D’après la CCI Lyon Métropole, 69% des entreprises ont recours au chômage partiel

D’après la CCI Lyon Métropole, 69% des entreprises ont recours au chômage partiel
Un ouvrier sur un chantier de Lyon - LyonMag

En pleine crise de coronavirus, la CCI Lyon Métropole avait lancé mercredi dernier une structure d’aide aux entreprises de la région

Quelques jours après, la Chambre de commerce et d'industrie a fait un premier bilan après des contacts téléphoniques avec "plus de 1500 chefs d’entreprises entre 1 et 50 salariés, appelés par les conseillers et experts de la CCI, mobilisés pour leur proposer une assistance et les orienter vers les dispositifs adaptés".  

Selon la CCI, plus de la moitié des entreprises ne sont pas à l’arrêt (57,6%) mais le niveau de production est en-dessous de 70% pour près des deux tiers (61,5%). Plus inquiétant, un quart des entreprises a même un niveau de production en dessous de 20%. En cause, la plupart du temps, la baisse des commandes et des ventes, la rupture d’approvisionnement en matières premières et les difficultés de livraison clients.

Concernant la présence physique des employés de la région, "69 % des entreprises ayant répondu à notre appel téléphonique ont recours au chômage partiel, 43,7% ont mis en place une procédure de télétravail et 20,6% enregistrent des absences pour garde d’enfants". Il y a, au total, 20% des entreprises qui déclarent avoir encore des équipes présentes physiquement d’après ce premier bilan publié un peu plus de quinze jours après le début du confinement.  

Pour gérer au mieux des prochaines semaines qui seront "décisives", les entreprises demandent "une collaboration accrue de la part des banques et des assurances " et en particulier des reports ou étalements d’échéances sociales et fiscales.

L’objectif de la CCI est aujourd'hui "de contacter 50 000 chefs d’entreprises dans les jours et semaines qui viennent, afin d’apporter soutien, accompagnement et orientation aux entrepreneurs de son territoire, surtout les plus petites entreprises".

X
15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Error 404 le 03/04/2020 à 11:29

Pour info, mon entreprise qui n'a aucun problème financier et qui a du travail (quelle chance) met en place une baisse d'activité bidon de 50% pour faire payer l'état
Comment ?
En nous imposant 10 jours de congés sur le mois d'avril
J'envisage de les dénoncer tellement je suis dégoûté par ce comportement de vampire

Signaler Répondre

avatar
MAX le 01/04/2020 à 09:15
Pas content4 a écrit le 01/04/2020 à 01h27

C'est drôle comment il y a 1 mois beaucoup de gens crachés encore sur les chômeurs. Des fainéants !
Et la réforme du chômage, inhumaine mais personne ne s'est battu pour la faire annuler ..
Bah oui le chômage ça concerne les autres.
Macron a réformer pour faciliter les licenciements et à plafonner les prudhommes.
Il ne manquait plus qu'une bonne excuse pour licencier en masse et avec très peu d'indemnités.
"Coronavirus, entreprise au bord de la faillite, récession"
Les patrons seront encore les grands gagnants comme en 2008

Et vous pensez que les français vont pouvoir continuer pendant des années à vivre comme des assistés?

Signaler Répondre

avatar
pp le 01/04/2020 à 06:59

Allez en bourse ca va etre juteux!

Signaler Répondre

avatar
Pas content4 le 01/04/2020 à 01:27

C'est drôle comment il y a 1 mois beaucoup de gens crachés encore sur les chômeurs. Des fainéants !
Et la réforme du chômage, inhumaine mais personne ne s'est battu pour la faire annuler ..
Bah oui le chômage ça concerne les autres.
Macron a réformer pour faciliter les licenciements et à plafonner les prudhommes.
Il ne manquait plus qu'une bonne excuse pour licencier en masse et avec très peu d'indemnités.
"Coronavirus, entreprise au bord de la faillite, récession"
Les patrons seront encore les grands gagnants comme en 2008

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 01/04/2020 à 00:14
Salut les Esclaves !! a écrit le 31/03/2020 à 17h23

Pour les petites et moyennes entreprises, c’est certain . Les multinationales se partageront les 330 milliards offert en cadeau par l’Europe ,mdr. Ce covid n’est pas arrivé par HASARD. Les peuples et les classes moyennes vont comprendre BIENTÔT avec la distribution de masques ,de tests et produits hydroalcooliques les effets positifs de ce virus pour le grand MEDEF. Finit , les 35 h, les congés payés, lés emplois bien rémunérés, beaucoup iront bosser pour une bouchée de pains ,en voyant la BOURSE s’envoler à la hausse x dix, mdr.

macron a causé le covid19 et j'ai vu sur facebook que c'était brigitte qui avait rapporté la grippe espagnole en 18 ! il n'y a pas de fumée sans feu ils essaient de nous faire croire que la terre est ronde alors que si elle l'était le virus n'aurait jamais trouvé sa route jusqu'en lombardie...

