Le fantasme de la mosquée de Fourvière

Le fantasme de la mosquée de Fourvière
Romain Blachier - DR

Il y a quelques jours Denis Tillinac lançait, aux côtés de divers paranoides tels que Jean Raspail, Eric Zemmour ou Nicolas Sarkozy une pétition pour sauver les églises.

Ces braves signataires, dont la plupart ne prient guère et dont la vie spirituelle est aussi pauvre qu’un chômeur grec seraient-ils en train de s’inquiéter du nombre de plus en plus faibles de catholiques pratiquants dans notre pays?

Point du tout. Les signataires répondent à Dalil Boubakeur, le recteur de la Mosquée de Paris. Celui-ci avait répondu à une question d’un journaliste qui posait la problématique du manque de lieux de cultes pour les musulmans en France. Boubakeur avait suggéré, tout en disant que le sujet était des plus sensibles, qu’il soit possible, sous réserve de consensus, de réaffecter des églises non utilisées pour en faire des mosquées.

Avec la baisse du nombre de pratiquants, il n’est en effet par rare que des lieux de cultes catholiques soient désertés. A Lyon, par exemple, l’Eglise du Bon Pasteur et celle de Saint-Bernard, toutes deux situées dans le 1er arrondissement, sont désaffectées depuis des années et ne sont le théâtre d’aucune prière ni culte. Et si leur propriété à l’intérieur est celle de l’Eglise Catholique, c’est au contribuable lyonnais de payer l’entretien extérieur de leur façade selon la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

On peut trouver le principe surprenant mais c’est une réalité : c’est en effet au contribuable municipal, qu’il soit protestant, athée, musulman, juif ou catholique de régler les frais d’apparence externe des bâtiments religieux des communes de France. Si et seulement si il étaient là lors du vote de la loi.

Ainsi par exemple le Grand Temple Protestant des berges est aidé par la collectivité mais pas celui de la rue Bancel. Autre exemple la mosquée de Paris, d’implantation ancienne, est soutenue par la ville où elle est située mais pas la plupart des autres lieux équivalents en France. Mais mécaniquement, ce sont surtout les établissements catholiques qui sont subventionnés puisque très dominants aux temps où la loi fut votée.

Cela peut surprendre dans un pays laïc. Mais la chose ne manque pas de logique : les lieux de cultes sont aussi patrimoine et caractère d’une ville. Que serait le Lyon d’aujourd’hui sans Fourvière qui surplombe la ville et la cathédrale Saint-Jean ?

Bien sûr ce patrimoine du bâti religieux n’est pas intangible : c’est, comme le dit Patrice Beghain dans son ouvrage sur le sentiment du patrimoine lyonnais (à paraitre en octobre prochain), par pragmatisme, parce que les églises étaient incapables d’accueillir tout le monde dans les pentes de la Croix-Rousse qu’il en a été construit de nouvelles au XIXe siècle. Aujourd’hui ce besoin n’est plus là et d’autres réalités doivent être prises compte.

C’est d’ailleurs dans un esprit pragmatique par la volonté du Diocèse Catholique de Lyon que Sainte-Marie de la Guillotière, dont la paroisse a été supprimée en 2005, est devenue le local du lycée Chevreul Lestonnac. Un lycée privé catholique, n’en déplaise aux signataires de la pétition, très fréquenté par des musulmans.
C’est aussi dans cet esprit de réalisme que l’Eglise du Château est devenue en 1980 une Maison de l’Enfance.

Il n’est pas rare, ailleurs en Europe, que des bâtiments religieux quels qu’ils soient, tant mosquées, synagogues qu’églises catholiques ou protestantes, changent de destination. Après tout, il s’agit à la base de lieux où le coeur des hommes bat à l ‘unisson et en réunion pour prier Dieu. Et quand le coeur ne bat plus, faut-il lui substituer la seule pierre?

Reste que si bien sûr personne, à commencer par moi, n’a spécialement envie que cette pierre angulaire du patrimoine lyonnais qu’est la basilique de Fourvière soit transformée en super-marché ou en casino, la préoccupation des signataires de l’appel que j’ai évoqué en début de cette tribune est unique : c’est la peur de voir des églises se changer, même avec le consentement de tout le monde, en mosquée. Et uniquement en mosquée.

Le vieux fantasme de la Saint-Sophie de Constantinople transformée en lieu de culte musulman après l’invasion ottomane. Ou la vision, il est vrai bien cruelle, des églises orthodoxes ravagées par l’armée turque pour en faire ensuite des mosquées à Chypre nord.

Mais dans notre pays où coexistent différentes confessions nous sommes  à mille lieux de ces temps guerriers: le seul risque aujourd’hui pour les églises, c’est de tomber de ruine et d’ennui tout en dépensant de l’argent public et privé à être des lieux vides. L’Eglise Catholique, loin de la récupération politique des signataires de la pétition, l’a bien compris comme l’ont montré les récents propos de l’Archevêque d’Evry.

Ceux qui souhaitent enrayer le déclin du christianisme peuvent tout à fait faire comme les protestants évangéliques et aller témoigner, chercher à gagner les coeurs plutôt que de s’attacher à la pierre. Cela explique d’ailleurs que ces évangéliques soient, loin devant les autres, la confession qui progresse le plus en France.

D’ailleurs, eux aussi, du fait de leur croissance cherchent aussi de nouveaux lieux où s’implanter. Vont-ils avoir droit eux aussi à une pétition ou ce genre de manifeste haineux est-il réservé aux seuls musulmans ?

