De jeunes Lyonnais en difficulté bientôt logés dans des containers maritimes recyclés

De jeunes Lyonnais en difficulté bientôt logés dans des containers maritimes recyclés
DR Habitat et Humanisme

D'ici le 1er juin, neuf logements de 26 à 46m² verront le jour rue de la Varille, dans le 7e arrondissement de Lyon.

Particularité : ils seront construits dans des containers maritimes recyclés. Une initiative de l'association Habitat et Humanisme nommée "Passerelle, le lien vers l'autonomie".
Aménagés comme des appartements traditionnels, ces studios sont destinés prioritairement aux jeunes de moins de 30 ans en situation précaire ou en difficulté temporaire.
Le locataire ne pourra pas rester plus de 18 mois, le temps de se remettre le pied à l'étrier. "Cette appellation n'est pas anodine, explique Jean-Stéphan Grabowski, le directeur général d'Habitat et Humanisme. Passerelle c'est l'idée 'd'aller vers', de remettre debout ou en tout cas d'aider des jeunes en difficulté".

Ce projet de 520 000 euros, a été financé en partie par la métropole de Lyon, la ville de Lyon et le Conseil Régional. Habitat et Humanisme a également lancé un appel aux dons via la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank. L'objectif étant d'atteindre 27 330 euros de dons. Pour le moment seulement 10 440 euros ont été récoltés.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
india le 12/03/2015 à 08:55

et que du bonheur

Signaler Répondre

avatar
india le 12/03/2015 à 08:54

c est tous pourle toit

Signaler Répondre

avatar
blutch le 11/03/2015 à 21:01
richard a écrit le 10/03/2015 à 10h46

On dirait une idée du programme du candidat Michel Havard lors des dernières élections municipales ! C'est fou ça !

Vous pensez qu'il faut combien de temps pour faire sortir une opération, même de 9 logements en container ? acquisition foncière, montage financier, études techniques, permis de construire et purge des recours... Si vous croyez qu'Habitat et Humanisme a attendu les municipales de 2014 pour pomper une idée qui a une dizaine d'années...

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 10/03/2015 à 13:00

Ca n'a rien de nouveau
Déjà pratiqué en Hollande et même à Paris (logements étudiants)
Et quelques déboires avec l'acoustique et la ventilation. C'est du métal, alors le son se propage bien et l'humidité s'y condense bien aussi
Maintenant, du logement bas de gamme et pas cher pour des gens pauvres, ça se comprend bien
La priorité c'est déjà d'avoir un toit non ?

Signaler Répondre

avatar
ahbon le 10/03/2015 à 11:38
richard a écrit le 10/03/2015 à 10h46

On dirait une idée du programme du candidat Michel Havard lors des dernières élections municipales ! C'est fou ça !

havard avait donc un projet ?

Signaler Répondre

avatar
Je demande le 10/03/2015 à 10:57

Et combien les locataires paieront-ils pour y loger ?

Signaler Répondre

avatar
IRO le 10/03/2015 à 10:51

Les oeuvres d'art elles, ont à lyon droit à un écrin d'une valeur d'un milliard d'euros ...

Signaler Répondre

avatar
richard le 10/03/2015 à 10:46

On dirait une idée du programme du candidat Michel Havard lors des dernières élections municipales ! C'est fou ça !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.