Expulsions : 150 personnes devant la préfecture du Rhône ce vendredi

Expulsions : 150 personnes devant la préfecture du Rhône ce vendredi
Rassemblent devant la préfecture du Rhône - photo LyonMag

''Nous, citoyens, refusons les expulsions sans relogement''.

Le collectif des Guillotins et une partie des expulsés du squat de Gerland étaient présents ce vendredi à 12h30 devant la préfecture du Rhône. La multiplication des expulsions de camps dans l'agglomération lyonnaise indignent les membres du collectif des Guillotins. Selon eux, le nouveau préfet Michel Delpuech, "non content de ne pas appliquer la loi qui l'oblige à trouver un hébergement à toutes les personnes en détresse, (il) a décidé de jeter des centaines de personnes à la rue en expulsant nombre de squats". Et ajoutent : "Jusqu'où le responsable, occupant à titre gracieux des salons de la préfecture (meubles, chauffage, gaz, eau et électricité compris...), va-t-il aller ?'', ''Nous, citoyens, refusons que nos impôts servent à la répression plutôt qu'au bien-être collectif''.

Ce rassemblement souhaitait également dénoncer et rappeler qu'à Lyon ''7500 personnes sont en attente d'un hébergement d'urgence'', ''au moins 1500 personnes sont restés dans la rue chaque nuit''.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Quelle générosité! le 25/04/2015 à 12:37

Parfait, si chaque manifestant accueille 4 personnes chez lui, ça fait 600 personnes en moins dans la rue! Bravo à vous!

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 25/04/2015 à 10:43
Nostromo a écrit le 25/04/2015 à 09h25

Vu les budgets de l'état, nous devons mettre des priorités
D'abord aider les familles en situation régulière. C'est déjà très difficile mais indispensable
Ensuite virer comme le fait le Préfet tous ceux qui sont en situation irrégulière
Il n'est pas génial ce Préfet, il fait juste son job

Enfin j'aime bien le slogan "On veut un toit"
J'aurais ajouté "Payé par les autres hein"
Bien entendu

Nostromo,

Non, payé par les citoyens qui les soutiennent!

Il suffit de faire des contrôles systématiques!

1) On ramasse les "souteneurs" et on leur applique une taxe spéciale prévoyant la vente de la totalité de leur patrimoine et la perception de tous leurs revenus au profit de l'Etat (on leur laisse le RSA socle).
2) On radie à vie ces "souteneurs" des listes d'attente ou d'inscription pour la demande d'un logement dans le parc public.
3) On fait les premiers avions de sans papiers (sans autre forme de procès).
4) On reloge les expulsés et on leur adjoint un conseiller à l'emploi qui est sur leur dos, en permanence, jusqu'à ce qu'ils retrouvent du boulot.

Signaler Répondre

avatar
Bien sûr le 25/04/2015 à 09:46
Nostromo a écrit le 25/04/2015 à 09h25

Vu les budgets de l'état, nous devons mettre des priorités
D'abord aider les familles en situation régulière. C'est déjà très difficile mais indispensable
Ensuite virer comme le fait le Préfet tous ceux qui sont en situation irrégulière
Il n'est pas génial ce Préfet, il fait juste son job

Enfin j'aime bien le slogan "On veut un toit"
J'aurais ajouté "Payé par les autres hein"
Bien entendu

J'adore la fin de votre message !

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 25/04/2015 à 09:25

Vu les budgets de l'état, nous devons mettre des priorités
D'abord aider les familles en situation régulière. C'est déjà très difficile mais indispensable
Ensuite virer comme le fait le Préfet tous ceux qui sont en situation irrégulière
Il n'est pas génial ce Préfet, il fait juste son job

Enfin j'aime bien le slogan "On veut un toit"
J'aurais ajouté "Payé par les autres hein"
Bien entendu

Signaler Répondre

avatar
lolo le 25/04/2015 à 00:24

Pendant ce rassemblement, 2 squat on été expulsé, soit une 30taine de personne de plus à la rue !

Génial le nouveaux prefet, vraiment ...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.