Cession de Kem One à un fonds d'investissement américain : le maire de Saint-Fons attend une grande vigilance de la part de l'Etat

Cession de Kem One à un fonds d'investissement américain : le maire de Saint-Fons attend une grande vigilance de la part de l'Etat
DR

Au lendemain de l'annonce du groupe Kem One au fonds d'investissement américain Apollo, le maire de St Fons a interpellé le ministre de l'économie.

Dans un courrier adressé à Bruno Le Maire, Christian Duchêne a demandé "la plus grande vigilance de l'Etat sur cette opération". L'élu Divers Gauche "souhaite que ce rachat ne constitue pas un coup d’arrêt pour l’entreprise au moment où le développement de la Vallée de la Chimie s’accélère avec l’arrivée de plusieurs projets d’ampleur sans compter que la relocalisation d’un appareil industriel national est redevenue un sujet d’actualité".

Christian Duchêne espère "également que ce rachat ne conduise pas à des réductions d’emplois qui auraient des conséquences néfastes pour la ville et ses habitants comme cela avait été le cas en 2013".

Un courrier a par ailleurs été adressé à la Métropole de Lyon.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
toutou le 16/09/2021 à 19:48

@bien apparement tu es en guerre avec l'orthographe.

Signaler Répondre

avatar
Bien le 16/09/2021 à 11:48

Déjà que on parle de Saint fons, pourquoi Lyon Mag ne s'intéresse au problème des Animateurs Périscolaires que recevoir ses salaires avec un moi de retard, ça vous dire vous travaillez le moi de septembre et vous êtes paie fin octobre.

Signaler Répondre

avatar
En connaissance de cause le 16/09/2021 à 09:04

Comme je le disais hier (mais mon propos n'a pas été publié), avec des financiers à la tête d'une entreprise, il faut s'attendre à des "plans de sauvegarde de l'emploi", c'est à dire 15% d'effectif supprimé à chaque PSE, en prétextant la crise. Ca fait mécaniquement remonter le cours de l'action et enrichit les actionnaires. Plus une belle prime au RH quand il a réussit à virer tout ce monde sans trop de remous. Croyez moi je sais de quoi je parle, ayant travaillé dans une ex-grosse boîte qui a enchainé les PSE et divisé par 8 l'effectif initial avant de revendre finalement.
Accessoirement, les résultats étaient chaque année annoncés comme bon pendant les 3 premiers trimestres, puis bizarrement se dégradaient au dernier trimestre, justifiant peu d'augmentations pour les salariés. Pendant que les "bien placés" de la boîte touchaient primes et stock options.

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 16/09/2021 à 08:26

La prochaine fin de la chimie lourde
Arkema est passe a la chimie fine .
Prochaines secousses le site de péage de Roussillon
L histoire

Rhône Poulenc total arkema bayer Solvay
Ils abandonnent

Signaler Répondre

avatar
Venividivinci le 15/09/2021 à 22:03

J ai du mal à comprendre ça devient stratégique bientôt plus de PVC français ...

Signaler Répondre

avatar
Gargamel le 15/09/2021 à 21:53

Ça m'étonnerait beaucoup que le ministre de l'économie et son "patron" donnent un avis qui pourrait déranger les fonds de pension américain ..... Pour la bonne et simple raison que ce sont leurs copains ....!!!

Signaler Répondre

avatar
francoist le 15/09/2021 à 21:15

oui il peut toujours attendre et il peut toujours espérer.

Signaler Répondre

avatar
Harry le 15/09/2021 à 19:21

Pourquoi ?
A St Fons....est ce que cela risque de changer le ratio travailleurs/assistés ?

Mais effectivement il faut combattre ces fermetures d'entreprises.

Signaler Répondre

avatar
Ex Précisions le 15/09/2021 à 19:14

Les écolos de la Métropole s'en fichent totalement, l'état pas mieux tant qu'on ne fait pas de vagues avant les élections.
De toute façon des fonds d'investissement ricains, faut pas rêver, une grosse entreprise Française en moins...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.