Aides de la France à Kem One : l'UE donne son feu vert

Aides de la France à Kem One : l'UE donne son feu vert
LyonMag

Ce mardi, la Commission européenne a donné son accord aux mesures de soutien de l'Etat français à Kem One.

Ainsi, le fabricant de PVC notamment basé à Saint-Fons et dont le siège social est à Lyon, va pouvoir recevoir une subvention d'investissement de 15 millions d'euros, une avance remboursable de 80 millions d'euros et un prêt du Fonds de développement économique et social de 30 millions d'euros.

Ces sommes sont confiées dans le cadre du financement du plan de reprise de Kem One par Alain de Krassny. Ce dernier s'est félicité de cette annonce de l'Union Européenne dans un communiqué : "Je n'ai jamais douté de la solidité de notre dossier. La nette amélioration de nos résultats financiers montre que nous sommes sur la bonne voie et que tous les efforts engagés au sein de l'entreprise commençent à porter leurs fruits".

Pour rappel, Alain de Krassny a récemment réussi à évincer Gary Klesch de l'équation en rachetant les activités aval de Kem One. L'homme d'affaires américain était à l'origine de la situation catastrophique de la société lyonnaise ces dernières années, à tel point que le préfet du Rhône de l'époque Jean-François Carenco s'en prenait ouvertement et verbalement à lui dans la presse.

Tags :

kem one

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Taxiiiiiiimerdapasmoi le 29/07/2015 à 10:52

ENFUMAGE DE LA SUPERSTITION. !!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.