon-devant-Barcelone

Alors la Havardie, on dit merci qui ?
Merci Collomb évidemment !

La Havardie se moquait quand Collomb disait que Lyon était devant Barcelone; Milan; Amsterdam sur certains preuves.
On en a la preuve.

Depuis 2006 et malgré la crise, Lyon ne cesse de cumuler les records sur le marché de bureaux, dans l'immobilier d'entreprise.

Collomb est le maire qui a fait le plus pour le développement économique de la ville et de l'agglomération.

Signaler Répondre

avatar
Unlyonnais le 29/01/2014 à 16:49
Michel Bobard a écrit le 29/01/2014 à 13h38

Parce qu'appartenir à l'UMP signifie quelquechose aujourd'hui ?
Autant de courants, autant de personnalités que de projets
Votre UMP est morte en novembre 2012.
Qu'est-ce qui rassemble un Copé, un Fillon, un Juppé, une Nkm, un Bertrand, un Sarkozy ?
A part reconquérir la présidence en 2017, rien!
Regardez sur le mariage homo, il y a des pour, il y a des contres.
Regardez sur l'économie
L'UMP s'est déchirée entre ceux qui voient d'un bon œil le virage pro-entreprises du président (Jean-Pierre Raffarin, Bruno Le Maire ou François Baroin) et ceux qui le rejettent en bloc (Jean-François Copé, Xavier Bertrand ou Brice Hortefeux).

Qu'y a t'il de commun entre la ligne buisson qui rogne à l'extrème droite et la ligne NKM qui est au centre droit voire centre gauche.

Regardez par vous même à Lyon, il n'y a rien de commun entre havard et les autres leaders de droite.
Pourquoi croyez vous qu'Havard souhaite se présenter au grand lyon ?
Il a compris qu'il ne parviendrait pas à imposer ses idées à ces "pseudos-amis"
Le Buffet tient à son métro à Lyon Sud, Le Havard n'en démord pas avec son métro inutile.

Et vous monsieur Collomb-Bobard,

Vous tenez à la segmentation des quartiers, vous l'homme de la cassure et de la rupture.

Signaler Répondre

avatar
AAA le 29/01/2014 à 15:42

Pour détendre un peu l'atmosphère, je vous propose https://www.facebook.com/EmmanuelHamelinLyon2014

Signaler Répondre

avatar
MOINS le 29/01/2014 à 14:23

une campagne de proximité! fabuleuse idée!
c'est ce que fait HAVARD depuis des mois.

Signaler Répondre

avatar
LOL le 29/01/2014 à 14:03

"la prise de guerre Blandine Reynaud": LOL

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 29/01/2014 à 13:38

Parce qu'appartenir à l'UMP signifie quelquechose aujourd'hui ?
Autant de courants, autant de personnalités que de projets
Votre UMP est morte en novembre 2012.
Qu'est-ce qui rassemble un Copé, un Fillon, un Juppé, une Nkm, un Bertrand, un Sarkozy ?
A part reconquérir la présidence en 2017, rien!
Regardez sur le mariage homo, il y a des pour, il y a des contres.
Regardez sur l'économie
L'UMP s'est déchirée entre ceux qui voient d'un bon œil le virage pro-entreprises du président (Jean-Pierre Raffarin, Bruno Le Maire ou François Baroin) et ceux qui le rejettent en bloc (Jean-François Copé, Xavier Bertrand ou Brice Hortefeux).

Qu'y a t'il de commun entre la ligne buisson qui rogne à l'extrème droite et la ligne NKM qui est au centre droit voire centre gauche.

Regardez par vous même à Lyon, il n'y a rien de commun entre havard et les autres leaders de droite.
Pourquoi croyez vous qu'Havard souhaite se présenter au grand lyon ?
Il a compris qu'il ne parviendrait pas à imposer ses idées à ces "pseudos-amis"
Le Buffet tient à son métro à Lyon Sud, Le Havard n'en démord pas avec son métro inutile.