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier

Tags :

blachier

0-50 sur 59 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sourire52 le 19/08/2015 à 09:55

Plus de musulmans que de cathos ?
Surement pas !
Chez les musulmans on est croyant car maman a dit tu es croyant
et ne me déshonore pas, j'ai peur de la honte !
Donc tu dis je suis croyant ! et tant pis si c'est pas vrai !
Quand tous les êtres comprendront que le mensonge est interdit dans la religion on y verra plus clair !!!!!

Signaler Répondre

avatar
tresvieux le 19/08/2015 à 09:11
observateur a écrit le 11/07/2015 à 07h41

fopaldire parait avoir le tord de critiquer la pléthore d'élus (plus de 500000 en France) et 5.6 millions de fonctionnaires soit 1/4 des travailleurs car il va obligatoirement en rencontrer sur les forums par leur quantité pour se faire" tailler".
Cela ne l'empêche pas de mettre le doigt sur un mal français depuis quelques décennies incapable de tenir des budgets publics équilibrés :on dirait comme vos remarques qu'il est plus tabou de dénoncer les gabegies administratives venir étouffer la petite entreprise (poids des charges et impôts et taxes multiples) que de remettre en cause les coûts de l'église!!
Tout le monde sait qu'il existe et heureusement des fonctionnaires qui font correctement leur travail (et dont nous avons besoin) comme il existe des mauvais dans le privé...seulement la France ressemble à bien des égards à son cousin Grec pour dilapider les finances des contribuables en appauvrissant notre économie et sa faible croissance et en conservant un chômage permanent

là c'est le comble !! les fonctionnaires bourreaux de travail !! des esclaves peut être?? fonctionnaire boulot à risque? mais ils sont irresponsables au contraire surtout les élus dont le seul risque est de ne pas être réélu mais peu tmporte puisqe' plus de 80% à l'assemblée nationale ce sont des fonctionnaire qui retrouveront leur poste......mais peut être êtes vous fonctionnaire?

Signaler Répondre

avatar
kestion le 19/08/2015 à 09:04
begood a écrit le 19/08/2015 à 07h19

les catholiques ne peuvent pas aller à l'église tous les jours parce que tout simplement ils ....bossent non?

non non c'est juste qu'il ne reste presque plus de catholiques pratiquants et que par conséquent ces lieux de culte deviennent inutiles

"Les Français se déclarant catholiques sont passés de 87 % de la population en 1972 à 64 % en 2009 (soit 41,5 millions) et les pratiquants de 20 % à 4,5 % dans le même temps"

"En 2013, les sans religion constituent le groupe le plus important chez les moins de 35 ans, et près de la moitié des 18-24 ans"

merci quand même pour votre explication farfelue

Signaler Répondre

avatar
begood le 19/08/2015 à 07:19
medhi a écrit le 18/08/2015 à 20h43

Il faut transformer certaines églises en mosquée.
Dans le 8ème arrondissement à Lyon, on compte davantage de musulmans pratiquants que de catholiques pratiquants.
Les premiers ont 1 seul lieu de culte, tandis que les catholiques ont 6 églises...vides.
Chercher l'erreur...
Merci de cette prise de position courageuse, dans l'espoir que les choses changent enfin à Lyon.

les catholiques ne peuvent pas aller à l'église tous les jours parce que tout simplement ils ....bossent non?

Signaler Répondre

avatar
medhi le 18/08/2015 à 20:43

Il faut transformer certaines églises en mosquée.
Dans le 8ème arrondissement à Lyon, on compte davantage de musulmans pratiquants que de catholiques pratiquants.
Les premiers ont 1 seul lieu de culte, tandis que les catholiques ont 6 églises...vides.
Chercher l'erreur...
Merci de cette prise de position courageuse, dans l'espoir que les choses changent enfin à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
yfoldire le 14/08/2015 à 19:48
Fopaldire a écrit le 24/07/2015 à 13h54

Et remplacer les piscines publiques par des mosquées, en voilà une proposition qui est bien meilleure.

Vous transformez ainsi ces lieux de tensions permanentes en lieux où la paix, l'amour et la tolérance seront prêchés.

Alors que dans votre proposition, vous souhaitez finalement remplacer des lieux de paix, d'amour et de tolérance en lieux identiques.

Quelle valeur ajoutée à votre proposition si ce n'est que de démontrer le principe du grand remplacement ?

ce que vous appelez grand remplacement c'est l'histoire de l'humanité ?

Signaler Répondre

avatar
jms69 le 14/08/2015 à 19:24

tout ca c est bien jolie,les eglises construite avant la séparation de l eglise et de l état sont prise en charge par l etat pourquoi tomberait elle en ruine? et si on les transformait en mosqué ce serait aussi pris en charge par l état? mais en fait que pense le pape d une tel décision?

il y as des eglises la premiere partie est pour les musulmans et le fond pour les cretiens comme a cavalaire il me semble, ne serai ce pas une solution pour ceux qui veulent pratiqué une religions?ca raprocherait peut etre idées de chacun
a lyon il y aura bientot le stade de gerland de libre comme lieux de culte 40000 personnes impecable plus de probleme de lieu de culte certains jour pour les chretiens, d autres pour les musulmans d autre pour les autres minorité religieuses

Signaler Répondre

avatar
maladroitesse ? le 14/08/2015 à 17:23

Romain Blachier ?
C'est pas celui qui a droit à sa photo quelque soit le sujet (narcissique )?
C'est pas celui qui relance des sujets pour faire réagir (au lieux d'agir...) ?
Ou es ce tout simplement de la maladroitesse de sa part ?
Bon, il est de gauche, ceci explique peut être cela ?

