Rail fissuré en Rhône-Alpes : la CGT dénonce le manque de réaction de la SNCF

Rail fissuré en Rhône-Alpes : la CGT dénonce le manque de réaction de la SNCF
DR CGT

Cette semaine, la CGT du Rhône se fait l'écho d'une découverte qui remonte déjà à février dernier.

Des agents SNCF avaient remarqué une importante fissure sur un coeur d'aiguille à proximité de la gare de Pierrelatte dans la Drôme. "Immédiatement alertée, puis relancée par les élus du personnel CGT en CHSCT et en Comité d'entreprise jusqu'au mois de juillet 2014, la Direction SNCF ne réagit pas ! Les trains roulent pourtant à 200 km/h sur cette voie ! La Direction SNCF considère que le problème n'est pas grave et programme une intervention au mieux pour le mois de novembre 2014 !", s'emporte le syndicat dans un communiqué.

Le parallèle avec la catastrophe de Brétigny-sur-Orge est rapidement fait. "Comme on ne pouvait pas prévoir le retournement d'une éclisse à cause de l'absence d'un boulon à Bretigny, on ne peut pas prévoir les faits exceptionnels qui provoqueront la prochaine catastrophe. Ce qu'on peut prévoir en revanche, c'est qu'une multiplication des anomalies crée un environnement à risques".

X

Tags :

SNCF

rail

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.