Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Azedine Haffar - LyonMag

Azedine Haffar : “Je ne vois pas pourquoi la 1ère circonscription du Rhône ne serait pas PRG en 2017”

Azedine Haffar - LyonMag

Azedine Haffar est l'invité de Ca Jazz à Lyon ce jeudi. Le président de la fédération du Rhône du PRG est revenu sur les tensions apaisées entre son parti et le PS.

Il a évoqué le contrat de gouvernement passé entre le PRG et le PS, les garanties obtenues, la volonté de certains radicaux d’évincer Thierry Braillard, ses relations avec le PS du Rhône et le cas de la 1ère circonscription du Rhône, où Braillard pourrait avoir face à lui une candidature socialiste dissidente.

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com



Tags : ça jazz à lyon | PRG |

Commentaires 4

Déposé le 24/10/2014 à 07h05  
Par air Citer

qui c'est ????

Déposé le 23/10/2014 à 10h04  
Par tine Citer

ben en voyant pratiquer et se comporter le père braillard, ça ne donne pas du tout envie de poser son vote pour ces gens là qui n'ont qu'un souci : celui de conserver leurs postes en cumul, et leurs avantages sur le dos de leurs concitoyens

Déposé le 23/10/2014 à 09h51  
Par richard Citer

"Thierry Braillard apporte son travail en tant que député et maintenant ministre"

Il a fait quoi en tant que ministre à part soutenir le gouvernement actuel et donc soutenir François Hollande ?

En tant que ministre... pardon secrétaire d'état au sport, il a donc été soutenir les bleus au Brésil...

Vous inquiétez pas 2017 arrive et Monsieur Braillard va payer son soutien à François Hollande...

Déposé le 23/10/2014 à 09h32  
Par ah bon Citer

Il est PRG lui maintenant ???

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.