Renault Trucks : un accord de solidarité entre les salariés pour une meilleure rémunération

Renault Trucks : un accord de solidarité entre les salariés pour une meilleure rémunération
DR

Ce mardi, la CFE-CGC de Renault Trucks a annoncé la signature d’un accord de solidarité entre les salariés.

Ainsi, les cadres en chômage partiel ont accepté de baisser leur rémunération nette, passant de 100% à 92%. Cela permet aux ouvriers et techniciens, eux-aussi en chômage partiel, de voir leur salaire net augmenter, passant de 84% à 92%. "Un complément de financement de l’entreprise permet d’assurer l’équilibre du dispositif", précise le syndicat, qui se félicite de voir également le maintien des augmentations individuelles de salaires et le versement de la prime d’intéressement en juin grâce à cet accord.


Sur la base du volontariat, il est possible, pour tous les 7500 salariés de Renault Trucks au chômage partiel, de donner 1,6 jours pour 20 jours chômés à l’entreprise afin de conserver l’intégralité de la rémunération.


"L’entreprise a fait des concessions indéniables dans cet accord mais la CFE-CGC pense qu’elle aurait pu aller plus loin. La solidarité, principalement réalisée par les cadres, participe grandement à augmenter le salaire des ouvriers et des techniciens en activité partielle", conclut le syndicat dans un communiqué.

X
11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Elo1407 le 08/05/2020 à 12:28

Pourquoi les cadres en chômage partiel touchaient 100% ?

Signaler Répondre

avatar
Ag le 28/04/2020 à 11:51

Blabla, ce sont encore les salaries qui se débrouillent entre eux....tu parles d une solution...prendre à Paul pour donner à Jacques....la solution c est que les dirigeants tapent dans les dividendes et reversent aux salariés qui sont à 84 %...

Signaler Répondre

avatar
@Sakura le 16/04/2020 à 15:57
Blou a écrit le 16/04/2020 à 09h21

La cgt à signé l'accord

Et vlan, dans les dents Sakura !

Signaler Répondre

avatar
Blou le 16/04/2020 à 09:21
Sakura a écrit le 14/04/2020 à 17h57

Comme quoi sans la cgt, des entreprises arrivent à trouver des solutions

La cgt à signé l'accord

Signaler Répondre

avatar
mécontent le 15/04/2020 à 13:48

et les actionnaires ou en et leur solidarité envers les employé(e)e de l'entreprise n'oublions pas les efforts qu 'ils fournissent tout au long de l'année afin de leurs fournir des plus valus non négligeable ce n' est pas la faute au personnelle de la situation que nous vivons (EN VOTRE ÂME ET CONSCIENCE LES DIRIGEANTS )

Signaler Répondre

avatar
Tigre69100 le 15/04/2020 à 12:54

Merci à tous les cadres de notre entreprise

Signaler Répondre

avatar
mdr69 le 14/04/2020 à 19:35

Quant aux intérimaires ils sont au chômage 100% et ça risque de durer plus de 1 an et comme en général les cadres qui recrutent considère qu'au bout de 6 mois vous êtes déqualifié, cause crise ou pas, bah vous êtes partis pour au moins 2 ans de chômage.

Signaler Répondre

avatar
Mikoto le 14/04/2020 à 19:29

Un grand bravo à tous ces cadres

Signaler Répondre

avatar
Sakura le 14/04/2020 à 17:57

Comme quoi sans la cgt, des entreprises arrivent à trouver des solutions

Signaler Répondre

avatar
sens le 14/04/2020 à 17:38

cela fait consensus et surtout sens !
le plus dur reste a venir pour l'ensemble des franccais avec une dette qui sera démesuré apres le coronavirus

Signaler Répondre

avatar
Le golois RLP le 14/04/2020 à 17:30

Un grand merci aux cadres de notre entreprise pour cette solidarité et merci à notre employeur pour le reste, une entreprise solidaire c'est une entreprise qui perdure dans le temps et qui gagne

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.