Témoignage : "Moi, Rachida, étudiante et prostituée"

Plusieurs centaines d’étudiantes lyonnaises seraient obligées de se prostituer pour payer leurs études. C’est le cas de Rachida, qui est dans une école d’infirmière. Témoignage.
“Je m’appelle Rachida, j’ai 22 ans et j’ai eu une enfance tout à fait normale dans une petite ville de l’Ain. Mes parents, qui sont d’origine algérienne, avaient sept enfants. Ma mère était femme de ménage et mon père militaire. On était heureux, même si on ne roulait pas sur l’or. En fait tout a basculé quand je me suis fâchée avec eux. J’avais 18 ans et, après mon bac, je me suis inscrite en droit à Lyon, sans conviction. D’ailleurs j’ai abandonné au bout d’un an pour préparer le concours d’infirmière. Ma bourse me permettait de toucher 220 euros par mois environ. Mais c’était insuffisant pour vivre. Car ça couvrait à peine le prix de mon école. Souvent je ne mangeais pas de la journée. Masi j’ai tenu le coup et j’ai fini par réussir mon concours en juin 2005. Mais je ne suis pas partie en vacances pour faire des économies et j’ai travaillé dans une boutique.
Mais au bout de quelques mois, je n’avais plus d’argent et j’ai recommencé à sauter des repas. Je suis alors allée voir l’assistante sociale de mon école pour obtenir une aide supplémentaire. Mais elle m’a répondu : “Je ne comprends pas que vos parents vous laissent faire des études alors que vous n’avez pas d’argent !” J’étais choquée !
A la fin de l’année scolaire, j’ai réussi à passer en seconde année

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
maloa le 19/10/2010 à 08:44

salut rachida, je suis actuellement dan sune situation similaire a la tienne j'aurais aiméé discuter avec toi a propos de cela et te poser quelques questions merci . mon adresse maola59-27@hotmail.fr

Signaler Répondre

avatar
MehDY le 01/06/2010 à 03:28

c'est dommage quand même, je pense pas que sa soit un métier si facile que sa, il y a aussi beaucoup de risque à prendre. maintenant, si tu peux arrêté, c'est ce que tout le monde te conseillera, car ne serait ce pour ta conscience, ton c?ur, car même si personne n'est au courant bein sa finira par être une douleur, jusqu'à la fin de tes jours.... surtout que sa fait mal de le cacher auprès des personnes que tu aimes vraiment, mais ne t'inquiète pas rien n'est perdu, il faut savoir tourné la page, sur certaine chose, pour être plus forte par la suite :) bon courage à Toi

Signaler Répondre

avatar
etsi22 le 13/04/2010 à 10:34

Salut Rachida, Du courage, mais je voudrais que tu arrêtes dès l'instant où tu auras décrocher ton diplôme car c'est comme un engregnage qui t'emprisonne kan tu ne sais pas arrêter à temps. Je s8 femme comme toi mais kan je regarde des films X où des amants d'une nuit exige des femmes putes des choses dégueulasses vraiment et ptie pr ne pas tomber sur des personnes méchantes qui te brûlent le cul avec la CIRE rien que pour jouir. Bon courage à toi mais saches t'arrêter.

Signaler Répondre

avatar
zizou08 le 14/03/2010 à 19:27

bon courage a toi pour la suite!bizou said

Signaler Répondre

avatar
zizou08 le 14/03/2010 à 19:26

bon courage a toi pour l

Signaler Répondre

avatar
hervé le 07/03/2010 à 18:30

salut rachida,j'ai 21 ans et je veux biens correspondre avec toi,je suis de la rdc mon addr est herve_tsimba@yahoo.fr

Signaler Répondre

avatar
paris le 27/06/2009 à 00:52

c est dommage que tu sois passer par là, tu dois etre une fille formitable, moi je te conseille t arrete ce metier meme si la vie est difficile, tu pourras trouver une autre situation que la prostitution; je te souhaite bonne courage

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.