Rhône : le covoiturage dans un but lucratif est illégal, rappelle la Préfecture

Rhône : le covoiturage dans un but lucratif est illégal, rappelle la Préfecture
Photo Lyonmag.com

Trop d'usagers ignorent l'illégalité du covoiturage dans un but lucratif. C'est en tout cas ce qui ressort d'une étude menée par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), qui a enquêté sur une plateforme de mise en relation entre usagers. Le Procureur de la République a donc été saisi afin d'engager des
poursuites contre le site.

Résultat : la Préfecture du Rhône a publié ce vendredi un communiqué, afin de rappeler que le covoiturage réalisé dans un but purement lucratif constituait une activité de transport public non autorisée. Ceux qui choisissent malgré tout de le pratiquer, notamment grâce à des sites internet de mise en relation, s'exposent à des sanctions pénales. Ainsi, la Préfecture du Rhône recommande "la plus grande vigilance aux utilisateurs de mise en relation pour le covoiturage", rappelant "le caractère illicite des pratiques d'un tel site prévoyant une rémunération du conducteur, au-delà du simple partage des coûts".

Tags :

covoiturage

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
snoopy69007 le 06/07/2014 à 14:51

je suis chauffeur livreur dans la livraison de colis
les chauffeurs de taxi dénonce un concurrence déloyale envers les vtc car les vtc leurs piquent leurs clients
mais combien de foi j'ai vu des chauffeurs de taxi faire de la livraison de colis n'y a t il pas la aussi une forme de concurrence entre taxi et livreur
quelle autorisation ont les chauffeurs de taxi pour faire de la livraison
lorsqu'il prennent en charge des colis cela nous privent de boulot
à chacun son taf les livreurs la livraison les taxi le transport de personne

Signaler Répondre

avatar
RazLeBol le 10/06/2014 à 09:19

Le covoiturage doit rester ponctuel pour chacun. Une personne qui ferait 5 A/R Lyon Grenoble par jour est un peu louche. Celle qui en fait qu'un seul non (pour le travail par exemple).

Par contre, parler de taxis et de Uber pour des longs trajets, ça me fait doucement rigoler tant on n'est pas dans la même case de transports...

Signaler Répondre

avatar
jy1 le 10/06/2014 à 08:11

Bah, il suffirait d'une bonne taxe supplémentaire......et tout irait bien d'un seul coup de baguette magique!
Que de faux-cul: ecologie, travail dissimulé, concurrence déloyale....... ils n'en ont rien a foutre de tout cela, ce qu'"ils" veulent, c'est taxer.............!!!

Signaler Répondre

avatar
uber utilisateur le 10/06/2014 à 02:20

ce sont tous les sites de covoiturage qu'il faut fermer et même toutes les associations qui proposent des activités comme l'autoconstruction sans rémunération certes mais quand un charpentier s'occupe du toi d'un plombier qui lui s'occupe de la plomberie du charpentier, ça s'appelle quoi ça exactement.

participation aux frais financiers ou participation réciproque, ça ne revient pas au même et que dire lors de matchs sportifs du fonctionnement des buvettes qui brassent de grosses sommes en liquide, on assimile cela à quoi ?.

Je pense qu'il faut légiférer pour mieux encadrer l'activité mais pas l'interdire. Elle est complémentaire aux activités de taxi dont le monopole n'est pas acceptable.

Signaler Répondre

avatar
1 homme libre le 26/05/2014 à 23:48
severine a écrit le 25/05/2014 à 20h15

ne parlez pas d'cologie . c'est du marketing ... il y a les taxis pour transporter des personnes et si vous partagez le taxi vous feriez des economies et surtout vous tes en scurit car avec le covoiturage on ne sait pas avec qui on peut tomber violeur, pervers... je prfre payer un peu plus un taxi et tre en vie.

toi tu vote FN vu ton comm et tu n'est jamasi sortie des sentier battu .... il faut arreter voter culture tf1 france 2 m6 ou on vous montre le pire tout le temp ...

Signaler Répondre

avatar
lyonnais a pied le 25/05/2014 à 20:50

mais de quel site on parle en fait?

Signaler Répondre

avatar
severine le 25/05/2014 à 20:15

ne parlez pas d'cologie . c'est du marketing ... il y a les taxis pour transporter des personnes et si vous partagez le taxi vous feriez des economies et surtout vous tes en scurit car avec le covoiturage on ne sait pas avec qui on peut tomber violeur, pervers... je prfre payer un peu plus un taxi et tre en vie.

Signaler Répondre

avatar
Pascal Wilder le 25/05/2014 à 12:53

Pour info en tant que président d'un syndicat de taxis j'ai demandé l'ouverture d'une information au procureur de la république de Lyon. De plus la semaine dernière une personne travaillant avec le système UBER POP a été arrêté par la brigade des professions réglementées. Cette personne n'étant pas déclaré pour une activité de "covoiturage" à titre onéreux va être convoqué au tribunal pour travail dissimulé, sa voiture a été mise ne fourrière en attendant le jugement.

Signaler Répondre

avatar
bonjourtristesse le 24/05/2014 à 17:19

Non mais sortir des bêtises pareil, on gagne pas tous 5000€ par moi en étant fonctionnaire..

Signaler Répondre

avatar
Pastèques le 24/05/2014 à 13:40
Greg a écrit le 23/05/2014 à 23h15

A partir de quel montant peut on etre considere comme hors la loi, ne peut on pas laisser aux passagers la liberte de moderer la cupidite des conducteurs.

Si un passager préfère payer 15€ pour un Lyon-Grenoble en voiture que prendre le train, c´est son problème. Ca reste toujours plus court que le train et moins cher que le taxi. Plus écolo aussi.

Signaler Répondre

avatar
berjalie le 24/05/2014 à 13:07

en faisant ça on pollue moins et on économise des sous alors il est où le blême quand des particuliers partagent et divisent les frais? surtout dans cette période d'austérité voulue par notre gouvernement.


On devrait attaquer l'état sur ce coup, encore du n'importe quoi!!!

Et qu'ils commencent à créer des parkings à la limite des villes car on ne sait plus où se garer en venant de l'isère et en voulant emprunter le métro (ce qui est encore écolo)

Signaler Répondre

avatar
MAX le 24/05/2014 à 09:45

Encore le lobby des taxis!

Signaler Répondre

avatar
Greg le 23/05/2014 à 23:15

A partir de quel montant peut on etre considere comme hors la loi, ne peut on pas laisser aux passagers la liberte de moderer la cupidite des conducteurs.

Signaler Répondre

avatar
zos le 23/05/2014 à 16:42

Frodon,
Je pense qu'il parle du site ou tu peux '"faire le taxi" qui viens de faire son apparition à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Frodon le 23/05/2014 à 15:31

Blablacar a mis en place un avertissement sur son site.
Mais dans les faits comment gérer ?
Je peux partager les coûts d´amortissement avec mes passagers, et c´est tout à fait normal.
Dans la mesure où ils sont prêts à payer, il n´y a rien de choquant.
La préfecture voudrait fermer le site ? Ce serait une belle boulette... profitable à la SNCF ou aux taxis et aux sociétés d´autoroute ainsi qu´aux compagnies pétrolières, mais nuisible pour l´environnement, le tourisme et la productivité des travailleurs par exemple.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.