Réforme du rythme scolaire : 4 communes du Rhône s'opposent au changement

Réforme du rythme scolaire : 4 communes du Rhône s'opposent au changement
DR

Quatre communes font de la résistance face à la réforme des rythmes scolaires.

Comptant chacune moins de 1000 habitants, Bibos, Pont Trambouze, Sainte Catherine et Taponas s'opposent à appliquer les réformes à la rentrée 2014.

Les quatre municipalités invoque la difficulté à recruter du personnel qualifié pour le périscolaire, les problèmes de responsabilités en cas d'intervention de bénévoles, le surcoût financier, la perturbation des enfants ou encore l'existence de locaux inadaptés.

 Le maire de Sainte-Catherine affirme notamment que ce nouveau rythme scolaire ne convient pas à certaines communes. Pourtant à la rentrée prochaine, les maires n'auront pas le choix et devront mettre en application la nouvelle grille tenant compte de la réforme des 4,5 jours.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.