Renault Trucks : un salarié victime d'insultes racistes ?

Renault Trucks : un salarié victime d'insultes racistes ?

Le syndicat CGT de l'usine Pont et Essieux de Renault-Trucks à Saint-Priest dénonce dans un communiqué les moqueries humiliantes et racistes dont aurait été victime un salarié.

Au mois de novembre, le salarié en question serait intervenu sur la cadence d'une ligne de l'usine. Un chef lui aurait ensuite demandé de s'écarter avant de mimer dans son dos la gestuelle d'un singe en poussant des cris d'animal selon plusieurs témoins. Le salarié en question se trouve être d'origine Comorienne.

Alerté, le syndicat a demandé des excuses publiques. Les représentants ont été reçus par le directeur du l'usine mais le salarié fait tout de même l'objet d'une sanction. Notamment pour avoir perturbé la ligne lors de son intervention, non respect des consignes de sécurité et diffamation envers son supérieur hiérarchique.

La CGT a réaffirmé sa colère face à la discrimination et aux injures raciales. Nous n'avons pas réussi à joindre la direction qui n'a pas pu nous donner sa version des faits.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
voireuil le 29/11/2014 à 19:10

La CGT... rien que ce sigle et l'actualité qui règne autour permet de douter de la totale véracité des faits rapportés!

Signaler Répondre

avatar
Vaussieux le 29/11/2014 à 18:52

C'est bizarre comment la realité se transforme sous la plume d'un journaliste. A moins que la conférence de rédaction a imposé un angle a priori.

Signaler Répondre

avatar
Marketing de gauchistes le 28/11/2014 à 18:03
Du grand journalisme ... a écrit le 28/11/2014 à 17h54

Franchement les journalistes n'ont que cela à faire.
De partout, les salariés sont moqués ! voir plus.
Et alors, c'est comme ça.
Si vous êtes petites, vieille, grosse, ou différentes des autres, on se moque de vous. Pas grave, laissez faire, la roue tourne un jour ce sera eux.
Mais franchement, les gens ont d'autres soucis, que de lire de telles inepties.
merci

Oui... mais il n'aura échappé à pas grand monde que sortir une telle affaire, si affaire, la veille du colloque du FN, c'est marketing.
Les gauchistes et leur marketing on le sent à 10 km à la ronde maintenant.

Signaler Répondre

avatar
Du grand journalisme ... le 28/11/2014 à 17:54

Franchement les journalistes n'ont que cela à faire.
De partout, les salariés sont moqués ! voir plus.
Et alors, c'est comme ça.
Si vous êtes petites, vieille, grosse, ou différentes des autres, on se moque de vous. Pas grave, laissez faire, la roue tourne un jour ce sera eux.
Mais franchement, les gens ont d'autres soucis, que de lire de telles inepties.
merci

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.