Signaler Répondre

avatar
anonyme du jour le 01/04/2020 à 00:13
faillites a écrit le 31/03/2020 à 17h21

Et qui va payer les pertes d’exploitation ? C’est Macron qui a mis la France en faillite en seulement 3 ans !!

je ne l'apprécie guère, mais de la à lui mettre le virus sur le dos...

Signaler Répondre

avatar
Oups le 31/03/2020 à 23:51

Si la crise dure jusqu’à septembre. On va compter les faillites à la pelles.
Et les chômeurs aussi. Ça rappellera 1929.

Signaler Répondre

avatar
souffle le 31/03/2020 à 19:27
Salut les Esclaves !! a écrit le 31/03/2020 à 17h23

Pour les petites et moyennes entreprises, c’est certain . Les multinationales se partageront les 330 milliards offert en cadeau par l’Europe ,mdr. Ce covid n’est pas arrivé par HASARD. Les peuples et les classes moyennes vont comprendre BIENTÔT avec la distribution de masques ,de tests et produits hydroalcooliques les effets positifs de ce virus pour le grand MEDEF. Finit , les 35 h, les congés payés, lés emplois bien rémunérés, beaucoup iront bosser pour une bouchée de pains ,en voyant la BOURSE s’envoler à la hausse x dix, mdr.

Allez allez détendez vous, respirez...

Signaler Répondre

avatar
Un coup de Maître ? Bravo aux dieux de la finance . le 31/03/2020 à 17:27
cataclisme ! a écrit le 31/03/2020 à 17h19

Tout est à l’arrêt ! Aucune commande et aucune facturation ! Le temps que ça redémarre de nombreuses TPE auront déposé le bilan et seront en faillite ! Le coronavirus fera plus de morts après la reprise mais certains ne rouvriront pas . On va vers les 5 millions de chômeurs ! C’est la berezina totale !

Pas pour les MULTINATIONALES,mon ami ! Vous verrez à QUI iront les 330 milliards promis par l’état ,mdr..... la grande finance a gagné cette guerre , pas les peuples. Artisans et commerçants ainsi que l’ensemble des salaires vont même voir leurs salaires à la baisses pour beaucoup.

Signaler Répondre

avatar
Salut les Esclaves !! le 31/03/2020 à 17:23
Sami69 a écrit le 31/03/2020 à 16h34

C est un tsunami industriel !!!

Pour les petites et moyennes entreprises, c’est certain . Les multinationales se partageront les 330 milliards offert en cadeau par l’Europe ,mdr. Ce covid n’est pas arrivé par HASARD. Les peuples et les classes moyennes vont comprendre BIENTÔT avec la distribution de masques ,de tests et produits hydroalcooliques les effets positifs de ce virus pour le grand MEDEF. Finit , les 35 h, les congés payés, lés emplois bien rémunérés, beaucoup iront bosser pour une bouchée de pains ,en voyant la BOURSE s’envoler à la hausse x dix, mdr.

Signaler Répondre

avatar
faillites le 31/03/2020 à 17:21

Et qui va payer les pertes d’exploitation ? C’est Macron qui a mis la France en faillite en seulement 3 ans !!

Signaler Répondre

avatar
cataclisme ! le 31/03/2020 à 17:19

Tout est à l’arrêt ! Aucune commande et aucune facturation ! Le temps que ça redémarre de nombreuses TPE auront déposé le bilan et seront en faillite ! Le coronavirus fera plus de morts après la reprise mais certains ne rouvriront pas . On va vers les 5 millions de chômeurs ! C’est la berezina totale !

Signaler Répondre

avatar
Esclavagisme en marche. le 31/03/2020 à 17:15

Ce virus aura eut le pouvoir de rendre HEUREUX les multinationales, je dis bien la très grosses finance et les loobies pharmaceutiques cachez derrière. Attendez , vous verrez après !! Vous serez surpris ,mdr.

Signaler Répondre

avatar
Sami69 le 31/03/2020 à 16:34

C est un tsunami industriel !!!

Signaler Répondre

avatar
olool789 le 31/03/2020 à 16:31

Par contre en cas de décès, il ne faut compter sur les ploucs de la CCI, ni du tribunal de commerce, ni des notaires.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.