Département du Rhône : 1 million d’euros pour le maintien des commerces de proximité

Département du Rhône : 1 million d’euros pour le maintien des commerces de proximité
Photo d'illustration - LyonMag

Dans nombre de petites communes, la crise actuelle met en péril la survie des rares commerces de proximité encore existant.

Ici c’est un café-tabac, ailleurs un coiffeur ou un garagiste. Soucieux d’aider à assurer la pérennité de ces activités qui préservent le vivre ensemble dans nos zones rurales, le Conseil départemental du Rhône vient de décider de leur apporter une aide d’urgence à travers un fonds de solidarité doté d’un million d’euros. La disposition a été votée à l’unanimité ce mardi matin lors de la séance publique qui s’est déroulée en visioconférence.

Cette aide peut bénéficier aux commerces et artisans situés dans une commune de moins de 3500 habitants. Les entreprises qui solliciteront cette aide devront justifier de l’arrêt de leurs activités pendant la période de confinement. L’aide pourra atteindre 1 500 euros pour une entreprise sans salarié et 3 000 euros pour celles qui emploient 5 salariés maximum.

Lors de cette même séance, les conseillers départementaux ont adopté le budget pour 2020 qui tient compte de la crise et prévoit notamment la création d’un fonds de réserve de 5 millions d’euros  pour financer les priorités : Personnes Âgées/Personnes Handicapées, Enfance, Insertion, Soutien aux territoires, etc.


Malgré la situation actuelle, le président Christophe Guilloteau a tenu à rappeler son engagement de ne pas augmenter la fiscalité départementale.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Francesco le 29/04/2020 à 09:15

C’est bien de mettre une photo d’illustration d’un commerce qui est resté ouver et qui n’a donc pas desoin d’aide.

Signaler Répondre

avatar
Guyyy le 29/04/2020 à 06:35

Er essayer ca

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 28/04/2020 à 17:17

Le Conseil départemental est bien géré donc pourquoi être suspicieux face à ces annonces ? Bonnes décisions et vivement la reprise des activités professionnelles... dans quelques mois... si pas de deuxième vague, souhaitons que les gens soient responsables.

Signaler Répondre

avatar
lol75 le 28/04/2020 à 17:03

Pas augmenter la fiscalité, mais ça dilapide les ressources.
Où trouve t'il ces ressources ?
Si c'est de la dette il faudra rembourser.
S'il augmente pas les impots, pour rembourser il ne restera que la diminution des aides ou la guerre à un autre département ou la suisse à côté pour les piller, mais ça m'étonnerais bien donc je l'exclu.
Y'aura des augmentations d'impots et peut être des réduction d'aide ou de salaires de fonctionaires à un moment ou à un autre, faut le dire et on passe à autre chose.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.