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 24/07/2015 à 13:54

Et remplacer les piscines publiques par des mosquées, en voilà une proposition qui est bien meilleure.

Vous transformez ainsi ces lieux de tensions permanentes en lieux où la paix, l'amour et la tolérance seront prêchés.

Alors que dans votre proposition, vous souhaitez finalement remplacer des lieux de paix, d'amour et de tolérance en lieux identiques.

Quelle valeur ajoutée à votre proposition si ce n'est que de démontrer le principe du grand remplacement ?

Signaler Répondre

avatar
François Brun de Meyzieu le 24/07/2015 à 08:52

Était il nécessaire de relancer la mayonnaise ? La droite catholique est de plus en plus intégriste ( l'as-t-elle cessé de l'étre?) les forces progressistes en son sein ont été balayées , celles qui perdurent timidement sont stupéfaites devant l'alliance avec Collomb , alors que les interventions de Barbarin sont de plus en plus du registre de l'ordre moral .
L'époque bénie du catholicisme social est révolue , il ne reste plus qu'une idéologie abjecte qui doit être combattue . Plus que jamais, Mr Blachier, rendez à César ce qui est à César et à (Dieu!) ce qui est à Dieu et à Marc ce qui lui revient ! Dénoncez le Concordat qui permet de payer en Alsace Lorraine prétres et pasteurs au lieu de se la jouer sage protestant conseiller de(s) princes ! Les luthériens et les calvinistes ont l'avantage à mes yeux d'avoir été persécutés plutot que persécuteurs et de ne pas dépendre d'une multinationale vaticane.

Signaler Répondre

avatar
Ray Ponce le 23/07/2015 à 08:36
Kestion a écrit le 16/07/2015 à 17h59

Dans le monde actuel, il y a des guerriers qui au nom de l'islam décapitent, tuent, assassinent, violentent, violent, complotent, revendiquent... Tous fréquentent des mosquées et tout ce que des élus français proposent, c'est d'ouvrir encore plus de mosquées sur le territoire national comme si nous français n'étions pas touchés par cet islam conquérant.

Incompétence ou soumission ?

Les deux mon Général.

Signaler Répondre

avatar
jeanstaff le 23/07/2015 à 08:04

Il n'y à aucune raison que l'on donne nos églises pour en faire des mosquées……

Signaler Répondre

avatar
glandu le 16/07/2015 à 18:42
Malik a écrit le 10/07/2015 à 19h56

Les musulmans sont plus pratiquants que les catholiques et le nombre de musulmans augmente de façon importante depuis trente ans. Cette forte augmentation va se poursuivre dans les prochaines décennies. Il est donc normal que la proportion de mosquée augmente en France. Et une mosquée en haut de Fourvière, pourquoi pas?

Il y a une petite faute de temps dans votre texte il convient de lire:
le nombre de musulmans "augmentait" quant à la forte augmentation souvenez vous de jospin en 2002.....

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 16/07/2015 à 17:59

Dans le monde actuel, il y a des guerriers qui au nom de l'islam décapitent, tuent, assassinent, violentent, violent, complotent, revendiquent... Tous fréquentent des mosquées et tout ce que des élus français proposent, c'est d'ouvrir encore plus de mosquées sur le territoire national comme si nous français n'étions pas touchés par cet islam conquérant.

Incompétence ou soumission ?

Signaler Répondre

avatar
Enzo le 16/07/2015 à 16:12
mzungu a écrit le 12/07/2015 à 17h41

"nous sommes à mille lieux de ces temps guerriers"...
On croit rêver ! Ce Monsieur pense donc vivre dans un monde sans violence ...
Pas de TV, pas de journaux, pas d'Internet sans doute.
Un moderne Diogène.
Alligeant.

M. Blachier nie la réalité... évidemment ce ne sont pas des hordes armées qui nous assiègent, mais c'est bien pire, puisque le mal est à l'intérieur, et qu'il peut choisir de frapper à chaque instant.
Alors certes ce ne sont que des fusillades de temps en temps, une décapitation par ci, une émeute par là... pas de quoi fouetter un chat. M. Blachier et ses amis socialistes s'efforcent d'endormir les consciences. Dormez, braves gens, l'Etat veille sur vous !

Signaler Répondre

avatar
objectif lune le 16/07/2015 à 00:40

L'intérêt d'un lieu de culte, c'est qu'il soit proche des populations qu'il dessert.
Je ne pense pas que les musulmans habitent majoritairement à proximité d'églises désaffectées, qui sont pour la plupart situées en zone rurale.
Cette proposition de M Boubekeur ne semble pas très réaliste...

Signaler Répondre

avatar
Gilbert le 15/07/2015 à 13:15

Alors que le GIGN affirme ne pas croire aux loups solitaires et aux déséquilibrés, ce type de billets islamophiles est du plus mauvais effet.
http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/comment-gign-analyse-tueries-planifiees-djihadistes-26193

A quoi jouez-vous M. Blachier ?
Est-ce pour séduire la nouvelle base de votre électorat depuis que votre base populaire s'est tournée vers le Front National ?