Signaler Répondre

avatar
Gavroche69 le 29/01/2014 à 13:32
Gérard a écrit le 29/01/2014 à 13h11

Je veux être un Maire de Lyon qui d’abord respecte les Lyonnais, qui les considère.
Moi Maire de Lyon, je ne serai pas le chef de la majorité socialiste du Rhône, je ne recevrai pas les élus socialistes à la Mairie.
Moi Maire de Lyon, je ne traiterai pas mon Premier adjoint de porteur de valises dans les Bermudes.
Moi Maire de Lyon, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour mon propre parti, ou que ce soit.
Moi Maire de Lyon, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
Moi Maire de Lyon, je constituerai une équipe municipale qui sera paritaire, autant de femmes que d'hommes.
Moi Maire de Lyon, il y aura un code de déontologie pour les membres de l’équipe municipale, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts.
Moi Maire de Lyon, les adjoints ne pourront pas cumuler leur fonction avec un mandat national, parce que je considère qu'ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche.
Moi Maire de Lyon, j'engagerai de grands débats, on a évoqué celui du Grand Stade, et il est légitime qu'il puisse y avoir sur ces questions-là de grands débats citoyens.
Moi Maire de Lyon, j'introduirai la représentation proportionnelle pour mon équipe municipale, car je pense qu'il est bon que l'ensemble des sensibilités politiques soient représentées.
Moi Maire de Lyon, j'essaierai d'avoir de la hauteur de vue, pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions, mais en même temps je ne m'occuperai pas de tout, et j'aurai toujours le souci de la proximité avec les Lyonnais.

là est tout le problème avec Gérard Collomb!!! c'est moi, moi moi moi et ca fini toujours par moi tout et vous rien!!!! il pense que Lyon est SA ville et non celle des Lyonnais. les Lyonnais ne sont que sa manne financière pour assouvir don égo sur dimensionné

Signaler Répondre

avatar
Gérard le 29/01/2014 à 13:11
Marie Ange P. a écrit le 29/01/2014 à 12h55

Le "MOI PRÉSIDENT" à l’échelle de Lyon !!!

On voit ou ça mène !!!

Je veux être un Maire de Lyon qui d’abord respecte les Lyonnais, qui les considère.
Moi Maire de Lyon, je ne serai pas le chef de la majorité socialiste du Rhône, je ne recevrai pas les élus socialistes à la Mairie.
Moi Maire de Lyon, je ne traiterai pas mon Premier adjoint de porteur de valises dans les Bermudes.
Moi Maire de Lyon, je ne participerai pas à des collectes de fonds pour mon propre parti, ou que ce soit.
Moi Maire de Lyon, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire.
Moi Maire de Lyon, je constituerai une équipe municipale qui sera paritaire, autant de femmes que d'hommes.
Moi Maire de Lyon, il y aura un code de déontologie pour les membres de l’équipe municipale, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts.
Moi Maire de Lyon, les adjoints ne pourront pas cumuler leur fonction avec un mandat national, parce que je considère qu'ils devraient se consacrer pleinement à leur tâche.
Moi Maire de Lyon, j'engagerai de grands débats, on a évoqué celui du Grand Stade, et il est légitime qu'il puisse y avoir sur ces questions-là de grands débats citoyens.
Moi Maire de Lyon, j'introduirai la représentation proportionnelle pour mon équipe municipale, car je pense qu'il est bon que l'ensemble des sensibilités politiques soient représentées.
Moi Maire de Lyon, j'essaierai d'avoir de la hauteur de vue, pour fixer les grandes orientations, les grandes impulsions, mais en même temps je ne m'occuperai pas de tout, et j'aurai toujours le souci de la proximité avec les Lyonnais.

Signaler Répondre

avatar
javroche69 le 29/01/2014 à 13:08
Michel Bobard a écrit le 29/01/2014 à 11h16

Pauvres militants de la Havardie, ils se rattachent sur quoi ils peuvent.
A défaut d'avoir des idées, ils gigotent, ils essayent de montrer qu'ils existent.

