30 ans de prison pour le coiffeur assassin

Olivier Paris a été condamné jeudi à 30 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Lyon pour l'assassinat en octobre 2003 à Chassieu d'une amie de collège. "Une peine extrêmement lourde", a commenté son avocat, Hervé Guyenard, en ajoutant que son client était "accablé". Alors que l'avocat de la famille de la victime, Yves Sauvayre, a qualifié la condamnation de "sérieuse et sévère" mais "assez bien adaptée à la situation".
Le 16 octobre 2003, les gendarmes avaient découvert le corps de Vanessa Vaudey, 30 ans, dans son appartement en partie détruit par le feu. Mais sur place, les enquêteurs avaient retrouvé des flacons contenant de l'hydrocarbure, exclusivement réservés aux coiffeurs professionnels, ainsi qu'un bouquet de fleurs, qui leur avait permis d'identifier Olivier Paris, grâce au portrait robot établi par la fleuriste. A 35 ans, ce coiffeur s'était disputé le jour du drame avec Vanessa Vaudey, une amie de collège qu'il avait rencontrée par hasard quelques mois plus tôt. L'autopsie avait révélé que la victime était morte par strangulation et relevé la présence d'hématomes, ce qui laissait supposer qu'elle avait reçu des coups violents. Olivier Paris avait ensuite tenté de dissimuler le meurtre en mettant le feu à son domicile et en effectuant des retraits avec sa carte bleue.

Tags :

meurtre

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.