Immobilier à Lyon : les délais de vente s'allongent

Immobilier à Lyon : les délais de vente s'allongent

Une étude du réseau immobilier Orpi, relayée par Le Progrès, constate que les délais de vente d'un bien immobilier à Lyon s'allongent.

Un vendeur devra compter en moyenne 3 mois pour vendre son bien. Ce délai moyen varie en fonction du prix ou du type de bien à vendre. S'il présente trop d'inconvénients celui-ci se vendra plus lentement encore.

En temps de crise, l'offre de biens immobiliers est plus importante ce qui amplifie le stock disponible sur la ville de Lyon. Face à cette situation économique, les acheteurs ont le choix entre un grand nombre de biens, ils en visitent donc davantage. Ils prennent leur temps pour acheter et sont pus exigeants, ce qui allonge les délais de vente.

A noter que le prix du m2 par arrondissement reste constant et les prix sont relativement stables à Lyon.

Tags :

immobilier

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ludo le 20/08/2018 à 19:27

Est-ce que Orpi fait du LMNP (https://www.loi-lmnp.fr) ?

Signaler Répondre

avatar
BartL le 24/01/2018 à 20:11

La loi Pinel est reconduite jusqu'au 31 décembre 2022, la ville de Lyon va continuer à en bénéficier. (http://www.lefiscaliste.fr)

Signaler Répondre

avatar
Leonard le 15/07/2015 à 09:25

Il me semble que la loi Pinel produit des effets positifs sur la construction de logements respectueux des dernières normes. Investir à Lyon semble être une solution intéressante pour les contribuables qui souhaitent se constituer un patrimoine transmissible de qualité.
Les programmes éligibles à la loi Pinel à Lyon sont consultables sur http://www.valority.com/loipinel-lyon

Signaler Répondre

avatar
nathasha le 28/01/2015 à 12:47

plus de 3000 e le m2 dans certain quartier et dans d autre c est limite zone de guerre personne ne se risque a acheter , les vendeurs vendent a perte , je viens d acheter dans un quartier ou certes j ai payer cher mais j ai acheter ma sécurité ! et dans tout les cas l insécurité galopante fait le jeux des spéculateur de groupe immo qui rachète tout ,

Signaler Répondre

avatar
SophieM le 28/01/2015 à 12:34

La ville de Lyon est a présent passée en zone A de la loi pinel (http://loipinel.fr/zones-loi-pinel) ce qui permet aux investisseurs qui achètent dans le neuf de bénéficier de plafonds de ressources et de loyers réévalués.

Signaler Répondre

avatar
SEPTIKK le 10/10/2014 à 15:36

L'appart de ma chère maman à triplé de prix depuis 2000...
Mon salaire n'a, curieusement, pas connu le même destin.
Même si je dispose de l'apport nécessaire pour acheter, je ne m'engagerais pas dans un achat !

Signaler Répondre

avatar
Arnaques le 10/10/2014 à 15:06

Vivement que cette bulle finisse par eclater comme en Espagne.

Signaler Répondre

avatar
Non non non le 10/10/2014 à 12:12
Nicolas.jean a écrit le 10/10/2014 à 10h59

C’est la loi de l’offre et de la demande. Il y a plus d’offre que de demande, donc les délais de vente s’allongent, c’est normal! ( cf : http://www.immobilier-danger.com/Il-y-a-plus-de-vendeurs-que-d-698.html )
Le mieux à faire, c’est d’acheter un logement neuf avec les dispositifs qui sont mis à notre disposition par le gouvernement ( http://www.la-loi-pinel.com/le-dispositif-pinel/ )

Le neuf est la plus grosse arnaque, vous allez payer une FORTUNE pour les équipements BBC avec l'obligation de 20% de logement social dans l'immeuble. ne tombez pas dans ce piège.

Signaler Répondre

avatar
Nicolas.jean le 10/10/2014 à 10:59

C’est la loi de l’offre et de la demande. Il y a plus d’offre que de demande, donc les délais de vente s’allongent, c’est normal! ( cf : http://www.immobilier-danger.com/Il-y-a-plus-de-vendeurs-que-d-698.html )
Le mieux à faire, c’est d’acheter un logement neuf avec les dispositifs qui sont mis à notre disposition par le gouvernement ( http://www.la-loi-pinel.com/le-dispositif-pinel/ )

Signaler Répondre

avatar
Ah mais non! le 18/07/2014 à 19:17

Mais puisqu'on vous dit qu'il n'y a pas de bulle dans l'immobilier!

Signaler Répondre

avatar
Electeur le 18/07/2014 à 18:11

Les prix sont stables mais les primos accédants n'ont plus les moyens d'acheter et ce ne sont pas les banques qui vont débloquer la situation.
Messieurs les vendeurs il va falloir vous résoudre à baisser vos prix ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.