Jacques de Chilly quitterait l'Aderly pour la Métropole de Lyon

Jacques de Chilly quitterait l'Aderly pour la Métropole de Lyon
Jacques de Chilly - LyonMag

Le jeu de chaises musicales printanier se poursuit.

Selon Acteurs de l'Economie, Jacques de Chilly quitterait l'Aderly (Agence pour le développement économique de l'agglomération lyonnaise) où il occupe le poste de directeur exécutif. Il rejoindrait dans la foulée la Métropole de Lyon où un poste de directeur général adjoint en charge de l'Economie et de l'International a été façonné pour lui.

L'Aderly, qui estime avoir favorisé l'implantation de 1500 entreprises dans l'agglomération lyonnaise depuis 1974, doit désormais se trouver un nouveau dirigeant. Ce dernier, dont la candidature sera étudiée par Gérard Collomb et le président de la CCI de Lyon Emmanuel Imberton, devra notamment négocier l'arrivée depuis le 19 mars du territoire de Saint-Etienne dans ses compétences.

Tags :

aderly

de chilly

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
MTRPL le 13/04/2015 à 11:08

Encore et encore l'utilisation de l'argent public façon Mr Collomb, Manipulations, Dissimulations, Favoritismes,
des voyages et encore des voyages à l'international aux frais du contribuable avec une équipe de protégés sans compétences réelles, sans professionnalisme qui ne rapportent rien à Lyon, Citoyens lyonnais réagissez c'est votre argent, c'est inadmissible que Mr Collomb utilise l'argent public à de telles fins alors qu'il vous maltraite et maltraite des agents de l'ex Grand Lyon et du Département.

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 09/04/2015 à 12:43

Aderly, des millions d'euros d'argent public pour aider à implanter 3 entreprises par mois en moyenne dans l'agglomération lyonnaise.
Sacré valeur aoutée pour la Collectivité.

Signaler Répondre

avatar
Et encore un ! le 09/04/2015 à 11:24

Encore un planqué qui partira avec une retraite royale.
Et après nos pauvres petits retraités vivent avec de moins en moins de revenu.
Les charges augmentent, les impôts locaux augmentent, certains retraités se "retrouvent" imposables suite à la suppression de la demi part de veuvage.
Merci à vous tous nos élus, que ce soit au gouvernement ou la Métropole.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.