Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Noir dénonce l’accord Perben-Millon

Michel Noir dénonce l’accord passé entre Dominique Perben, le candidat UMP aux élections municipales à Lyon, et les millonistes.

Dans une interview publiée dans le Progrès de ce vendredi 8 février, l’ancien maire de Lyon met en cause “la trop grande importance qu’il a donnée à l’accord avec les millonistes en disant que c’est l’événement politique de la décennie” alors que “les millonistes sans Millon peuvent apporter quelques centaines de voix supplémentaires dans les 2ème et 6ème arrondissements”. Des arrondissements qui sont acquis à la droite. Et il conclut : “l’avantage électoral est donc faible”. Mais Noir s’interroge également sur le sens de cette alliance :“Pourquoi une telle place accordée à des gens qui refusent de voter des subventions à la Licra ou à Hippocampe qui luttent contre le négationnisme ? Ça me pose un vrai problème. Je n’accepterai jamais d’être sur une liste avec ces gens-là. C’est une question d’éthique”. Et Noir insiste : “Lyon est une ville qui a des valeurs et un devoir de mémoire (...) Lyon est une ville qui se gagne au centre”. De plus, l’ancien maire de Lyon rend un hommage indirect à son successeur Gérard Collomb estimant que sur “certains aspects”, son bilan est “très bien”. Tout en estimant que les chances de succès de Dominique Perben sont minces car il a constitué des listes de “droite droitière”. Une interview qui risque de peser lourd dans cette campagne en relançant les divisions à droite. Et en affaiblissant encore le candidat UMP déjà au plus bas dans les sondages.



Tags : perben | millon | Noir | Politique |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.