Signaler Répondre

avatar
Exact le 15/07/2015 à 12:51
mariecroixrousse a écrit le 13/07/2015 à 13h49

Avant l'arrivée des Musulmans c'était une basilique ...
Donc il est logique que les Catholiques l'ait reprise !
Extrait de l'histoire de la mosquée cathédrale de CORDOUE
"Le lieu d'implantation de la Mosquée-Cathédrale semble depuis l'Antiquité avoir été le lieu dédié au culte de différenes divinités. Sous la domination visigoth, se construisit sur le même terrain la basilique de San Vicente, sur lequel fut édifié après paiement d'une partie du terrain la mosquée primitive. Cette basilique, de forme rectangulaire fut partagée entre chrétiens et musulmans durant un certain temps. Quand la population musulmane se fit plus nombreuse, la basilique fut entièrement acquise par Abderraman I et détruite pour la construction définitive de la première mosquée Alhama ou la principale de la ville. De nos jours, on peut observer quelques éléments appartenant au monument visigoth et intégrés dans le premier chantier d'Abderraman I."

C'est amusant de voir d'apprentis historiens essayer de faire passer l'islam pour une religion des lumières...
Quand on voit de quelle façon les musulmans ont dérobé Sainte Sophie pour la transformer en mosquée...

Signaler Répondre

avatar
Clientélisme le 15/07/2015 à 10:54
Fopaldire a écrit le 10/07/2015 à 17h16

S’attaquer aux églises pour diminuer leurs coûts à la Collectivité.
Fallait oser mais pourquoi pas ?

Néanmoins, je préférerai que l’on commence par stopper les coûts que sont nos hauts-fonctionnaires et élus inutiles ou dans le meilleur des cas dont la valeur ajoutée pour la Collectivité est inférieure à leurs coûts.

Ces hauts-fonctionnaires, la noblesse d’aujourd’hui, et ces élus devenus curaillons qui passent leur temps à nous prêcher leurs incantations et nous faire la morale, voilà de belles sources d’économies et à stopper dans les meilleurs délais avant de vouloir destiner les églises à une autre activité voire à les supprimer comme l’Etat Islamique supprime les chrétiens et toute trace du Patrimoine.

Commençons dans l’ordre pour les économies à faire pour la Collectivité.
Remboursez vous et vos amis, les indemnités imméritées.

Après on verra pour les églises…

Pour mieux conserver le pouvoir et l'argent qui va avec, les hauts fonctionnaires et nos élus, mirages démocratiques, n'ont de cesse de détruire l'héritage catholique de la France aux profits d'autres pensées religieuses qui leurs rendent bien.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 14/07/2015 à 11:04
Luna L. a écrit le 12/07/2015 à 23h39

"dont la plupart ne prient guère et dont la vie spirituelle est aussi pauvre qu’un chômeur grec"

Ah, parce qu'il faut appartenir à une quelconque religion pour prétendre avoir une vie spirituelle ?
Je pensais que j'en avais une assez riche, pourtant je suis athée. Je pensais même que mon intérêt pour des sujets aussi divers que la philosophie, l'histoire, l'actualité, le droit, les sciences, la politique, l'écologie, etc et que mon engagement dans diverses causes et actions bénévoles humanistes me faisaient réfléchir d'avantage que nombre de mes concitoyens au sens de le vie, de la justice, de la moralité, aux liens qui unissent les êtres humains et à ceux qui nous unissent à la nature...
Mais grâce à (ou plutôt à cause de) votre édito, je me rends compte que je me fourvoie. Pour réfléchir à tout ça, il me faut un dieu et il me faut prier !
A moins... à moins que vous ayez tort et que votre foi vous rende présomptueux...

Je crois que, volontairement ou non, vous vous méprenez : ma phrase dissocie justement la prière (qui fait partie de la vie spirituelle de certains) et la spiritualité en général, qui peut en effet être athée. Nul doute bien évidemment qu'il n'y aucune obligation de croire. Mais puisque vous connaissez ma foi, vous savez sans doute également que mon propos ne peut être celui que vous me prêtez. Enfin j'espère :)

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 14/07/2015 à 11:01
mzungu a écrit le 12/07/2015 à 17h41

"nous sommes à mille lieux de ces temps guerriers"...
On croit rêver ! Ce Monsieur pense donc vivre dans un monde sans violence ...
Pas de TV, pas de journaux, pas d'Internet sans doute.
Un moderne Diogène.
Alligeant.

Si vous pensez qu'en France nous sommes comme au temps de l'assaut des armées ottomanes sur Constantinople, c'est que vous n'avez pas du sortir de chez vous depuis quelques années tout de même...

Personne ne vous dit par contre que nous sommes dans un monde sans violence...

Signaler Répondre

avatar
cassiv le 13/07/2015 à 13:51

Excellent article. En Italie, l'Eglise n'hésite pas à vendre ses bâtiments vides et trop couteux : restaurants, hotels, garages, etc... Apparemment ce sont les mosquées qui font peur. Plutôt un hotel de passe à Fourvière

Signaler Répondre

avatar
mariecroixrousse le 13/07/2015 à 13:49
copanfr a écrit le 12/07/2015 à 19h52

Par contre, Eric Zemmour et Nicolas Sarkozy devraient aussi signer une pétition pour que la superbe mosquée de Cordoue en Andalousie transformée en lieu de culte catholique ( puisque devenue ensuite une cathédrale) après la reconquête espagnole ( d'accord ça date du XIIIe s.) redevienne alors le lieu de culte musulman qu'elle était originellement

Avant l'arrivée des Musulmans c'était une basilique ...
Donc il est logique que les Catholiques l'ait reprise !
Extrait de l'histoire de la mosquée cathédrale de CORDOUE
"Le lieu d'implantation de la Mosquée-Cathédrale semble depuis l'Antiquité avoir été le lieu dédié au culte de différenes divinités. Sous la domination visigoth, se construisit sur le même terrain la basilique de San Vicente, sur lequel fut édifié après paiement d'une partie du terrain la mosquée primitive. Cette basilique, de forme rectangulaire fut partagée entre chrétiens et musulmans durant un certain temps. Quand la population musulmane se fit plus nombreuse, la basilique fut entièrement acquise par Abderraman I et détruite pour la construction définitive de la première mosquée Alhama ou la principale de la ville. De nos jours, on peut observer quelques éléments appartenant au monument visigoth et intégrés dans le premier chantier d'Abderraman I."