Il y avait tellement de monde hier qu'il y avait des gens dehors.
400 personnes c'était déjà beaucoup trop pour la configuration de la permanence.
Jugez par vous même si vous en êtes capables (j'en doute)
http://www.dailymotion.com/video/x1ai439_inauguration-du-local-de-campagne-de-gerard-collomb_news#from=embediframe

tu fais bien de nous donner le lien!!!
regardez Lyonnais et Lyonnaise, pour un baltringue qui ose cracher sur son appartenance au PS pour espérer faire un 3 eme mandat, il sont nombreux à porter une belle écharpe aux couleur du PS et votre faux cul de maire en premier. arrêtez de pendre les lyonnais pour des quenelles!!! j'espère qu'il vous le feront payer au prix fort le 23 et 30 mars

Signaler Répondre

avatar
Marie Ange P. le 29/01/2014 à 12:55

Le "MOI PRÉSIDENT" à l’échelle de Lyon !!!

On voit ou ça mène !!!

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 29/01/2014 à 12:05

Prenez vous en plutôt à Chirac qui a activement contribué et accéléré l'adhésion de la Roumanie et la Bulgarie à l'UE.

Hé oui pauvres militants de la Havardie, ce n'est pas Collomb que je sache qui est responsable de l'afflux de refugiés dans sa ville et plus globalement dans notre pays.

C'est quoi la solution d'Havard à ce problème ?
Clôturer l'agglomération de barbelés ?

Tel candidat tel militant, vous avez le candidat que vous méritez : un démagogue de café de commerce.

Signaler Répondre

avatar
c'est à cela qu'on le reconnait le 29/01/2014 à 11:48
cambriolages +26% ds le rhone a écrit le 29/01/2014 à 08h33

15 000 faits dans le Rhône
Délinquance : pourquoi le nombre de cambriolages explose

Plus 6% en France, plus 26% dans le Rhône. Le nombre de cambriolages a littéralement explosé dans le département en 2013. Inquiétant ? Pas tant que ça à entendre le préfet du Rhône, Jean-François Carenco. « Ca va pas trop mal », commente, sibyllin, devant la presse.

L’année 2013 s’est soldée par 15 085 cambriolages, soit 3182 de plus qu’en 2012. Plusieurs facteurs expliquent cette hausse. Tout d’abord l’arrivée de bandes organisées, originaires d’Europe de l’Est. « Il y a dix ans, ils n’étaient pas là, puisque les frontières étaient fermées », pointe le préfet. Aujourd’hui, ces étrangers qui viennent majoritairement de Roumanie, Géorgie, Tchétchénie, Arménie et du Kosovo représentent 27% des mises en cause. Autre particularité, la forte proportion de mineurs parmi ces délinquants : un petit tiers, souvent les mêmes.

Puis, la hausse des faits constatés s’explique par un changement du mode opératoire. « Ils ne restent rarement plus de quatre ou cinq minutes et cherchent des cibles faciles : bijoux, argent. Lorsqu’ils rencontrent des difficultés, ils abandonnent », explique Albert Doutre, directeur de la sécurité publique du Rhône. Ce qui explique pourquoi 30% des faits enregistrés sont en réalité des tentatives de cambriolage, qui n’ont pas donné lieu à vol d’objets. Enfin, les forces de l’ordre constatent que d’anciens braqueurs se reconvertissent au cambriolage. « C’est moins risqué et rapporte autant », analyse Albert Doutre.

En zone urbaine, c’est surtout la ville de Lyon qui est concernée, alors qu’en zone de gendarmerie les Monts d’or sont, sans surprise, les plus visés.

