Ville de Lyon : ces adjoints qu'on ne verra plus, ces adjoints qu'on attend

Ville de Lyon : ces adjoints qu'on ne verra plus, ces adjoints qu'on attend
Gilles Buna et Louis Levêque ne seront plus adjoints - LyonMag

Ce vendredi après-midi, Gérard Collomb sera officiellement élu maire de Lyon par le premier conseil municipal du mandat 2014-2020.

Le maire socialiste va ensuite nommer ses différents adjoints. Ils seront normalement 21 à former l'exécutif. Et ce que l'on sait déjà, c'est qu'ils sont nombreux de l'ancien mandat à ne pas avoir signé pour un nouveau bail de six ans.

Ainsi, l'ancien premier adjoint Jean-Louis Touraine s'est engagé à ne pas renouveler son mandat. Il a toutefois été élu dans le 8e et siègera dans l'assemblée comme simple conseiller municipal. Pour le remplacer, la piste la plus évidente mène à Georges Képénékian. Jusqu'ici adjoint à la Culture et aux Grands Événements, il est apprécié dans la majorité socialiste et auprès des partenaires et de la presse.
Reste à lui trouver un remplaçant aussi passionné par le patrimoine lyonnais. Ce pourrait être Jean-Dominique Durand, ancien président de la Fondation Fourvière, dont le soutien aux socialistes a pu convaincre une partie de l'électorat catholique du 5e de voter Collomb et Rudigoz.

Autres adjoints partis d'eux-mêmes, et pour des raisons très diverses (maladie, âge, autres mandats...), Gilles Buna (Urbanisme), Louis Levêque (Logement social), Sylvie Guillaume (Affaires Sociales), Dominique Bolliet (Ressources Humaines), Jean-Michel Daclin (Relations internationales) et Thierry Braillard (Sports). Ce dernier sera toutefois conseiller municipal.

Il faut enfin ajouter Evelyne Haguenauer (Anciens Combattants), délibérément mise de côté par Gérard Collomb avant les municipales, et Yves Fournel, l'adjoint à la Petite Enfance, qui devait devenir maire du 1er en cas de victoire socialiste et qui ne sera finalement pas au conseil municipal, faute de bon score dans l'arrondissement de Nathalie Perrin-Gilbert.

Parmi les noms qui circulent et qui seront très probablement désignés ce vendredi, on retrouve le gymnaste à la retraite Yann Cucherat. Gérard Collomb l'avait promis durant la campagne, "il sera notre adjoint aux Sports en cas de victoire" dans le 5e arrondissement. Soutenu par Thierry Braillard, Cucherat passera des barres parallèles à l'austère bureau central des adjoints.
Lui aussi prépare ses dossiers depuis presque un an, Michel le Faou est le successeur annoncé et adoubé de Gilles Buna à l'urbanisme. Le directeur de la SACVL, élu dans le 8e, est à peu près certain de s'assoir sur la gauche de Collomb.
Anne Brugnera, qui avait récupéré la délégation "Jeunesse et vie associative" de Najat Vallaud-Belkacem, a la côte. Anne-Sophie Condemine-Vuillot, adjointe à l'Emploi, pourrait garder son siège. Pour l'avoir soutenu malgré la rébellion des communistes, Collomb devrait conserver Nicole Gay. Même cadeau probablement fait à Alain Giordano et Sandrine Rivoire, restés fidèles malgré la fronde des écologistes. Et à la GAEC Thérèse Rabatel et à la radicale Sandrine Frih.
Quant aux prises de guerre, Fouziya Bouzerda et Blandine Reynaud, si elles n'ont pas bouleversé le scrutin, il faudra bien que leur retournement de veste serve au final à quelque chose.
Et puis attaqués sur de possibles conflits d'intérêt, Marie-Odile Fondeur (Commerce) et Richard Brumm (Finances) sont dans une position compliquée, même si le maire leur fait confiance.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mouarf le 04/04/2014 à 20:06
Sylvia a écrit le 04/04/2014 à 13h01

Lyon va perdre beaucoup sans Jean-Louis Touraine dont on remarquera son formidable travail pour les lyonnais quand son successeur tentera de l'égaler.

En tout cas, il y en a qui ont de l'humour.

Signaler Répondre

avatar
Sylvia le 04/04/2014 à 13:01

Lyon va perdre beaucoup sans Jean-Louis Touraine dont on remarquera son formidable travail pour les lyonnais quand son successeur tentera de l'égaler.

Signaler Répondre

avatar
Lyon obs le 04/04/2014 à 12:00

Blandine Reynaud, totalement "fabriquée" en 2001 et 2008 par Amaury N, le bras droit de Charles M, devient ajointe de Gégé, étonnant !

Signaler Répondre

avatar
ouvre les yeux le 04/04/2014 à 09:37

Comme dit FINI Ils aiment ça les gueltons,les profits ,la notoriété on dirait qu'ils ont signé un contrat en CDI n'est ce pas les : N. Gay (retraité),E Haguenauer ( retraité) passé par le 3 et 8 et 8 e arrondissement ,TBraillard combien de mandats ? Et délégation ? Député et il se bat pour encore cumuler une autre place d'adjoint Sacré gauche caviar on les voit un jour sur les marchés entrain de tractés pour une éventuelle place tous les 6 ans Sacré Gegé il leur fait avalé de bonnes couleuvres a ses pseudos gens de gauche (caviar ) C'est quand même intéressant le centre gauche Et puis regarder la moyenne d'âge De nos élus et leur nombre de mandats c'est que des retraités et cumulards

Signaler Répondre

avatar
JANUS200 le 03/04/2014 à 17:38

Toujours présent au conseil municipale, Thierry Braillard l'inspirateur du "plan piscine" dont on ne verra que le 1/3 après suppression des projets à Confluence 2° et Sergent Blandan 3°.

Signaler Répondre

avatar
Merci aux cumulards le 03/04/2014 à 14:31

plusieurs cumulards de gauche s'en sont d'ailleurs "bien" tirés :
Gérard Collomb (8e cumulard), à Lyon,
François Rebsamen (11e), à Dijon,
Jean-Louis Fousseret (6e),

Signaler Répondre

avatar
FINI le 03/04/2014 à 13:23

Fini les bons gueuletons, les cotes du Rhône grand cru, les réceptions sous les dorures de la République et les courbettes des ladres.

Signaler Répondre

avatar
collombophobe le 03/04/2014 à 12:43

Les vieux de la vieille !!!! DEHORS

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.