Kem One : Gary Klesch cède enfin ses dernières activités

Kem One : Gary Klesch cède enfin ses dernières activités
LyonMag

Un accord aurait été signé jeudi à Paris entre l’homme d’affaires américain qui cèderait ainsi ses dernières activités au sein du groupe chimique lyonnais.

Selon des informations du quotidien Le Monde, la décision aurait été facilitée par le retrait d’une plainte de la CGT contre Gary Klesch qui n’a cessé de faire parler de lui depuis la reprise de contrôle de Kem One en décembre 2013 par l’industriel français Alain de Krassny et le fonds d’investissement américain OpenGate Capital qui exploitaient la partie amont des activités après la cession du groupe chimique français Arkema.

L’homme d’affaires américain avait alors promis de céder aux autres actionnaires pour un euro symbolique les activités d’aval de Kem One. L’engagement n’avait cependant jamais été tenu jusqu’à cette semaine provoquant la colère des syndicats et de l’ancien préfet du Rhône, Jean-François Carenco.
Pour rappel, Kem One est le troisième producteur européen de PVC et emploie 1 200 personnes sur plusieurs sites dont celui de Saint-Fons.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.