Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Christophe Geourjon a présenté son programme pour la Métropole ce mardi - LyonMag

L’UDI veut déjà réformer la Métropole de Lyon

Christophe Geourjon a présenté son programme pour la Métropole ce mardi - LyonMag -

Les élus du groupe UDI et apparentés se lancent pour objectif de modifier le fonctionnement de la Métropole.

Cela fait un an maintenant que Gérard Collomb a été élu à la présidence du Grand Lyon (devenu Métropole de Lyon depuis janvier). Selon Christophe Geourjon, président du groupe UDI : ''Gérard Collomb n'a toujours pas donné sa vision de la Métropole ni émis des propositions concrètes''. Les élus dressent le bilan de la gouvernance Collomb : une hausse de la fiscalité et un exécutif surchargé qui ne fait pas bouger les choses. Ils proposent alors un Pacte de Cohérence Métropolitain afin que la Métropole lyonnaise soit lisible par ses habitants et surtout plus efficace. Il faudrait 6 mois pour mettre en place ce pacte qui a aussi pour but d'ouvrir le débat sur la place des maires dans la Métropole.

Proximité et dialogue au coeur du projet UDI

L'objectif principal du Pacte de Cohérence Métropolitain centriste c'est de mutualiser les compétences. Les conseillers municipaux ne devraient pas être différenciés des conseillers métropolitains afin que les élus locaux aient plus de marge de manoeuvre. Le pacte propose même un droit de veto pour les 59 maires afin d'établir une plus grande démocratie de proximité. Selon eux, l'efficacité ne serait pas en danger en cultivant le dialogue entre tous les représentants de la Métropole et en favorisant une co-construction. Aujourd'hui les élus UDI de Lyon regrettent un manque d'autonomie. Ils souhaitent avoir plus de pouvoirs décisifs au niveau de la propreté ou de la petite enfance par exemple.
Le maire UDI d'Ecully, Yves-Marie Uhlrich, au-delà des couleurs politique, dénonce ''un dysfonctionnement majeur ente l'exécutif métropolitain, les conseillers majoritaires et les communes. Ce qui ne permet pas une gouvernance équilibrée''. Il fait aussi remarquer que ''le but n'est pas de faire une bataille frontale avec Gérard Collomb mais d'obtenir des réponses et de l'action''.

Politique économique


Les impôts ont augmenté de 5% l'année dernière à Lyon et la Métropole dispose de 25 000 agents à son service. Pour Christophe Geourjon ''c'est un nombre qu'on ne peut pas dépasser, la masse salariale des fonctionnaires est déjà trop élevée''. Les élus UDI de Lyon proposent donc de ne pas remplacer les 10% des fonctionnaires qui vont partir à la retraite d'ici dix ans. Il faudrait également baisser les impôts, les taxes et les charges des entreprises à l'échelon local afin de favoriser l'embauche, l'investissement et le pouvoir d'achat.

Gérard Collomb, qui devrait communiquer avant l'été sur la feuille de route de la Métropole, s'inspira-t-il des travaux centristes ?



Tags : geourjon | metropole |

Commentaires 7

Déposé le 25/04/2015 à 20h23  
Par Supersaucissonman Citer

Ne vous battez pas pour des partis, ne vous battez pas pour des Hommes sans idéaux, vous ne gagnerez rien. Vous perdrez votre brioche pistaché.
Il n'y a qu'une chose qui importe c'est nous et non eux, soyons forts, soyons justes, soyons tolérants, soyons honorables, si nous devons disparaitre, alors nous disparaitrons avec panache, comme nos ancêtres à la bataille d'Alésia ou de Gergovie et nombreux, malgré les siècles, se souviendront du gout de notre brioche !

Déposé le 25/04/2015 à 09h10  
Par Kpark Citer

Comment le maire Udi d'Ecully peut il prétendre instaurer un dialogue avec le président de la metropole alors qu'au cours des 2 mandats précédents il n'a fait que de la figuration au Grand lyon et s.est contente de percevoir son indemnité de plus de 1100 euros mensuels.... Il est déjà incapable de dialogue constructif au niveau de sa commune, le dernier conseil municipal en fut la preuve flagrante et a démontré ses incompétences. C.est un homme de division qui ne recherche que sa promotion personnelle par tous les moyens.

