Le système d'autopartage Bluely n'est pas écologique !

Le système d'autopartage Bluely n'est pas écologique !
photo Lyonmag.com

Laisser sa voiture au garage et emprunter un véhicule électrique n'est pas forcément écologique...

Le jury de déontologie publicitaire a estimé ce jeudi que les véhicules électriques d'autopartage Bluely à Lyon et Autolib à Paris ne peuvent se prétendre du qualificatif "écologique" dans leurs publicités.

Selon le JDP, les publicités qui font la promotion du service d'autopartage se font sans le moindre élément de relativisation ou de comparaison : "Or, l'utilisation de ce service induit nécessairement certains effets négatifs sur l'environnement, notamment les pièces d'usure des véhicules utilisés et l'électricité nécessaire à leur rechargement, dont il n'est pas établi qu'elle serait intégralement issue de sources renouvelables".

Le véhicule électrique de Renault, Zoé, est également pointé du doigt pour les mêmes raisons.

Tags :

bluely

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
déontologie le 27/06/2014 à 17:08

Déontologie et publicité... c'est beau certains paradoxes....
Les mêmes qui autorisaient une pub pour voiture polluante qui se foutaient de la figure des écolos. (Une histoire de CO2 où il ne fallait plus respirer sinon, c'était polluer...
W.V.)

Signaler Répondre

avatar
visiteur le 27/06/2014 à 12:00

La SNCF a bien compris les dangers de l'électrique et va revenir aux locomotives à fuel et charbon. Ce sera plus sain !

Signaler Répondre

avatar
1lyonnais le 26/06/2014 à 22:32

Le jury de déontologie publicitaire a des actions chez total ??

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.