Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Maison de la Danse : une nouvelle saison qui débute avec le Cantique des Cantiques

LyonMag

Avec 142 800 spectateurs pour 179 représentations l’année dernière, la Maison de la Danse s’est une nouvelle fois affirmée comme un lieu incontournable et unique de la danse contemporaine en France.

Ainsi qu’un pôle artistique phare de la ville, pôle qui affiche depuis de nombreuses années un taux de remplissage exceptionnel de plus de 95 % et en moyenne 65 % d’autofinancement. De quoi inspirer bon nombre d’institutions culturelles lyonnaises…
Malgré ce succès qui ne se dément pas, les tarifs seront stable cette saison encore et ne connaîtront aucune augmentation pour la 4e année consécutive.

Parmi les nouveautés proposées :
- Les Journées "On danse en famille" accessibles aux enfants comme aux parents  autour d’un spectacle présenté dans la grande salle avec des ateliers déjantés, des rencontres inattendues et des visites insolites du théâtre.
- Un nouvel abonnement "8 spectacles et plus" pour les spectateurs les plus fidèles.
- Une carte d’adhésion pour les spectateurs qui viennent occasionnellement plusieurs fois par saison sans souhaiter s’abonner.
Pour cette 36e saison, 41 compagnies internationales venues de 10 pays (Angleterre, Belgique, Brésil, Canada, Corée, Etats-Unis, France, Japon, Russie et Taïwan) sont attendues, assurant quelques 140 représentations dans une grande diversité de style, de la danse baroque au show hip hop en passant par la comédie musicale.

Cette année la Maison de la Danse ouvre cette saison 2015-2016  avec "Le Cantique des cantiques", une création mondiale du chorégraphe hip hop franco algérien Abou Lagraa, puis s’enchaîneront jusqu’à mi-juin quatre temps forts :
 
- un mois de Novembre dédié à New York avec Bill T Jones, chorégraphe connu des lyonnais, mais aussi une comédie musicale "Bells are ringing", des pièces du maître de la danse contemporaine américaine Merce Cunningham interprétée par le CNDC Angers, et la nouvelle coqueluche new-yorkaise Kyle Abraham.
 
- un archipel en Mars consacré à Maguy Marin avec une œuvre mythique de son répertoire "May B", une œuvre récente "BIT" et un solo pour un comédien "Singspiele".
 
- le festival "Sens Dessus Dessous" avec entre autres le mentaliste Thierry Collet, la compagnie Peeping Tom, le jeune Noé Soulier, les prometteurs danseurs et chorégraphes du Collectif Es.
 
- une place importante laissée à la Corée dans le cadre de la saison de la Corée en France, avec la chorégraphe déjantée Eun-Me Ahn, les grues de Mandchourie de Luc Petton, et un show hip hop, rencontre au sommet des stars coréennes et françaises de la breakdance (Pockemon crew) en février.

Bref, une saison que certains qualifient déjà d’exceptionnelle, qui devrait faire oublier à sa créatrice, Dominique Hervieu, l’arrêt en février dernier de tout espoir de créer une maison de la danse nouvelle génération au Confluent, arrêt du à des contraintes budgétaires fortes.



Tags : Maison de la danse |

Commentaires 2

Déposé le 01/09/2015 à 10h59  
Par erreur démocratique Citer

ben non ! on ne peut pas à la fois enrichir son pote AULAS et traiter de la culture du mandat pour lequel (parmi les 25 qu'il cumule) il devrait répondre

Déposé le 01/09/2015 à 10h34  
Par Guimet Citer

Tiens, on ne parle plus du déménagement de la Maison de la danse dans le 6ème ??????

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.