Déposé le 22/04/2015 à 11h09  
Par mécréant Citer

Mes propos ne vise pas à cibler des personnes mais à rétablir des vérités. je ne cherche pas à faire de la psychothérapie non plus sur l'état du pays et des français. Cependant, notre pays n'est pas si délabré que l'on pourrait le croire puisque nous accueillons le plus de touriste.
DLe modèle social français n'est pas si mauvais également puisque Sarkozy lui même s'était vanté durant la crise 2008 et suite que la France avit bien résité face aux autres nations du fait de notre amortisseur social. Il avait ouvert les vannes et augmenté le déficit.
pas mal pour un libéral de droite anti social.
Je perciste à dire que l'accès au service public doit être égalitaire et accessible à tous les français indépendament de ses ressources, de son lieu d'habitation et de ses origines.
S'il y a trop de fonctionnaire et que l'on souhaite tout privatisé. Les patrons des grandes entreprises ne sont pas des philanthropes. L'objectif gagner de l'argent donc faire payer les clients et non plus les usagers. Voyons la poste par exemple... les autres services public viendront avec la dérégulations des marchés de notre très chère Europe des marchés. Pourquoi la France ne serait pas un modèle puisque près de 80 millions de touriste viennent profité de notre beau pays et de ses bienfaits

Déposé le 22/04/2015 à 10h46  
Par françois pas hollande Citer

mécréant a écrit le 22/04/2015 à 07h10

Je souahite apporter un correctif aux effectifs cités en référence dans l'article. Lyon et la métropole comtabilise non pas 25000 agents mais environ 15000 personnels.
D'ailleurs sur les effectifs les chiffres ne sont pas toujours fiable. A ce jour à la métropole le Président est incapable de préciser combien d'agents sont en poste. Et surtout que de nombreux postes sont vacants. Ce qui peut à terme nuire à la qualité de l'offere de service public. Notamment dans le domaine social.

Tu ne trouves pas que la France est déjà un pays d'assistés et tu veux encore faire du social par dessus cela. On a habitué le français moyen à un certain confort, dès que le lui en bouge, il est perdu. Pourquoi sommes nous le pays européens consommant le plus de médocs, antidépresseurs, calmants alors que l'on peut vivre dans notre pays en regardant la TV non stop avec le chomage, alloc, RMI, RSA et sans parler du smic à 1457€ brut pour 1136 net alors que dans certaines entreprises françaises, un jeune ingénieur touche un peu plus de 1600€ net (cotisations lourdes, CSG importante ...) pour 2200 ou 2300 brut.
Par contre au 21ème siècle à lyon, un handicapé ne peut pas prendre le bus, le métro c'est pas simple non plus, pour les crèches, il faut réserver avant de mettre un enfant au monde.. Enfin bref je ne sais pas où l'on va mais on y va tout droit, sinon il fait beau, doux aujourd'hui, une bien belle journée dans ce marasme économique

Déposé le 22/04/2015 à 10h09  
Par Jeansais Citer

Les élus font une crispation sur la présence des maires à la Métropole;
en 2020 l'élection directe des conseillers métropolitains aura pour conséquence que toutes les communes et tous les maires ne seront pas représentés...et ça leur reste en travers de la gorges car ils confondent "communauté d'agglomération" ( comme avant avec la COURLY ou Grand Lyon) qui fonctionnait sur délégations de compétences avec la Métropole qui est une collectivité pleine et entière , comme l'était le conseil général dans lequel tous les maires et toutes les communes n'étaient pas représentés...
Il y a d'ailleurs trop de communes en France (36680...) et 59 dans la métropole...unique en Europe !

Déposé le 22/04/2015 à 07h10  
Par mécréant Citer

Je souahite apporter un correctif aux effectifs cités en référence dans l'article. Lyon et la métropole comtabilise non pas 25000 agents mais environ 15000 personnels.
D'ailleurs sur les effectifs les chiffres ne sont pas toujours fiable. A ce jour à la métropole le Président est incapable de préciser combien d'agents sont en poste. Et surtout que de nombreux postes sont vacants. Ce qui peut à terme nuire à la qualité de l'offere de service public. Notamment dans le domaine social.

Déposé le 21/04/2015 à 20h19  
Par JO Citer

Il faut vous attaquer à la face cachée de la Métropole. Celle qui repose sur la mise en place des brigands présélectionnés par Mr Collomb et à qui il a demandé d'utiliser tous les moyens pour éliminer l'humble fonctionnaire, ne vous trompez pas. Regardez du coté de l'international, sans foi ni loi tout est permis avec l'argent du contribuable, des rameurs et leurs muses qui sont très débordés par leurs extras.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.