Terrasses de la Presqu'île : Denis Broliquier parle d'un "déni de démocratie"

Terrasses de la Presqu'île : Denis Broliquier parle d'un "déni de démocratie"
Denis Broliquier - LyonMag

Denis Broliquier, maire UDI du 2e arrondissement de Lyon, exprime sa colère suite à la présentation du projet des Terrasses de la Presqu'île, présenté ce lundi au Grand Lyon par Gérard Collomb.

"Ce projet n'a fait l'objet d'aucune concertation ni même d'information auprès des instances démocratiques du 2e arrondissement, déplore Denis Broliquier dans un communiqué. Avec les élus de l'arrondissement, nous l'avons découvert dans la presse."

Celui qui sera probablement tête de liste dans le 2e pour Michel Havard dénonce "un déni de démocratie". "On est également en droit de s'interroger sur l'opportunité de sortir ce projet public en pleine campagne électorale, alors même qu'il ne verra pas le jour avant 2019", conclut-il.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sauveur de la france le 05/02/2014 à 18:04

Tous avec broliquier havard va le freiner attention Denis

Signaler Répondre

avatar
vivelarepublique le 05/02/2014 à 08:43

Mr Broliquier a tout à fait raison, il faut laisser les lyonnais choisir. C'est innaceptable d'imposer un tel projet sans concertation à 2 mois des elections. Ce projet va quand même supprimer 100 places de parking en surface.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.