A Lyon, les étudiants s’engagent aux côtés des mal-logés

A Lyon, les étudiants s’engagent aux côtés des mal-logés
Bernard Devert, président et fondateur d’Habitat et Humanisme - lyonmag

Pour la vingtième année, Habitat et Humanisme propose aux étudiants
lyonnais de rejoindre l’association "Une clé pour les mal-logés" afin
de mobiliser  le grand public sur le mal logement. Une alternative
intelligente et solidaire au bizutage.

L’opération mobilise cette année 30 établissements scolaires et notamment l’IUT de Lyon 1 Tech de Co et l’IDRAC : "De nombreux  établissements rejoignent le mouvement car ils souhaitent sensibiliser leurs élèves au mal-logement et diffuser des valeurs de solidarité dans l’enseignement de leurs étudiants", explique Bernard Devert, président et fondateur d’Habitat et Humanisme.

Pendant deux mois, de septembre à octobre, à l’occasion de la rentrée scolaire, les jeunes sillonnent les rues et proposent aux Lyonnais des porte-clés ou des sacs pour une valeur de deux euros seulement. De quoi rassembler des dons afin de rénover ou d’équiper les logements de familles en difficulté. Cette année à l’occasion des 20 ans de l’association étudiants récolteront des dons pour financer la rénovation d’un appartement situé dans le 7e arrondissement de Lyon pour loger des jeunes aux revenus modestes.

L’année dernière la quinzaine d’établissements participant à cette opération a même récolté 25 000 euros. Ils ont ainsi pu financer une partie du mobilier d’une pension de famille située rue Barbaran : "Cette année, la population soumise au mal-logement a considérablement augmenté et touche de plus en plus souvent les jeunes. Même si 25 000 euros est une importante somme d’argent, on espère que les nombreux partenariats qu’on a obtenu cette année permettront  de récolter beaucoup plus d’argent", conclut le père Devert .

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.