Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Municipales : Mercier défie Bayrou

Christophe Geourjon

Le leader du Modem a confirmé qu’il tenait à ce que son parti présente une liste autonome à Lyon aux municipales. Mais Christophe Geourjon, tête de liste Modem soutenue par Michel Mercier, vient d’annoncer qu’il allait discuter avec l’UMP Dominique Perben et le maire PS Gérard Collomb avant même le premier tour.

“L’indépendance n’est pas l’isolement.” C’est par cet argument que Christophe Geourjon justifie, dans une lettre qu’il vient d’adresser aux militants, sa décision d’étudier l’hypothèse d’une fusion du Modem avec la droite ou la gauche dès le premier tour des élections municipales. Et il le dit sans ambiguïté en expliquant que “deux voies” s’offrent à lui : conduire une liste autonome aux élections municipales et “ouvrir officiellement des discussions avec les deux listes favorites”. Une lettre sans doute inspirée par Michel Mercier, qui consttitue une véritable provocation vis à vis de François Bayrou qui veut au contraire une liste autonome à Lyon.
En effet, les militants favorables à l’indépendance soupçonnent depuis plusieurs mois Michel Mercier de préparer en coulisse un ralliement du Modem lyonnais à Perben aux élections municipales. Son objectif : obtenir en retour le soutien de l’UMP pour conserver sa présidence du conseil général. En novembre, il a d’ailleurs écarté le sociologue et écrivain Azouz Begag jugé trop indépendant pour imposer comme tête de liste Christophe Geourjon, délégué départemental du Modem. Un inconnu dont la désignation a fait chuter de façon spectaculaire le Modem dans les sondages puisqu’une éventuelle liste centriste est aujourd’hui créditée de 7% seulement contre 13% pour Azouz Begag..
Des soupçons confirmés par le Figaro qui, ce week-end, annonçait un accord Perben-Mercier avant lundi 28 janvier. En fait, Perben qui présentait lundi soir là ses voeux à l’Espace Tête d’Or, comptait faire un coup d’éclat en annonçant le ralliement du Modem. Mais il a du renoncer car Mercier aurait exigé du temps.

“Mise en scène”
Mais pour certains militants centristes, ce n’est que partie remise. Mercier aurait en fait expliqué à Geourjon qu’un accord trop précipité avec Perben allait confirmer toutes les accusations lancées contre lui de “rouler pour Sarkozy”. D’autant plus que le président de la République lui aurait aussi promis un poste dans le gouvernement à l’occasion d’un prochain remaniement ministériel justement repoussé après les élections municipales. Mais l’ouverture des discussions avec Perben et Collomb ne serait qu’une “mise en scène” pour justifier ce ralliement.
Mais une bonne partie des militants centristes refusent une alliance avec un Perben associé à la droite dure, notamment les millonistes et les partisans de Philippe de Villiers. Alors que d’autres préparent des ralliements individuels en négociant directement avec Perben ou Collomb. Bref, le Modem à Lyon est au bord de l’explosion.
Du coup, certains militants partisans de l’indépendance préparent la contre-offensive. Plusieurs réunions se sont tenues ces dernières semaines pour lancer une liste vraiment indépendante au premier tour avec le soutien de François Bayrou, qui est bien conscient que son “ami” Mercier lui prépare un mauvais coup.



Tags : Modem | mercier | bayrou | geourjon |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.