Signaler Répondre

avatar
befun le 13/07/2015 à 07:40
Malik a écrit le 10/07/2015 à 19h56

Les musulmans sont plus pratiquants que les catholiques et le nombre de musulmans augmente de façon importante depuis trente ans. Cette forte augmentation va se poursuivre dans les prochaines décennies. Il est donc normal que la proportion de mosquée augmente en France. Et une mosquée en haut de Fourvière, pourquoi pas?

N'importe quoi, malgré tout ton délire peut passer car les corrompus socialistes ne vivent plus que pour vous et par vous.

Le parti socialiste devrait se débaptiser et je te laisse m^me deviner le nom.

A ceux qui disent que c'est faux, demandez leur directement.

Signaler Répondre

avatar
Luna L. le 12/07/2015 à 23:39

"dont la plupart ne prient guère et dont la vie spirituelle est aussi pauvre qu’un chômeur grec"

Ah, parce qu'il faut appartenir à une quelconque religion pour prétendre avoir une vie spirituelle ?
Je pensais que j'en avais une assez riche, pourtant je suis athée. Je pensais même que mon intérêt pour des sujets aussi divers que la philosophie, l'histoire, l'actualité, le droit, les sciences, la politique, l'écologie, etc et que mon engagement dans diverses causes et actions bénévoles humanistes me faisaient réfléchir d'avantage que nombre de mes concitoyens au sens de le vie, de la justice, de la moralité, aux liens qui unissent les êtres humains et à ceux qui nous unissent à la nature...
Mais grâce à (ou plutôt à cause de) votre édito, je me rends compte que je me fourvoie. Pour réfléchir à tout ça, il me faut un dieu et il me faut prier !
A moins... à moins que vous ayez tort et que votre foi vous rende présomptueux...

Signaler Répondre

avatar
nenesse le 12/07/2015 à 22:36

Ce n'est pas du tout un fantasme ! C'est écrit dans notre devenir si rien n'est fait pour stopper tout ça !

Signaler Répondre

avatar
copanfr le 12/07/2015 à 19:52

Par contre, Eric Zemmour et Nicolas Sarkozy devraient aussi signer une pétition pour que la superbe mosquée de Cordoue en Andalousie transformée en lieu de culte catholique ( puisque devenue ensuite une cathédrale) après la reconquête espagnole ( d'accord ça date du XIIIe s.) redevienne alors le lieu de culte musulman qu'elle était originellement

Signaler Répondre

avatar
mzungu le 12/07/2015 à 17:41

"nous sommes à mille lieux de ces temps guerriers"...
On croit rêver ! Ce Monsieur pense donc vivre dans un monde sans violence ...
Pas de TV, pas de journaux, pas d'Internet sans doute.
Un moderne Diogène.
Alligeant.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 11/07/2015 à 10:42

Victor Augagneur, maire de Lyon entre 1900 et 1905 voulait faire interdire l'accès à la Basilique de Fourvière qu'il considérait :
"comme un insolent défi à la démocratie lyonnaise et à la philosophie de la raison et de la vérité "...
Un siècle plus tard cette Basilique est classée monument historique
Aujourd'hui ne pourrait pas en dire autant des mosquées...?
Il est vrai qu'en1900 il n' y avait plus de fous de dieu qui voulaient exterminer les mécréants !!!

Signaler Répondre

avatar
stivostine69 le 11/07/2015 à 10:21
Lavraivérité a écrit le 11/07/2015 à 09h43

" Pour moi le reste c'est du verbiage, l'article sur la place lazare goujon ou la réalité du terrain (mon amie musulmane ne peut pas fumer en public ou boire un café en periode de ramadan sans se faire embeter, a lyon !!). "

la realité du terrain pour moi qui suis musulman et qui ne fait pas le ramadan, c'est tout a fait le contraire. Ce sont des Jérôme, David, Sandrine ou Pascale qui me disent :" Ah mais tu fais pas le Ramadan? " Alors que les Mohamed ou Dalila ne me font aucune remarque.

Ne dites pas de bétises car ma cigarette je l'allume à gorge du loup, bellecour, et personne ne me dit rien.

A bon entendeur.

C'est très bien que vous me contredisiez alors que la réalité est la, tangible, les journaux ont relaté depuis 15j de dizaines de faits divers liés au ramadan ...

Ainsi je vous confirme que pour une jeune fille assez mat de peau et de toute évidence d'origine tunisienne il est impossible dans des dizaines d'endroits à lyon voir une majorité et en particulier la ou elle vit de fumer une cigarette de jour en espace public pendant le Ramadan. Elle a 100% de chance disons en 1h de temps de se faire "reprendre" comme mauvaise musulmane ou pire "insulter". D'ailleurs l'année dernière travaillant dans la restauration elle s'est faite reprendre par des employés musulmans car elle mangeait a 11h ...

