Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Lyon attractive pour les entreprises, pas pour les sièges sociaux

LyonMag

Jeudi, l'Aderly, l'agence chargée du développement économique de la région lyonnaise, dévoilait les chiffres des implantations d'entreprises en 2014.

Elles ont augmenté de 4% par rapport à 2013 avec 85 nouvelles entreprises qui se sont installées à Lyon et ses environs, créant potentiellement 2000 emplois sur trois ans. Mieux encore, Lyon a "battu" certaines concurrentes européennes pour arriver à ce résultat.

Avec une hausse consécutive pour la troisième année, l'Aderly, qui s'occupera bientôt également de Saint-Etienne, était forcément ravie de son bilan qui permet à Lyon de figurer dans différents classements d'attractivité de la presse internationale comme le Financial Times.

Mais l'attractivité a ses limites. Jacques de Chilly, directeur de l'Aderly, a admis que les implantations d'entreprises étrangères avaient chuté. Sur les 85 nouveaux arrivants de 2014, 40% n'étaient pas français, contre 60% en 2013. "On assiste depuis plusieurs années à une érosion des investissements étrangers en Europe. Lyon était à contre-courant jusque-là mais a finalement été rattrapé par la tendance", a précisé le directeur de l'Aderly.
Autre regret pour l'Aderly, l'incapacité reconnue de Lyon à attirer des sièges sociaux. La Métropole doit souvent se contenter de sièges régionaux.



Tags : aderly | entreprises |

Commentaires 5

Déposé le 31/01/2015 à 21h05   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par gilo Citer

Le problème est de savoir jusqu'à quant les salariés et cadres des sièges sociaux parisien accepteront ils de subir la pression de l'immobilier parisien qui les poussent à vivre dans des citées dortoir en grande banlieue parisienne avec à la clés des heures de transports au quotidien au détriment de la qualité de vie Finalement c'est l'homme au service du capital et cher à canon des grands groupes du Cac 40

Déposé le 30/01/2015 à 17h20  
Par philenice Citer

Tant qu'il n'y a pas de liaisons internationales, il n'y a aucune chance d'avoir des sièges sociaux.

Or ce n'est pas l'intérêt d' ADP, ni d'Air France de favoriser des arrivées intercontinentales sur la province.
Or ADP et Air France c 'est la Caisse des Dépots, donc l'état.
Or l'état c'est le Jacobinisme, et la théorie :
“ si on concentre les intelligences on développe des super intelligences qui pensent le bonheur des autres“

Déposé le 30/01/2015 à 15h36  
Par Nostromo Citer

Ce n'est pas vraiment surprenant
Malgré tous les efforts de décentralisation, rien n'y fait. Paris est le centre de décision incontournable
Avec par exemple des aéroports pour aller et venir de partout (pas comme St Ex d'où on ne va pas bien loin)
Ce n'est pas anormal non plus que chaque pays européen n'ait finalement qu'un unique grand centre de décision
Enfin, il faut voir le carnaval à Lyon lorsqu'on essaie d'organiser une très gros évènement... Ca dit tout de la capacité réelle de notre ville

Déposé le 30/01/2015 à 12h58  
Par Entrepris Citer

Le rôle de l Aderly est nul

Déposé le 30/01/2015 à 09h26  
Par rester lyonnais ? Citer

".... La Métropole doit souvent se contenter de sièges régionaux... à défaut des sièges sociaux": ce qui est un réel pb quand on est cadre sup, en particulier dans le tertiaire: au delà de certains postes, il faut accepter de "monter" à Paris - ou limiter son évolution de carrière. Donc un choix à faire entre qualité de vie / et évolution pro. Situation qui n'est pas nouvelle. nb: c'est moins vrai dans le secteur industriel.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.