Grève à la SNCF : le détail des perturbations ce vendredi dans la région Rhône-Alpes

Grève à la SNCF  : le détail des perturbations ce vendredi dans la région Rhône-Alpes
LyonMag

Troisième journée de grève ce vendredi à la SNCF, malgré des
négociations jeudi avec le secrétaire d’Etat aux Transports, mais qui
n’ont finalement rien donné.

Les syndicats de cheminots appellent même à durcir le mouvement. Côté trafic comptez 1 TGV sur 3 et le réseau TER sera aussi très perturbé avec plusieurs lignes touchées comme la Lyon-St Etienne, Lyon Ambérieu et Chambéry-Grenoble.

Le détail des lignes touchées en région :

-Grenoble - Bourgoin-Jallieu - Lyon

-Genève/Annecy - Grenoble - Valence

-St Gervais/Evian/Genève - Bellegarde - Lyon

-Annecy - Aix-les-Bains - Lyon

-(Marseille) - Avignon - Valence - Lyon

-(Le Puy) - Firminy - St Etienne - Lyon

-(Clermont) - Noirétable - Montbrison - St-Etienne

-Roanne - St-Etienne

-(Paray) - Lamure - Lozanne - Lyon Part-Dieu/Perrache

-Brignais - Lyon

-Sain-Bel - L'Arbresle - Tassin - Lyon

-(Clermont) - Roanne - Lyon

-(Dijon) - Mâcon - Lyon

-Mâcon - Bourg-en-Bresse - Ambérieu

-(St-Claude) - Oyonnax - Bourg - (Lyon)

-Bourg en Bresse - Lyon

-Bellegarde - Genève

-(Chambéry) - Culoz - Ambérieu - Lyon

-Evian - Annemasse - Genève-EV/Bellegarde

-Annecy - Annemasse - Genève

-St-Gervais - Genève

-Annecy - La Roche sur Foron - St-Gervais

-Annecy - Chambéry

-Chambéry - Culoz - Genève

-Bourg-St-Maurice - Chambéry - (Lyon)

-Modane - Chambéry - (Lyon)

- Chambéry - Lyon

-Grenoble - Chambéry

-Grenoble - Valence

-Grenoble - St André-le-Gaz

-Grenoble - Gap

-Gap - Die - Valence

-Saint-Gervais - Chamonix - Martigny

Les voyageurs sont invités à se renseigner sur les suppressions et les horaires des trains dans les gares sur le www.voyages-sncf.com ou www.ter-sncf.com. Un numéro est également à disposition ; il s'agit du 0 805 90 36 35.
Pour rappel les cheminots protestent contre la réforme ferroviaire qui doit être examinée les 17, 18 et 19 juin à l'Assemblée Nationale.



Mise à jour à 8h30 :
Les cheminots de Sud-Rail n'ont pas perdu de temps. Dès 8h ce vendredi matin, ils ont reconduit en AG le mouvement de grève à la SNCF. Une décision prise "face aux non-réponses du gouvernement jeudi". "Nous nous acheminons donc vers une reconduction massive de la grève pour la journée de samedi" dans la région prévient le syndicat.

Tags :

SNCF

cheminots

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
unAutreLyonnais le 13/06/2014 à 15:12

1 TGV sur 3 : ils font des heures supplémentaires? Il y en a plus que d'habitude...
Mais je pense qu'ils s'occupent d'acheter des fleurs et de faire une quête pour les familles de l'accident de Bretigny dont ils ne seraient pas si innocents que ça...
Merci la Confédération Générale des Terroristes...
Et bon courage à ces héros qui travaillent quand même malgré la pression des "camarades".

Signaler Répondre

avatar
libertad le 13/06/2014 à 14:15
Pharma a écrit le 13/06/2014 à 13h45

Le baclofene est remboursé maintenant, vous n'avez plus d'excuse pour écrire ce type de c....

attends le pire arrive avec RFF :) incapables de calculer correctement les largeurs de voie et des dettes à milliards qu'il faudra un jour combler, la vie est belle pour ces ingénieurs ingénieux grassement payés grâce à nous.

Eux ils font des erreurs ils ne sont pas virés alors que toi si !

Signaler Répondre

avatar
Pharma le 13/06/2014 à 13:45
sujetdephilo a écrit le 13/06/2014 à 13h14

sujet de philo du bac en scoop:comment et pourquoi un pays dit riche comme la France laisse depuis 40 ans une entreprise publique prendre en otage des milliers d'individus alors que des milliards sont dépensés chaque année pour la faire fonctionner

Le baclofene est remboursé maintenant, vous n'avez plus d'excuse pour écrire ce type de c....

Signaler Répondre

avatar
sujetdephilo le 13/06/2014 à 13:14

sujet de philo du bac en scoop:comment et pourquoi un pays dit riche comme la France laisse depuis 40 ans une entreprise publique prendre en otage des milliers d'individus alors que des milliards sont dépensés chaque année pour la faire fonctionner

Signaler Répondre

avatar
bebop le 13/06/2014 à 12:21

les avantages des uns sont payes par les autres qui helas qui ne les ont pas... il est loin le temps des locomotives

Signaler Répondre

avatar
malade le 13/06/2014 à 10:58
axlo a écrit le 13/06/2014 à 10h29

Les indigns de la grve hurlent sur les cheminots , vont la pche les jours d'lections et bloquent les trains lorsqu'un plan social les concernent !!!

les hallucinations peuvent se soigner...mais pas guérir

Signaler Répondre

avatar
axlo le 13/06/2014 à 10:29

Les indigns de la grve hurlent sur les cheminots , vont la pche les jours d'lections et bloquent les trains lorsqu'un plan social les concernent !!!

Signaler Répondre

avatar
cheminotolas le 13/06/2014 à 10:07

Une belle brochette de laches! Si j'ai pas une augmentation à la fin de l'année, je viens pas les embêter, pourquoi me prendre en otage mon seul week end de libre?????

Signaler Répondre

avatar
çasuffit! le 13/06/2014 à 09:48

si il y a un temps où les grèves des cheminots recevaient l'approbation d'un grande partie de la population qui la justifiait comme une grève par procuration,aujourd'hui une large majorité (plus de 80%...) savent qu'elles nuisent à l'économie du pays avec pour objet de contenter une
poignée de privilégiés:le gouvernement peu courageux jusqu'à présent devrait se sentir alors plus fort face à des gens irresponsables qui se moquent si les jeunes pourront ou pas passer le bac faute de transport

Signaler Répondre

avatar
axlo le 13/06/2014 à 09:21

Comme tout" bon" francais qui se respecte , le citoyen lambda se dchaine contre les grves des cheminots ....et bloque la circulation des trains le jour o une rforme le concerne !!!

Signaler Répondre

avatar
interdirelagrève? le 13/06/2014 à 08:52

les syndicats veulent conserver leurs acquis grassement payés par le contribuable.Quand on assume le fait de faire parti du secteur public avec la garantie d'emploi avantage en or lorsqu'il y a pénurie d'emploi avec 1000 individus qui perdent chaque jour son travail en France,il serait temps qu'un gouvernement ait le courage d'imposer une véritable continuité du service public obligation constitutionnelle en face des multitudes droits surtout dans les transports avec des grèves à répétition conduisant la prise d'otage d'usagers souvent de condition modeste n'ayant pas d'autres moyens de se déplacer:si ce n'est pas possible alors interdisons la grève pour abus nuisible .si la SNCF n'arrive pas à se moderniser il faudra prendre des mesures coercitives

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.