Signaler Répondre

avatar
Lavraivérité le 11/07/2015 à 09:43

" Pour moi le reste c'est du verbiage, l'article sur la place lazare goujon ou la réalité du terrain (mon amie musulmane ne peut pas fumer en public ou boire un café en periode de ramadan sans se faire embeter, a lyon !!). "

la realité du terrain pour moi qui suis musulman et qui ne fait pas le ramadan, c'est tout a fait le contraire. Ce sont des Jérôme, David, Sandrine ou Pascale qui me disent :" Ah mais tu fais pas le Ramadan? " Alors que les Mohamed ou Dalila ne me font aucune remarque.

Ne dites pas de bétises car ma cigarette je l'allume à gorge du loup, bellecour, et personne ne me dit rien.

A bon entendeur.

Signaler Répondre

avatar
nonmaiscepaspourdire le 11/07/2015 à 08:22

Finalement le quinquennat du PS aura été celui de la religions et des querelles. La vraie gauche qui se réclamait anti-cléricale est morte avec celle du peuple. Nous pouvons remercier aussi le PS d'être resté dans la lignée de l'UMP et de tout faire pour soumettre le peuple à hypothétiques dieux après nous avoir soumis à la finance.

Signaler Répondre

avatar
stivostine69 le 11/07/2015 à 07:48

Finalement, j'aurais aimé connaitre le point de vue de Mr Blachier sur 2 points importants qui font de l'islam un religion à part.

Il sagit d'une part de la transmission génétique de la religion sans droit d'apostat : Est-ce acceptable qu'on ne puisse renier sa religion transmise par son père sans risquer un fatwa ? Et quid de la démographie qui mathématiquement nous prépare nous les athées à des lendemains difficiles en France (petit rappel, les athées ou mécréants sont des moins que rien aux yeux de l'islam).

Pour moi le reste c'est du verbiage, l'article sur la place lazare goujon ou la réalité du terrain (mon amie musulmane ne peut pas fumer en public ou boire un café en periode de ramadan sans se faire embeter, a lyon !!).

Signaler Répondre

avatar
observateur le 11/07/2015 à 07:41
joe a écrit le 10/07/2015 à 20h36

Le voilà il est tout prêt, il est tout chaud : le bon vieux cliché des fonctionnaires et des élus branleurs, surpayés et incompétents. Rien à voir avec le privé, où on ne retrouve que des génies créateurs, des bêtes de travail à 60h/semaine, 5 semaines de congés par an.

Facile de critiquer quant on est bien planqué derrière son clavier. De hurler sur la France incapable de se réformer, mais vent debout quand on vient toucher à son pré carré (ou comme ici à ses traditions). Il suffit de promettre pour être élu et être grassement rémunéré ? Mais présentez vous vite ! Vous verrez alors si vos soirées et vos week-end sont si libres que vous le croyez. On verra également ce que ça fait de signer des dizaines de courriers et de contrats tous les jours, qui engage votre responsabilité, y compris d'un point de vue pénal. Vous vous demanderez alors peut être, si comparativement, par rapport à l'investissement nécessaire et aux revenus procurés, ces « nantis » comme vous les considérez n'ont pas parfois plus intérêt à faire carrière uniquement dans le privé...

fopaldire parait avoir le tord de critiquer la pléthore d'élus (plus de 500000 en France) et 5.6 millions de fonctionnaires soit 1/4 des travailleurs car il va obligatoirement en rencontrer sur les forums par leur quantité pour se faire" tailler".
Cela ne l'empêche pas de mettre le doigt sur un mal français depuis quelques décennies incapable de tenir des budgets publics équilibrés :on dirait comme vos remarques qu'il est plus tabou de dénoncer les gabegies administratives venir étouffer la petite entreprise (poids des charges et impôts et taxes multiples) que de remettre en cause les coûts de l'église!!
Tout le monde sait qu'il existe et heureusement des fonctionnaires qui font correctement leur travail (et dont nous avons besoin) comme il existe des mauvais dans le privé...seulement la France ressemble à bien des égards à son cousin Grec pour dilapider les finances des contribuables en appauvrissant notre économie et sa faible croissance et en conservant un chômage permanent

Signaler Répondre

avatar
Anne de T. le 11/07/2015 à 07:24

La "guerre finale" ne passe pas par l'armée !!!!
Nous l'avons déjà perdue.

Signaler Répondre

avatar
un lecteur plus attentif le 10/07/2015 à 22:28
Jeansais a écrit le 10/07/2015 à 20h06

Le sens caché de cette mosaïque réalisée par Lameire vers 1900 n'est pas tant la bataille entre catholiques et musulmans turcs que la victoire temporelle du pape et de l’Église conte l'invasion de forces extérieurs dans le contexte anticlérical de la république d'alors où se préparait les" lois laïcs impies" de séparation entre l’Église et l’État...
On oublie les débats houleux qui ont précédé la loi de 1905 sur la séparation entre l'Etat et les religions.

Jeansais: je ne sais pas si cela vaut le coût de répondre à un troll fn qui en est à son 3e pseudo différent sur cette conversation.

Merci en tout cas, je ne connaissait pas cette oeuvre.

Signaler Répondre

avatar
un lecteur plus attentif le 10/07/2015 à 22:26
Malik a écrit le 10/07/2015 à 19h56

Les musulmans sont plus pratiquants que les catholiques et le nombre de musulmans augmente de façon importante depuis trente ans. Cette forte augmentation va se poursuivre dans les prochaines décennies. Il est donc normal que la proportion de mosquée augmente en France. Et une mosquée en haut de Fourvière, pourquoi pas?

c'est un peu le sens de cette tribune. Pour Fourvière il ne s'agit pas de la colline dont il est question il me semble mais de la basilique...

