Renault Trucks Lyon : "la réorganisation brutale" dénoncée par la CGT

Renault Trucks Lyon : "la réorganisation brutale" dénoncée par la CGT

Les syndicats CGT et UGICT-CGT ont dénoncé lundi "la réorganisation brutale" prévue chez Volvo Renault Trucks.

Ils se basent sur le CHSCT extraordinaire organisé vendredi et où ils ont appris que le service commercial AME (Africa, Middle East) basé à Paris et à Saint-Priest disparaîtrait. Une soixantaine de postes sont concernés et seraient délocalisés en Suède, au Maroc et en Turquie.

Les syndicats sont atterrés, "d'autant plus que le service avait atteint ses objectifs avec brio". La CGT et l'UGICT-CGT précisent également que Volvo a annoncé qu'il verserait plus de 600 millions d'euros de dividendes aux actionnaires.

La direction de Volvo a tempéré les craintes des syndicats, précisant qu'aucune suppressions de postes n'était annoncées "à ce stade".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
richard le 04/03/2015 à 19:32

A toujours ne voir que la rentabilité.... des actionnaires,
voilà ce qui arrive.333

Signaler Répondre

avatar
nad0069 le 24/02/2015 à 16:31

Malheureusement toute ces usine vont allez s'installer en Pologne Roumanie ou autres Profit profit profit

Signaler Répondre

avatar
Robert le 24/02/2015 à 09:44

Tel un arbre que l'on élague, cette belle entreprise est amenée à disparaitre.

La stratégie du groupe volvo est très claire, si on prend du recul.

Voila ce qui arrive, quand une entreprise étrangère grignote, tel un virus, l'intérieur d'une entreprise.
Courage aux salariés et à ceux des prestataires de services, je suis de tout cœur avec eux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.