Seul point positif, les élucidations augmentent encore plus vite que les faits délictueux : +51% en 2013. L’année dernière, les auteurs de 1100 cambriolages ont ainsi pu être arrêtés par les forces de l’ordre, selon le comptage du directeur de la sécurité publique du Rhône. L’arrestation d’une bande permet souvent d’élucider une centaine de faits d’un coup.
La délinquance augmente

Même sans compter les cambriolages, la délinquance est en hausse dans le département : +1,8%. Parmi les infractions qui ont le plus augmenté en 2013, on trouve les meurtres, au nombre de douze, soit deux fois plus qu’en 2012 et les tentatives d’homicide (48 faits, soit +41,17%). Les vols avec violences, notamment les vols de téléphones portables sur la voie publique - connaissent également une hausse notable (+8,3%).

En revanche, « dans les banlieues, l’incivilité et les dégradations reculent », se félicite le préfet. Ainsi, 1798 véhicules ont été incendiés, soit 70 de moins qu’en 2012 (-3,75%). Les faits de grand banditisme et les vols à main armée sont également en baisse : -8,7% et -8,6%. La lutte contre le trafic de drogue a aussi enregistré quelques succès : 2,1 tonnes de cannabis, 15,3 kilos de cocaïne, 14,5 kilos de héroïne et 4280 comprimés ont été saisis.

Parallèlement, les saisies d’avoirs criminels est en hausse. Les forces de l’ordre ont pu mettre la main sur 21,4 millions d’euros en 2013, soit 9 millions de plus qu’un an plus tôt. « L’important, c’est que ça ne rapporte pas d’argent d’être délinquant », glisse Jean-François Carenco. L’objectif de 2014 est d’atteindre les 40 millions d’euros.

alors il est où le sauveur de l'humanité, ce baronnet qui rayonne de partout ???
enfin c'est ce qu'il nous dit !
on vous bien qu'il a dsk hollandais dans le sang, avec toutes les promesses non tenues, sans le savoir vivre

Signaler Répondre

avatar
JeanDo le 29/01/2014 à 11:33
Michel Bobard a écrit le 29/01/2014 à 11h16

Pauvres militants de la Havardie, ils se rattachent sur quoi ils peuvent.
A défaut d'avoir des idées, ils gigotent, ils essayent de montrer qu'ils existent.

Il y avait tellement de monde hier qu'il y avait des gens dehors.
400 personnes c'était déjà beaucoup trop pour la configuration de la permanence.
Jugez par vous même si vous en êtes capables (j'en doute)
http://www.dailymotion.com/video/x1ai439_inauguration-du-local-de-campagne-de-gerard-collomb_news#from=embediframe

C'est sur qu'avec tous les personnels des différents cabinets des élus PS, ça en fait du monde !

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 29/01/2014 à 11:16

Pauvres militants de la Havardie, ils se rattachent sur quoi ils peuvent.
A défaut d'avoir des idées, ils gigotent, ils essayent de montrer qu'ils existent.

Il y avait tellement de monde hier qu'il y avait des gens dehors.
400 personnes c'était déjà beaucoup trop pour la configuration de la permanence.
Jugez par vous même si vous en êtes capables (j'en doute)

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle"> http://www.dailymotion.com/swf/x1ai439_inauguration-du-local-de-campagne-de-gerard-collomb_news#from=embediframe?autoPlay=0" /> http://www.dailymotion.com/swf/x1ai439_inauguration-du-local-de-campagne-de-gerard-collomb_news#from=embediframe?autoPlay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />

Signaler Répondre

avatar
plus le 29/01/2014 à 10:00

ou étaient les 1000 acteurs de la ville, ils ont déjà déserté!
400 personnes c'est un bide!

Signaler Répondre

avatar
il faut le lire et le dire le 29/01/2014 à 09:22

la soupe est bonne, il faut continuer à profiter de tous les avantages dont les élus privent leurs concitoyens et qu'ils se sont institués pour eux mêmes :

http://iakito-jv.blogspot.fr/2013/10/les-elus-et-les-gueux.html

Signaler Répondre

avatar
Amicale Lyonnaise le 29/01/2014 à 09:12

Y avait du champagne au bar au moins ?

Signaler Répondre

avatar
CGollomb le 29/01/2014 à 09:03

400 personnes sur plus de 1000 acteurs de la ville, on se pose la question de la réalité de ces acteurs-obligés !!