Signaler Répondre

avatar
joe le 10/07/2015 à 20:36
Fopaldire a écrit le 10/07/2015 à 17h16

S’attaquer aux églises pour diminuer leurs coûts à la Collectivité.
Fallait oser mais pourquoi pas ?

Néanmoins, je préférerai que l’on commence par stopper les coûts que sont nos hauts-fonctionnaires et élus inutiles ou dans le meilleur des cas dont la valeur ajoutée pour la Collectivité est inférieure à leurs coûts.

Ces hauts-fonctionnaires, la noblesse d’aujourd’hui, et ces élus devenus curaillons qui passent leur temps à nous prêcher leurs incantations et nous faire la morale, voilà de belles sources d’économies et à stopper dans les meilleurs délais avant de vouloir destiner les églises à une autre activité voire à les supprimer comme l’Etat Islamique supprime les chrétiens et toute trace du Patrimoine.

Commençons dans l’ordre pour les économies à faire pour la Collectivité.
Remboursez vous et vos amis, les indemnités imméritées.

Après on verra pour les églises…

Le voilà il est tout prêt, il est tout chaud : le bon vieux cliché des fonctionnaires et des élus branleurs, surpayés et incompétents. Rien à voir avec le privé, où on ne retrouve que des génies créateurs, des bêtes de travail à 60h/semaine, 5 semaines de congés par an.

Facile de critiquer quant on est bien planqué derrière son clavier. De hurler sur la France incapable de se réformer, mais vent debout quand on vient toucher à son pré carré (ou comme ici à ses traditions). Il suffit de promettre pour être élu et être grassement rémunéré ? Mais présentez vous vite ! Vous verrez alors si vos soirées et vos week-end sont si libres que vous le croyez. On verra également ce que ça fait de signer des dizaines de courriers et de contrats tous les jours, qui engage votre responsabilité, y compris d'un point de vue pénal. Vous vous demanderez alors peut être, si comparativement, par rapport à l'investissement nécessaire et aux revenus procurés, ces « nantis » comme vous les considérez n'ont pas parfois plus intérêt à faire carrière uniquement dans le privé...

Signaler Répondre

avatar
marine rend l'argent ! le 10/07/2015 à 20:09
Fopaldire a écrit le 10/07/2015 à 17h16

S’attaquer aux églises pour diminuer leurs coûts à la Collectivité.
Fallait oser mais pourquoi pas ?

Néanmoins, je préférerai que l’on commence par stopper les coûts que sont nos hauts-fonctionnaires et élus inutiles ou dans le meilleur des cas dont la valeur ajoutée pour la Collectivité est inférieure à leurs coûts.

Ces hauts-fonctionnaires, la noblesse d’aujourd’hui, et ces élus devenus curaillons qui passent leur temps à nous prêcher leurs incantations et nous faire la morale, voilà de belles sources d’économies et à stopper dans les meilleurs délais avant de vouloir destiner les églises à une autre activité voire à les supprimer comme l’Etat Islamique supprime les chrétiens et toute trace du Patrimoine.

Commençons dans l’ordre pour les économies à faire pour la Collectivité.
Remboursez vous et vos amis, les indemnités imméritées.

Après on verra pour les églises…

"S’attaquer aux églises pour diminuer leurs coûts à la Collectivité.
Fallait oser mais pourquoi pas ?"

Toi aussi commente un article dont tu as lu une ligne. Décidément le fait de passer vos journées sur lyon mag à déverser de la propagande pour Marine Le Pen aux frais du contribuable ne vous rend pas plus attentif Folpaldire et autres pseudos.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 10/07/2015 à 20:06
Nostromo a écrit le 10/07/2015 à 19h05

Diable je n'avais pas ces détails en tête
Il faut que j'aille voir ça de plus près
Ceci dit, quelques coups de burin peuvent vite régler ce genre de problème
Comme les statues dévisagées en Egypte

Le sens caché de cette mosaïque réalisée par Lameire vers 1900 n'est pas tant la bataille entre catholiques et musulmans turcs que la victoire temporelle du pape et de l’Église conte l'invasion de forces extérieurs dans le contexte anticlérical de la république d'alors où se préparait les" lois laïcs impies" de séparation entre l’Église et l’État...
On oublie les débats houleux qui ont précédé la loi de 1905 sur la séparation entre l'Etat et les religions.

Signaler Répondre

avatar
Malik le 10/07/2015 à 19:56

Les musulmans sont plus pratiquants que les catholiques et le nombre de musulmans augmente de façon importante depuis trente ans. Cette forte augmentation va se poursuivre dans les prochaines décennies. Il est donc normal que la proportion de mosquée augmente en France. Et une mosquée en haut de Fourvière, pourquoi pas?

Signaler Répondre

avatar
c'est moi le 10/07/2015 à 19:28
Fopaldire a écrit le 10/07/2015 à 17h16

S’attaquer aux églises pour diminuer leurs coûts à la Collectivité.
Fallait oser mais pourquoi pas ?

Néanmoins, je préférerai que l’on commence par stopper les coûts que sont nos hauts-fonctionnaires et élus inutiles ou dans le meilleur des cas dont la valeur ajoutée pour la Collectivité est inférieure à leurs coûts.

Ces hauts-fonctionnaires, la noblesse d’aujourd’hui, et ces élus devenus curaillons qui passent leur temps à nous prêcher leurs incantations et nous faire la morale, voilà de belles sources d’économies et à stopper dans les meilleurs délais avant de vouloir destiner les églises à une autre activité voire à les supprimer comme l’Etat Islamique supprime les chrétiens et toute trace du Patrimoine.

