Détruire l’échangeur de Perrache : le projet de Broliquier n’est pas possible selon Collomb

Détruire l’échangeur de Perrache : le projet de Broliquier n’est pas possible selon Collomb
Le projet post-échangeur imaginé par Denis Broliquier - DR

Candidat à l’élection municipale à Lyon, Denis Broliquier a misé gros sur son projet de destruction de l’échangeur de Perrache.

L’actuel maire du 2e arrondissement espère ainsi en faire sa porte d’entrée de son tunnel souterrain 2x2 voies jusqu’au sud de Gerland pour compenser le déclassement de l’autoroute A6/A7. Et dans le même temps, réaliser des parcs et des logements à la place de la verrue de Lyon.

Mais ce lundi, Gérard Collomb a décidé de s’attaquer gratuitement à cette proposition. Selon le candidat LREM à la Métropole de Lyon, elle est tout bonnement irréalisable. Voire dangereuse. "Lors des premières études techniques réalisées sur les transformations du pôle d’échanges multimodal de Perrache et du centre d’échanges (CELP), il a été démontré qu’il était extrêmement délicat sur le plan technique de démolir ce bâtiment", indique Gérard Collomb dans un communiqué, rajoutant que les trémies "subissent la forte pression hydrostatique de la nappe souterraine et "remonteraient" en cas de crue sans le poids du bâtiment qui les maintient".

X
15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Chris69780 le 12/03/2020 à 07:57

Et tout le traffic se reporte sur la rocade EST. Initialement appelée la rocade des villages, c'est devenue la rocade des cancers pour que nos p'tit lyonnais puisse faire pousser des légumes bio dans Lyon centre. Honte à vous tous bande d'égocentrique sans vergogne. Et pour ceux qui critiqueront mon orthographe je rappelle que lorsque le savant montre l'étoile, l'imbécile regarde son doigt.

Signaler Répondre

avatar
Yves Botton le 10/03/2020 à 09:38

Mr Collomb, demandez à VINCI une étude, puisque tous le monde sait que l'anneau des sciences ne se fera pas faute de financement.

Signaler Répondre

avatar
Yves Botton le 10/03/2020 à 09:21

Nous savons tous que la ligne D remonte en période crue ????????????

Signaler Répondre

avatar
Grandest le 10/03/2020 à 08:42
courtisans a écrit le 10/03/2020 à 07h20

Grandest vous êtes bien ce que vous paraissez être : un courtisan de la cour du baron qui êtes là pour manipuler l'opinion en faveur de votre patron et ce pour quelques miette... minus finalement

Et non pas du tout!
Mauvaise pioche encore pour vous!
Récidiviste va!

Signaler Répondre

avatar
courtisans le 10/03/2020 à 07:20
grandest a écrit le 09/03/2020 à 20h35

mes neurones vont vraisemblablement bien mieux que les vôtres,merci, surtout que je connais bien le dossier de Perrache.
Dommage pour vous!
Revenez quand même en 2e semaine ,que l'on rigole un peu!

Grandest vous êtes bien ce que vous paraissez être : un courtisan de la cour du baron qui êtes là pour manipuler l'opinion en faveur de votre patron et ce pour quelques miette... minus finalement

Signaler Répondre

avatar
Oups le 09/03/2020 à 20:57

L’échangeur de Perrache n’echange Plus grand chose. Il faut le détruire et faire une jungle. Broliquier envisage d’y mettre des dinosaures et des perruches.

Signaler Répondre

avatar
grandest le 09/03/2020 à 20:35
courtisans a écrit le 09/03/2020 à 18h43

faut arrêter de fumer la moquette, c'est pas bon pour vos neurones

mes neurones vont vraisemblablement bien mieux que les vôtres,merci, surtout que je connais bien le dossier de Perrache.
Dommage pour vous!
Revenez quand même en 2e semaine ,que l'on rigole un peu!

Signaler Répondre

avatar
cerveau las le 09/03/2020 à 19:37

à lui c'est son cerveau qui est en train de se liquéfier, à ce Collomb !
allez, dehors papy, profite de ta retraite, une nouvelle page pour Lyon s'est tournée, sans toi !

Signaler Répondre

avatar
Bob75 le 09/03/2020 à 19:20
Ah... a écrit le 09/03/2020 à 17h10

...et quand la "verrue" de perrache n'existait pas mais une longue place ombragé qui accueillait la vogue de perrache, ou était la nappe phréatique ?

Je me suis dis la même chose

Signaler Répondre

avatar
PerouAtLC le 09/03/2020 à 19:09

Ce ne doit pas être un projet, c'est une NECESSITE !
Quand on veut, on peut !

Signaler Répondre

avatar
Fébrile le 09/03/2020 à 18:50

Il a tellement peur de perdre qu'il va même jusqu'à chercher des voix chez Broliquier ?

Signaler Répondre

avatar
courtisans le 09/03/2020 à 18:43
grandest a écrit le 09/03/2020 à 17h41

Toujours le meme bon sens, la compétence et la vision de GC!!!
Personne peut lutter!

faut arrêter de fumer la moquette, c'est pas bon pour vos neurones

Signaler Répondre

avatar
grandest le 09/03/2020 à 17:41

Toujours le meme bon sens, la compétence et la vision de GC!!!
Personne peut lutter!

Signaler Répondre

avatar
Ah... le 09/03/2020 à 17:10

...et quand la "verrue" de perrache n'existait pas mais une longue place ombragé qui accueillait la vogue de perrache, ou était la nappe phréatique ?

Signaler Répondre

avatar
Demolition man le 09/03/2020 à 17:06

Ca le gêne moins quand il s'agit d'aller démolir la gare de la Part-Dieu, deux hôtels accolés et un immeuble de bureau à proximité. Plus un gros parking du centre commercial.
Mais c'est vrai que tout ceci concerne la SPL (société publique locale Lyon Part-Dieu), à l'inverse du projet de Perrache ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.