Signaler Répondre

avatar
cambriolages +26% ds le rhone le 29/01/2014 à 08:33

15 000 faits dans le Rhône
Délinquance : pourquoi le nombre de cambriolages explose

Plus 6% en France, plus 26% dans le Rhône. Le nombre de cambriolages a littéralement explosé dans le département en 2013. Inquiétant ? Pas tant que ça à entendre le préfet du Rhône, Jean-François Carenco. « Ca va pas trop mal », commente, sibyllin, devant la presse.

L’année 2013 s’est soldée par 15 085 cambriolages, soit 3182 de plus qu’en 2012. Plusieurs facteurs expliquent cette hausse. Tout d’abord l’arrivée de bandes organisées, originaires d’Europe de l’Est. « Il y a dix ans, ils n’étaient pas là, puisque les frontières étaient fermées », pointe le préfet. Aujourd’hui, ces étrangers qui viennent majoritairement de Roumanie, Géorgie, Tchétchénie, Arménie et du Kosovo représentent 27% des mises en cause. Autre particularité, la forte proportion de mineurs parmi ces délinquants : un petit tiers, souvent les mêmes.

Puis, la hausse des faits constatés s’explique par un changement du mode opératoire. « Ils ne restent rarement plus de quatre ou cinq minutes et cherchent des cibles faciles : bijoux, argent. Lorsqu’ils rencontrent des difficultés, ils abandonnent », explique Albert Doutre, directeur de la sécurité publique du Rhône. Ce qui explique pourquoi 30% des faits enregistrés sont en réalité des tentatives de cambriolage, qui n’ont pas donné lieu à vol d’objets. Enfin, les forces de l’ordre constatent que d’anciens braqueurs se reconvertissent au cambriolage. « C’est moins risqué et rapporte autant », analyse Albert Doutre.

En zone urbaine, c’est surtout la ville de Lyon qui est concernée, alors qu’en zone de gendarmerie les Monts d’or sont, sans surprise, les plus visés.

Seul point positif, les élucidations augmentent encore plus vite que les faits délictueux : +51% en 2013. L’année dernière, les auteurs de 1100 cambriolages ont ainsi pu être arrêtés par les forces de l’ordre, selon le comptage du directeur de la sécurité publique du Rhône. L’arrestation d’une bande permet souvent d’élucider une centaine de faits d’un coup.
La délinquance augmente

Même sans compter les cambriolages, la délinquance est en hausse dans le département : +1,8%. Parmi les infractions qui ont le plus augmenté en 2013, on trouve les meurtres, au nombre de douze, soit deux fois plus qu’en 2012 et les tentatives d’homicide (48 faits, soit +41,17%). Les vols avec violences, notamment les vols de téléphones portables sur la voie publique - connaissent également une hausse notable (+8,3%).

En revanche, « dans les banlieues, l’incivilité et les dégradations reculent », se félicite le préfet. Ainsi, 1798 véhicules ont été incendiés, soit 70 de moins qu’en 2012 (-3,75%). Les faits de grand banditisme et les vols à main armée sont également en baisse : -8,7% et -8,6%. La lutte contre le trafic de drogue a aussi enregistré quelques succès : 2,1 tonnes de cannabis, 15,3 kilos de cocaïne, 14,5 kilos de héroïne et 4280 comprimés ont été saisis.

Parallèlement, les saisies d’avoirs criminels est en hausse. Les forces de l’ordre ont pu mettre la main sur 21,4 millions d’euros en 2013, soit 9 millions de plus qu’un an plus tôt. « L’important, c’est que ça ne rapporte pas d’argent d’être délinquant », glisse Jean-François Carenco. L’objectif de 2014 est d’atteindre les 40 millions d’euros.

Signaler Répondre

avatar
Pincet le 29/01/2014 à 06:40

Avec tous les obliges ce Gérard, sa fiesta est un échec

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 28/01/2014 à 23:29
alain a écrit le 28/01/2014 à 23h05

En même temps, Havard y était aussi ce soir aux halles.