Commençons dans l’ordre pour les économies à faire pour la Collectivité.
Remboursez vous et vos amis, les indemnités imméritées.

Après on verra pour les églises…

En Alsace Lorraine , les clercs sont des fonctionnaires payés par l'ÉTAT , Il existe meme des pensions de réversion pour les compagnes veuves ! Commençons par supprimer ces salaires . Certains établissements d'enseignement , à Lyon, qui ont leurs enseignants payés par l'État , perçoivent un forfait par éleve de la part de la région auquel s'ajoute une participation des familles et emploie des clercs parfois nombreux comme aux Chartreux . Ils se nomment directeur spirituel , c'est pour cela que Collomb a remis la légion d'honneur au directeur en présence du premier secrétaire du PS local.! Les mots (laic ) n'ont plus de sens , ils n'ont qu'un usage qui varie en fonction de l'opportunisme du politique qui les prononcent .

Signaler Répondre

avatar
philippe le 10/07/2015 à 19:07
Fopaldire a écrit le 10/07/2015 à 17h16

S’attaquer aux églises pour diminuer leurs coûts à la Collectivité.
Fallait oser mais pourquoi pas ?

Néanmoins, je préférerai que l’on commence par stopper les coûts que sont nos hauts-fonctionnaires et élus inutiles ou dans le meilleur des cas dont la valeur ajoutée pour la Collectivité est inférieure à leurs coûts.

Ces hauts-fonctionnaires, la noblesse d’aujourd’hui, et ces élus devenus curaillons qui passent leur temps à nous prêcher leurs incantations et nous faire la morale, voilà de belles sources d’économies et à stopper dans les meilleurs délais avant de vouloir destiner les églises à une autre activité voire à les supprimer comme l’Etat Islamique supprime les chrétiens et toute trace du Patrimoine.

Commençons dans l’ordre pour les économies à faire pour la Collectivité.
Remboursez vous et vos amis, les indemnités imméritées.

Après on verra pour les églises…

bien d'accord:de plus je ne suis pas sûr que les français sont prêt à faire des efforts pour développer une religion qui leur pose plus de tracas que de bienfaits

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 10/07/2015 à 19:05
Jeansais a écrit le 10/07/2015 à 15h16

Fourvière transformée en mosquée ?
les musulmans devraient alors s'incliner devant la mosaïque de la bataille maritime de Lépante...qui rappelle la victoire en octobre 1571 "de la croix sur le croissant" avec Don Juan d'Autriche à la tête des armées de l'Eglise contre celles des musulmans turcs...!

Diable je n'avais pas ces détails en tête
Il faut que j'aille voir ça de plus près
Ceci dit, quelques coups de burin peuvent vite régler ce genre de problème
Comme les statues dévisagées en Egypte

Signaler Répondre

avatar
cerise le 10/07/2015 à 17:52

Il faut être de très mauvaise foi pour ne pas saisir toute la tension qui peut surgir après ce genre de déclarations idiotes, tout comme en entendant l'ineffable Thomas Guénolé.

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 10/07/2015 à 17:16

S’attaquer aux églises pour diminuer leurs coûts à la Collectivité.
Fallait oser mais pourquoi pas ?

Néanmoins, je préférerai que l’on commence par stopper les coûts que sont nos hauts-fonctionnaires et élus inutiles ou dans le meilleur des cas dont la valeur ajoutée pour la Collectivité est inférieure à leurs coûts.

Ces hauts-fonctionnaires, la noblesse d’aujourd’hui, et ces élus devenus curaillons qui passent leur temps à nous prêcher leurs incantations et nous faire la morale, voilà de belles sources d’économies et à stopper dans les meilleurs délais avant de vouloir destiner les églises à une autre activité voire à les supprimer comme l’Etat Islamique supprime les chrétiens et toute trace du Patrimoine.

Commençons dans l’ordre pour les économies à faire pour la Collectivité.
Remboursez vous et vos amis, les indemnités imméritées.

Après on verra pour les églises…

Signaler Répondre

avatar
compr le 10/07/2015 à 17:12
Euh ? a écrit le 10/07/2015 à 16h04

Ce n'est pas uniquement parce que ces églises font partie de notre patrimoine que nous prenons en charge leur entretien. C'est parce que ce sont des bâtiments qui ont été saisis lors du vote de la loi.
Les congrégations catholiques ont été spoliées, leurs biens recensés puis saisis. Il est normal que l'Etat, qui a mis en place ce vol à grande échelle, se charge maintenant de maintenir en état les biens pris injustement.

Non c'est bien le mot de Barrès de prendre en compte l'apport du patrimoine qui amène au financement et même au soutien de gens comme Jaurès.

Signaler Répondre

avatar
Pranoïdes ? le 10/07/2015 à 16:58

Que vous ne cautionniez pas, soit !

De la a jouer au médecin ..

Signaler Répondre

avatar
Euh ? le 10/07/2015 à 16:04

Ce n'est pas uniquement parce que ces églises font partie de notre patrimoine que nous prenons en charge leur entretien. C'est parce que ce sont des bâtiments qui ont été saisis lors du vote de la loi.
Les congrégations catholiques ont été spoliées, leurs biens recensés puis saisis. Il est normal que l'Etat, qui a mis en place ce vol à grande échelle, se charge maintenant de maintenir en état les biens pris injustement.

Signaler Répondre

avatar
romainblachier le 10/07/2015 à 15:37

bonne journée à toutes et tous

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.