Perso,j'étais au Grand Trou (Lyon 8e) pour du porte-à-porte pour MH et les gens nous ont très bien accueillis.

Signaler Répondre

avatar
alain le 28/01/2014 à 23:05

En même temps, Havard y était aussi ce soir aux halles.

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 28/01/2014 à 22:52

Papy fait de la résistance.

Signaler Répondre

avatar
steradent le 28/01/2014 à 22:20
Michel Bobard a écrit le 28/01/2014 à 21h37

Y avait combien de personnes pour Havard ?
A c'est vrai que les lyonnaises et les lyonnais ont plus retenu lors de l'inauguration de sa permanence les incidents avec les militants de LMPT et Gabriac que le nombre.


Les paroles d'Havard sont tellement inaudibles, tellement dénuées de sens qu'on ne retient que ces gaffes.
Ne remarquez vous pas ?

N'est-ce pas Broliquier qui a traité Havard de personne maladroite et incompréhensible ? :)

Il y a un proverbe qui dit qu'un idiot qui marche droit vaut toujours mieux qu'un génie assis.
Et bien je crois qu'Havard vient d'inventer le concept d'idiot qui marche à reculons.

pauvre GEGE où t'en es arrivé !
C'est de jouer les people quand on est un paumé

pov gars !

copie de krazucki tout craché
à part que krazucki lui il avait l'intégrité à son actif
et toi tu as quoi ? les dents qui rayent le parquet ? non ! elles sont usées

Signaler Répondre

avatar
DER le 28/01/2014 à 22:12

C'est dommage de ne pas savoir s'arrêter, d'en vouloir toujours plus.

Signaler Répondre

avatar
PasMieux le 28/01/2014 à 22:11

Il n'y a pas véritablement de suspense à Lyon, Harvard va subir le même sort que Perben, il sera largement battu. Concernant l'élue des pentes qui doit tout à Gérard Collomb mais qui n'a pas supporté de ne plus être la chouchoute, elle va disparaître du devant de la scène et c'est bien ainsi.

Signaler Répondre

avatar
Au Revoir Gérard le 28/01/2014 à 21:51

Le roi se meurt. AU REVOIR GÉRARD !

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 28/01/2014 à 21:37

Y avait combien de personnes pour Havard ?
A c'est vrai que les lyonnaises et les lyonnais ont plus retenu lors de l'inauguration de sa permanence les incidents avec les militants de LMPT et Gabriac que le nombre.


Les paroles d'Havard sont tellement inaudibles, tellement dénuées de sens qu'on ne retient que ces gaffes.
Ne remarquez vous pas ?

N'est-ce pas Broliquier qui a traité Havard de personne maladroite et incompréhensible ? :)

Il y a un proverbe qui dit qu'un idiot qui marche droit vaut toujours mieux qu'un génie assis.
Et bien je crois qu'Havard vient d'inventer le concept d'idiot qui marche à reculons.

Signaler Répondre

avatar
voilà où il en est >> le 28/01/2014 à 21:08

extrait recopié :

""La soirée devait se poursuivre aux Halles Paul Bocuse. Un petit groupe autour de Gérard Collomb comptait participer aux Roy’Halles de Lyon, une déambulation gourmande facturée 95 euros par tête de pipe. Un after qui sonne davantage Fouquet’s qu’Acteurs de la Ville.""""

et ce, dans la halle BOCUSE, nom qui figure "par inattention" de ce dernier sur listes HSBC des fraudeurs du fisc par dépot de 2 millions d'euros dans cette banque suisse

Signaler Répondre


avatar
Byebye le 28/01/2014 à 21:05

Conquérant de L inutile".....400 personnes à Lyon c est un bide

Signaler Répondre

avatar
gavroche69 le 28/01/2014 à 20:40

et pendant ce temps... voici un retour à la réalité des plus douloureux http://www.lyonmag.com/article/62002/lyon-plus-de-40-de-pauvres-dans-certains-quartiers

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.